mercredi 17 avril 2024

Offrez-nous un café

The Mighty par Peter J. Tomasi, Keith Champagne, Peter Snejbjerg et Chris Samnee aux éditions Urban Comics

The Mighty fait le lien entre deux genres que sont le polar et le superhéros. Un récit complet diablement efficace !

The Mighty, la couverture

Caractéristiques:
Titre: The Mighty
Scénario: Peter J. Tomasi & Keith Champagne
Dessin: Peter Snejbjerg, Chris Samnee & Leonard Kirk
Couleur: John Kalisz
Éditeur: Urban Comics
Année: 2024
Nombre de pages: 336 pages

Acheter:

Lien d'achat de BD sur Bubble
Dès les premières pages, les origines d'Alpha One nous sont révélés...

Résumé de The Mighty par Tomasi, Champagne, Snejbjerg & Samnee aux éditions Urban Comics.

Alpha One est le seul super-héros du monde. Possédant des pouvoirs semblables à ceux de Superman, il passe ses journées à sauver l’humanité. Mais cette incarnation de l’espoir ne semble pas convaincre certains…

Illustrations pour le recueil de la série.

Du polar super-héroïque.

Peter J. Tomasi et Keith Champagne ont écrit une histoire qui traite de la corruption du pouvoir au travers d’une déconstruction du mythe de Superman et du super-héros.

Même s’il est vrai que cela a déjà été fait de nombreuses fois, les deux auteurs arrivent à ficeler une intrigue intense et bien construite reposant sur une enquête haletante fait de rebondissements et de faux semblant.

Les doutes sur la vérité autour des idéaux du sur-homme maintiennent une tension et un suspense parfaitement maitrisé et des plus réussi.

On alterne donc pendant une grande partie de l’album, sur la réalité derrière cette image (trop) propre et idéalisée d’Alpha One, ce boyscout qui ne s’intéresse qu’à la paix et au bonheur des hommes.

Le récit est parfaitement rythmé grâce à sa narration fluide et maligne. Les auteurs jouent habilement sur les codes du genre, nous baladant avant de nous dévoiler la face sombre derrière le vernis du super-héros à la morale inattaquable.

Le travail autour de la caractérisation d’Alpha One est soigné avec des séquences autour de confidence à Cole en alternance avec des scènes d’action. Un moyen astucieux pour souligner l’ambivalence de ce surhomme.

Une écriture fine donc, jusque dans les relations et les dialogues entre nos protagonistes, rendant les personnages plus complexes et moins caricaturaux.

Enfin, les deux auteurs nous gratifient de nombreux clins d’œil et hommages, qu’ils s’agissent de Captain America (l’énorme A sur la poitrine) et Superman (notamment la blague autour des lunettes pour passer inaperçu dans le bar). Un hommage appuyé, mais assumé qui fonctionne parfaitement.

L'ambiance est pesante et nous tient an haleine tout l'album ...

Un style efficace.

Peter Snejbjerg (ép.1 à 4) & Chris Samnee (ép.5 à 12) livrent un travail très propre, se mariant parfaitement au polar avec cet encrage appuyé et ses aplats de noir.

Si le découpage est assez classique chez Snejbjerg, il devient plus impressionnant et dynamique chez Samnee.

Si chacun aura sa préférence (#teamSAMNEE), les deux artistes ont un style très proche au point que le passage du premier au deuxième se fera en douceur et laissant une sensation de cohérence tout au long de l’album.

Enfin, notons que les couleurs restent sobres et efficaces, laissant la part belle aux dessins sans toutefois les sublimer.

Le récit n'oublie pas de nous gratifier de quelques hommages bien sentis à Superman notamment ...

Mon avis sur The Mighty par Tomasi, Champagne, Snejbjerg & Samnee aux éditions Urban Comics.

Une nouvelle fois, nous nous retrouvons devant un récit autour de l’Utopie du sauveur et sur la tentation du pouvoir.

Cette déconstruction du mythe de Superman est par contre parfaitement menée grâce à une narration des plus efficace, la psychologie travaillée de ses personnages et une pâte graphique de qualité.

Le récit tient le lecteur en haleine tout au long des 12 épisodes et apporte une belle réflexion autour du mythe du surhomme et de sa nécessité face à la capacité des hommes de prendre en main leurs destinées et d’assumer leurs erreurs et leurs responsabilités.

Si le récit ne révolutionne pas le genre, il est d’une efficacité remarquable et fait clairement partie des très bons récits autour de ce thème.

Une bien belle surprise !

A très vite.

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis
Geek_O_Mat
Geek_O_Mat
Mat, la quarantaine passée, passionné de Comics/Manga/Bd, je chronique mes lectures à la fois sur 7bd.fr et sur Instagram.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,487FansLike
409FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles