mercredi 30 novembre 2022

Offrez-nous un café

Tout un Monde, Comment j’ai changé de regard sur mon mode de vie, la chronique d’un autre monde

Tout un Monde, Comment j’ai changé de regard sur mon mode de vie, la BD qui ouvre des chemins

couverture de "Tout un Monde, Comment j’ai changé de regard sur mon mode de vie" de Emilie SAitas chez Delcourt

Titre : Tout un Monde, Comment j’ai changé de regard sur mon mode de vie

Auteurs : Emilie Saitas (scénario et dessin)

Editeur : Delcourt

collection : Encrages

Année : 2022

Pages : 176

Résumé d’une BD de remise en question :

Emilie habite Gentilly, près de Paris. Elle raconte les effets néfastes et assez méconnus de la pollution des grandes villes. Comment continuer à vivre dans ces conditions, quand on a des valeurs écologistes fortes et envie de lutter contre le gaspillage énergétique ? Mais quelles sont les solutions envisageables ? Emilie décide de voyager en France et en Belgique pour rencontrer ceux et celles qui ont choisi un autre mode de vie, creusant un autre chemin.

Le scénario d’un récit de rencontres:

Cette BD se découpe en chapitres, et chacun d’eux est consacré à une rencontre. Emilie voyage et découvre les personnes autant que leur mode de vie. Car tous ces choix, concernant les habitats alternatifs, les modes de vie nomades, l’investissement écologique personnel, sont le résultat de parcours de vie. Et si j’ai appris énormément de choses à la lecture de cette BD sur ce que l’on peut faire écologiquement pour, à notre niveau personnel, réduire le gaspillage énergétique, alimentaire, ou autre, j’ai également découvert des vies touchantes, portées dans un engagement fort, liées à une vision du monde, nécessitant des sacrifices.

On ne peut qu’admirer ces personnes qui ont franchi le cap, et la BD permet dès lors de se poser la question de fond : moi, avec mon parcours, comment je peux réduire le gaspillage, par quels gestes commencer en plus de ce que l’on fait déjà ?

Cette BD a aussi un côté un peu angoissant, je ne me sens pas capable de tout larguer pour commencer une vie loin de tout. Heureusement, les exemples sont variés et il y a un tas de pistes autres que de couper les ponts avec les villes pour vivre dans une yourte. Un choix fort mais que tout le monde n’est pas prêt à franchir.

Un des points importants que soulève cette histoire, c’est le prix et le temps que peuvent prendre ces changements de vie. On a une vision plus claire des coûts, et aussi du temps nécessaire, si on décide de faire les travaux, ou une partie des travaux, soi-même.

On se pose les mêmes questions qu’Emilie, et la conclusion de l’histoire nous pousse, tout comme elle l’a fait, à dresser un petit dessin de ce qui compte pour nous, de ce qu’on peut garder et de ce qu’on peut laisser, afin de définir quel changement apporter, ou en tout cas, dans quel direction amorcer le mouvement.

page de "Tout un Monde, Comment j’ai changé de regard sur mon mode de vie" de Emilie Saitas chez Delcourt

Le dessin tout en douceur:

Emilie Saitas dessine également cette BD. Un travail tout en douceur et tout en finesse aux crayons de couleur. En tout cas, c’est ce que j’ai ressenti à la lecture. Des traits ronds, des couleurs posées et mélangées pour créer des variations, et on sent la texture du papier et la marque des crayons.

Chaque chapitre démarre par une page de titre illustrée d’objets liés à ce qui va suivre, et se finit sur une photo noir et blanc des personnes qu’a rencontrées Emilie. Pour se rappeler que cette BD est orientée sur les gens, autant que sur leurs choix.

Le découpage en cases laisse parfois la place à des dessins pleine page, annotés pour mieux comprendre un concept, une idée, un fonctionnement, toujours au crayon de couleurs. Ou alors on suit les personnages évoluant et échangeant sur fond blanc, avec des éléments de décors posés ça et là.

Douceur pourrait être le maître mot de cette BD. Mais cette douceur ne doit pas faire oublier le fond, et la quantité d’informations qu’elle transmet discrètement, l’air de rien.

Mais ce qu’on retiendra le plus ce sont les parcours humain, qui ont amené à ces choix de vie.

Conclusion d’une BD poussant à la réflexion :

« Tout un monde » atteint son but en nous faisant réfléchir à nos choix. Des questions se lèvent et trouvent parfois des réponses. Si cette BD parvient déjà à nous faire changer de regard sur notre mode de vie, c’est une grande réussite.

Zéda rencontre Emilie !

"MODE DE VIE" strip de Zéda pour illustrer chornique 7BD sur "Tout un Monde, Comment j’ai changé de regard sur mon mode de vie" de Emilie Saitas chez Delcourt

David

Fais découvrir cet article à tes amis

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,730FansLike
187FollowersSuivre
54FollowersSuivre

Derniers Articles