pub

Rechercher dans ce blog

samedi 27 mai 2017

Philémon T3, Le Piano Sauvage de Fred, la chronique pianissimo

couverture de "PHILEMON T3 : LE PIANO SAUVAGE" de fred chez Dargaud
Série : Philémon T3
Titre: Le Piano Sauvage
Auteurs : Fred (scénario et dessin)
Editeur : Dargaud
Année : 1987
Pages : 60

Résumé :
Philémon est revenu de son périple sur la lettre A mais sans son compagnon Barthélémy. Ça tracasse le jeune homme de savoir le puisatier abandonné sur une des lettres de l'Atlantique. Heureusement pour lui, c'est son oncle Félicien qui va lui donner une chance de sauver le pauvre hère. Philémon, grâce à la lorgnette magique de Félicien, repart donc dans le monde des lettres et cette fois-ci, il est bien décidé à sauver Barthélémy. Malheureusement, les calculs de Félicien se révèlent plus qu'approximatifs et notre jeune héros se retrouve dans l'eau, au milieu de l'Atlantique. Comment va-t-il s'en sortir ?

Mon avis :
Cette aventure du Piano sauvage est une grande histoire suivie de deux récits plus courts se déroulant dans notre monde mais comportant – heureusement - leur part d'absurde poétique. En effet, ce qui m'a le plus frappé en relisant ce troisième tome des aventures de Philémon, c'est cette poésie de l'absurde, cette magie de l'illogique. Philémon va se noyer, il est secouru par un explorateur qui marche sur l'eau. Mais cela prend un peu de temps car l'homme ne comprend pas très bien pourquoi Philémon persiste à ne pas marcher sur l'eau pour s'en sortir !
C'est le début d'une salve de mésaventures plus incroyables les unes que les autres. Et j'ai été heureux de retrouver cet univers, cela faisait longtemps que je n'avais pas relu cette histoire, il y avait tellement de choses dont je ne me souvenais pas. Mais quel plaisir de les (re)découvrir. La moindre de mes joies ne fut pas de revoir ce numéro de rodéo, je pourrais même de dire numéro de danse. Philémon, lâché dans l'arène face à un piano sauvage, vivant, doit absolument jouer des accords. Mais le piano récalcitrant comme un taureau, refuse de se laisser faire et Philémon d'esquiver, de danser autour de l'instrument. Mais la chance ne dure pas et le piano parvient à projeter Philémon dans les airs. Cette folle péripétie fait d'ailleurs la couverture du tome. Regardez comment Fred, talentueusement, met en scène cette idée, Philémon danse, tandis que le piano bondit sur lui.

page extraite de "PHILEMON T3 : LE PIANO SAUVAGE" de fred chez Dargaud
Alors, que pensez-vous du zèbre-geôle ?

Tout cela m'amène bien sûr au dessin. La poésie tient énormément à ce dessin stylisé marqué de traits, totalement loin du réalisme, et surtout à ces couleurs vives, unies, douces. A l'image de son style, les fumées de Fred (regardez donc la couverture une nouvelle fois) semblent bien denses, organiques et tellement irréelles. Et pourtant, comment douter de leur nature ? A l'image de ces histoires, la patte de Fred me tient tout autant magiquement attaché au récit. Les aventures de Philémon sont comme des rêves éveillés que je vis en tournant les pages de la BD.

Je n'ai pas une vision d'ensemble de tout ce que le neuvième art a produit depuis Töpffer mais j'ai l'impression que Philémon reste quelque chose d'unique, un cas à part, une folie qu'il fallait tenter et qui a finalement trouvé son public, un exemple à montrer de ce que la BD peut offrir de plus merveilleux, une œuvre quasiment inclassable qu'il ne faut pas oublier. Dans les BD que je lis aujourd'hui, l'absurde revient parfois, mais je n'ai pas trouvé des nouvelles œuvres dans la lignée de celles de Fred.
Alors je ne peux que vous recommander d'aller découvrir cet univers, et si c'est déjà fait, d'aller le relire ! 
 
Zéda croise Philémon juste avant sa rencontre avec le piano sauvage !

"TENUE DE COMBAT", strip de Zéda pour illustrer chronique BD sur "PHILEMON T3 : LE PIANO SAUVAGE" de fred chez Dargaud


David


Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!