mardi 9 août 2022

Offrez-nous un café

Vénosa T1 Cinq Cadavres sur le Pavé , la chronique fantaisie !

couverture de Vénosa T1 Cinq Cadavres sur le Pavé de Olivier Milhiet chez Delcourt
Série
: Vénosa

Titre:
T1 Cinq Cadavres sur le Pavé

Auteurs :
Olivier Milhiet (scénario et dessin), Albertine Ralenti (couleur)

Editeur :
Delcourt

Collection
: Terres de Légendes

Année :
2017

Pages
: 48





Résumé :

Un
roi mène le siège d’une cité fortifiée. Il reçoit le rapport de
ses chefs de guerre, ceux-ci n’arrivent à rien, l’ennemi contourne
leur blocus et repousse tous les assauts. A l’intérieur des
remparts, créatures étranges, minotaures, nomes, elfes et autres
hommes-animaux cohabitent tant bien que mal. Alors qu’un chercheur
triture un cadavre, des voleurs pillent un petit convoi et le régent
enrage d’être assiégé. Des cadavres horriblement assassinés sont
découvertes en ville. Tout cela aurait-il un lien ? Fort probable !
Un malheureux voleur surnommé Epine va se retrouver bien malgré lui
au cœur de l’histoire…



Mon
avis :

Vénosa
est un bonne surprise. Si cet univers d’héroïc fantasy semble
classique au premier abord, il réserve quelques surprises. Tout
d’abord, le plus marquant, tous les personnages ne sont ni bons ni
mauvais, ils défendent simplement leurs intérêts, avec plus ou
moins de violence. Nous avançons plutôt dans un univers sombre
moralement, tirant vers la Dark Fantasy.

Drogue,
empoisonnement, assassinat, meurtres, démons sont au programme de ce
premier tome. Les informations sont distillées petit à petit et si
l’on ne détient pas toutes les clés à la fin de ce premier opus,
ce n’est pas plus mal, car on en attend d’autant plus la suite.

Olivier
Milhiet réussit à mener ce récit aux intrigues secondaires
multiples, en nous livrant une galerie de personnages pas forcément
attachants, mais que les événements rendent soudain très proches
de nous. Le voleur, l’homme qui rend les sentences et les exécute,
la fille droguée, l’alchimiste mystérieux, tous ces personnages
attirent tour à tour notre attention et même ceux qui ont peu de
présence nous manquent quand ils décèdent. Oui, car dans ce monde
brutal, la mort tombe vite, parfois sans raison et surtout sans
prévenir.



où Olivier Milhiet atteint son but, c’est que ses personnages ont
tous un but, certains le dévoilent, d’autres le gardent secret mais
ainsi, on essaye de deviner qui pourra s’allier avec qui pour
démanteler le complot qui se trame. D’ailleurs, qui est derrière
tout cela ? En plus de l’ambiance fantastique, c’est mon instinct de
policier qui a été réveillé. 
page de Vénosa T1 Cinq Cadavres sur le Pavé de Olivier Milhiet chez Delcourt
Ambiance sombre sous la tente pourpre…
 


Le
dessin d’Olivier Milhiet (car il dessine l’histoire qu’il écrit)
doté d’une touche de réalisme reste très dynamique. Les couleurs
de Albertine Ralenti lui donnent encore plus de vie. Cette ambiance
de couleurs vives sert très bien l’heroïc Fantasy et contraste
curieusement avec l’ambiance plutôt sombre du récit. Mais
finalement, je trouve que cela fonctionne bien. On s’attend d’autant
moins à certains rebondissements. Et si généralement c’est la nuit
que les horreurs se produisent, l’auteur prend le contrepied de cette
usage tacite pour nous montrer des scènes de jour fort riches en
hémoglobine, complots et attaques. La journée réserve de drôles
de surprises. Mais la nuit n’est pas en reste pour autant, et Epine,
victime désignée par le sort, nous mènera de surprises en
surprises.



Je
vous recommande Vénosa mais faites attention car le plus dur après
avoir lu cette BD sera de patienter jusqu’à la parution du prochain
tome.





Zéda
face au roi !



"LOGIQUE ROYALE" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur Vénosa T1 Cinq Cadavres sur le Pavé de Olivier Milhiet chez Delcourt




David



Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,598FansLike
149FollowersSuivre
49FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles