jeudi 23 mai 2024

Offrez-nous un café

Patience, la chronique impatiente

Patience, la BD du refus de la mort

couverture de "PATIENCE" de Daniel Clowes chez Delcourt

Titre : Patience
Auteurs : Daniel Clowes (scénario et dessins)
Éditeur : Delcourt
Collection : Outsider
Année : 2023
Pages : 184

Résumé d’une histoire qui tourne court :

Patience et Jack examinent le résultat d’un test de grossesse. Il est positif. Le couple est heureux. Leurs sources de revenus sont réduites, ils se demandent comment ils vont élever leur enfant mais l’amour et là.
Tout va bien, quoique… Jack a un petit secret, il prétend avoir décroché un travail correct alors qu’il est payé, et mal, pour distribuer des flyers dans la rue. Avec l’arrivée de l’enfant, Jack prend une décision : tout révéler à Patience. Il est sûr qu’elle comprendra. Alors qu’il rentre du boulot pour tout avouer, rien ne se passe comme prévu…

Le scénario d’un récit plein de surprises :

Patience et Jack, un couple tout ce qu’il y a de plus ordinaire avec ses petits tracas du quotidien, ses difficultés à joindre les deux bouts et beaucoup d’amour. Et pourtant ce couple va être rattrapé par les problèmes de la grande ville. A partir de là, l’histoire va se mettre à rebondir de manière totalement inattendue.
Daniel Clowes nous surprend de bout en bout avec ce récit qui semble ne se mettre aucune limite, et où tout est maîtrisé.
Forcément, je ne peux rien vous révéler, car si vous ne connaissez pas cette BD, alors il serait dommage de vous gâcher le plaisir de la découverte.
On s’attache aux deux personnages, Jack, avec son obsession de réparer les erreurs du passé, et Patience, avec son besoin de se sortir de cette ville de province américaine pour un ailleurs meilleur.

Malgré les folies narratives que se permet la BD, on se retrouve totalement dans ces deux personnages. Irait-on aussi loin que Jack ? Difficile à dire.
Daniel Clowes signe là une BD qui tranche même avec ses autres récits – en tout cas, avec ceux que j’ai lu – Ce qui fait que même si vous connaissez d’autres BD de cet auteur, vous pourrez toujours être surpris de ce petit coup de cœur.
Car oui, Patience fait partie de mes coups de cœur de l’année, même s’il s’agit d’une réédition car la BD date de 2016.
Avec cette histoire, Daniel Clowes traite du couple mais aussi des obsessions, des limites que l’on serait prêt à franchir par amour et de l’éternel mesquinerie humaine que nous portons au fond de chacun de nous.

page de "PATIENCE" de Daniel Clowes chez Delcourt
Aplat et Hachures au programme de cette BD étonnante

Le Dessin sobre :

Pour raconter ce récit, Daniel Clowes garde son style et opte pour une mise en scène souvent sobre, avec son dessin semi-réaliste pouvant tout d’un coup passer dans une forme de psychédélisme effrayant. Mais qui fait totalement sens dans la BD.
Il mêle couleurs par aplat et travail de hachures pour marquer les ambiances obscures et apporter du relief.
Un jeu de hachures minimaliste, pourrait-on dire, car ces dernières ne marquent pas tout le dessin d’une case. Elles sont posées de manière discrète. Le dessin, tout en restant apparemment simple, contient les détails d’un décor pour nous faire comprendre tout de suite l’état d’esprit de ceux qui y vivent.
La composition des cases est parfois étonnante. Comme ces moments où le dessin se focalise sur les personnages au point de couper les bulles et une partie de leur contenu. Nous ne voyons qu’un bout du texte mais avec l’action, on saisit ce qu’il manque et on se recentre sur les protagonistes.La composition variée, mêlant des cases classiques, dans de larges bandes, alterne avec des dessins pleine pages ou avec des cases explosées, fracturées.
Une BD qu’on prendra plaisir à relire après l’avoir découverte une fois pour son histoire, certes mais aussi pour découvrir comment Daniel Clowes met en scène ses personnages.

Conclusion d’une BD totalement réussie:

Patience démarre dans le quotidien morne d’un couple de la classe moyenne, quand la narration prend un tournant inattendu. On avance de surprise en surprise, et on découvre une BD folle mais où tout fait sens.

Zéda rencontre Jack !

"PAS SCIENCE" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "PATIENCE" de Daniel Clowes chez Delcourt

David

Fais découvrir cet article à tes amis
David
Davidhttp://www.davidneau.fr
Scénariste pour le jeu vidéo, le podcast et le cinéma, auteur-réalisateur de court-métrages animés, auteur dessinateur la BD numérique "Zéda, l'Odyssée du quotidien", enseignant à l'ICAN en BD numérique, et chroniqueur BD bien spûr. Sans oublier passionné de musique et de... BD ! Tout est dit.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,488FansLike
421FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles