mardi 6 décembre 2022

Offrez-nous un café

Rise. Comics against bullying. Tome 1

Titre : Rise. Comics against bullying. Tome 1

Auteurs : Howard Chaykin, Marc Guggenheim, Chris Roberson & Dennis Culver, Adam P. Knave, Jed Dougherty, …
Année : 2015
Editeur : Norwest Press
Nombre de pages : 48

Traîner les pieds, l’estomac noué et la gorge asséchée. Ils sont nombreux, les petits et les plus grands, à faire part de ce sentiment à l’heure de la rentrée. Parfois, cette peur n’est qu’appréhension : nouvelle école, nouvelle classe, nouveaux camarades, nouveaux cours, nouveaux profs, ou juste l’ennui de mettre un terme aux vacances. Pour d’autres, c’est une peur vraie. Celle d’être moqué, esseulé et violenté, parfois tout cela à la fois. « Rise », c’est le regard de plusieurs auteurs de Comics, connus et moins connus, sur le harcèlement scolaire. Au fil des pages, ils balaient, avec tous une vision très personnelle et en même temps universelle, tous les types de harcèlement. Choisissant la métaphore pour certains, pour d’autres un portrait brut de la réalité, choisissant pour les uns la voix de l’espérance et pour les autres, celle de la combativité. 

On ne regarde pas les initiatives du genre de « Rise » comme n’importe quel Comic collectif. Certes, les styles sont disparates, certes chaque page n’est pas truffée de prouesse graphique, certes certains auteurs touchent plus que d’autres, certes il y a des planches perfectibles. Mais au diable, pour un instant au moins, le détail. Car lorsque l’art s’empare d’un sujet tu, par un moyen si universel, la démarche est à ce point respectueuse qu’elle permet de fermer les yeux sur ce qui la rend au final, humaine. Et « Rise », malgré tous ses petits défauts, reste certainement un ouvrage historique. Au moins de toute sa petitesse. Car au fond, l’ensemble a réussi ce pari fou de parler de ce qui est si tabou. Et de parler juste. Chaque histoire est un regard différent, comme l’assurance que tout un chacun puisse se retrouver, quelque part dans les dessins. Chaque récit porte un message singulier, mais sans jamais d’injonction ou de moralisant. Mais tous sont portés par une seule bannière, celle de ne plus laisser faire. Au travers de personnages, dont la plus grande forte est la diversité, au travers de récits qui dépeignent tout, sauf des histoires stéréotypés, « Rise » réussit son pari pour deux raisons. D’abord, ses auteurs sont parvenus à parler avec la délicatesse, mais aussi la fermeté nécessaire, d’un sujet sur lequel trop souvent, parents, amis, médiateurs et législateurs semblent impuissants et démunis. Ensuite, ils ont su le faire avec l’intelligence de l’universel, faisant de leur trame, le Comic, un support discret, démocratique et populaire à la fois, qui passe de mains en mains sans mot dire et peut toucher tout le monde, certainement bien plus que le cinéma ; choisissant pour fil conducteur celui du super-héros, celui du quotidien, que tout un chacun peut trouver en lui. Emouvant, brillant et surtout, percutant, « Rise » est à serrer contre son cœur pour les victimes, à chiffonner en mouchoir pour ceux qui donnent leur épaule, à brandir en bannière pour tous ceux qui veulent dire non. 
Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,739FansLike
184FollowersSuivre
56FollowersSuivre

Derniers Articles