mardi 28 mars 2023

Offrez-nous un café

Les futurs de Liu Cixin, L’attraction de la foudre, la chronique électrisée

Les futurs de Liu Cixin, L’attraction de la foudre, la BD d’une histoire foudroyante

couverture de "LES FUTURS DE LIU CIXIN, L'attraction de la Foudre" de Thierry Robin chez Delcourt

Série : Les futurs de Liu Cixin

Titre : L’attraction de la foudre

Auteurs : Thierry Robin, (scénario et dessin), Yang Fei (Assistant aux décors), Cyril Saint-Blancat (couleurs) adapté de Liu Cixin

Editeur : Delcourt

collection : Neopolis

Année : 2022

Pages : 272

Résumé d’une BD attractive :

Dans un appartement, un vieil homme dessine son immeuble. Avec sa femme, ils vont fêter les quatorze ans de leur fils, Chen. Dehors, une tempête fait rage, la pluie tombe drue et les éclairs zèbrent le ciel sombre et nuageux. Au moment où Chen va souffler ses bougies, l’impensable se produit, un éclair pénètre dans l’appartement, électrisant l’air au-dessus de la petite table du salon où sont installés Chen et ses parents… Quelques années plus tard, Chen à l’université s’est plongé dans les études, voulant comprendre la foudre et ce qui s’est passé le jour de ses quatorze ans. Ses recherches vont le mener plus loin qu’aucun homme n’est jamais allé…

Le scénario d’un récit humain, trop humain:

En effet, le récit s’attache à Chen et sa rencontre avec Lin, une jeune militaire intéressée par la foudre pour bien d’autres raisons. Chacun d’eux est tenaillé par une pulsion, une curiosité insatiable pour des raisons différentes qui vont se heurter, les poussant à travailler ensemble et à s’éloigner l’un de l’autre.

Un peu comme deux électrons opposés peuvent s’attirer et quand leur charge évolue, s’éloigner. Je peux parler d’électron, car c’est le noyau de l’histoire, ces électrons au cœur de la foudre, et en partie responsable de l’énergie qu’elle dégage.

Le récit n’est jamais situé dans le temps, les années passent et ne sont jamais marquées. Nous sommes dans un monde proche du notre mais différent, plus avancé technologiquement, mais aussi avec une autre géopolitique. Puisqu’autour de la Chine règne une coalition démocratique, des écoterroristes, autant d’obstacles aux recherches scientifiques menées par Chen et son équipe.

Les dates ne sont jamais données et cela fait sens avec l’histoire et ce que va découvrir Chen. Je ne vous en dis pas plus.

Les personnages semblent également ne pas subir le passage du temps. En tout cas, ce récit s’appuyant sur de véritables données scientifiques s’avère passionnant à lire. On sent que Chen et Lin courent à leur perte, qu’ils vont trop loin, mais on est poussé par la même curiosité démesurée, chaque pas qu’ils franchissent dans la compréhension de la foudre ouvre de nombreuses portes et soulève nos interrogations. Nous aussi, nous voulons savoir, mais on sait que le prix à payer sera élevé.

page de "LES FUTURS DE LIU CIXIN, L'attraction de la Foudre" de Thierry Robin chez Delcourt
Un anniversaire qui s’illumine…

Le dessin affolant:

Thierry Robin a adapté ce livre de Liu Cixin et l’a également dessiné. On se perd dans ces perspectives vertigineuses, ces villes futuristes mais tellement semblables aux mégalopoles d’aujourd’hui. Ces hangars gorgés de machines au fonctionnement effrayant, ces hommes parfois si petits dans l’image qui jouent avec les forces de la nature, des forces qui les dépassent.

Le graphisme de Thierry robin nous entraîne ailleurs, dans une autre époque et dans un autre pays, puisque toute l’histoire se passe en Chine.

La BD présente de magnifiques compositions jouant sur les rapports d’échelle entre l’homme et le monde, mais aussi sur des quadruples planches, caractéristiques de cette collection, qui mettent en scène sur trois, quatre pages des scènes détonantes.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette BD d’une traite, pour savoir jusqu’où allait l’histoire. Bien sûr, quand le mot fin arrive, j’étais un peu triste, un peu désappointé que tout s’arrête là, sur une ouverture plus large encore, et que tant de mes questions restent sans réponse. Mais je ne regrette pas le voyage.

Conclusion d’une BD qui va de l’avant:

Cette nouvelle adaptation de Liu Cixin est une BD qui avance sans s’arrêter, sans se retourner, avec des personnages moteurs. Un récit d’anticipation qui nous entraîne et soulève tant de questions, qu’on ne peut que regretter d’arriver à la fin.

Zéda rencontre Chen !

"IL ECLAIRE", strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "LES FUTURS DE LIU CIXIN, L'attraction de la Foudre" de Thierry Robin chez Delcourt

David

Fais découvrir cet article à tes amis
David
Davidhttp://www.davidneau.fr
Scénariste pour le jeu vidéo, le podcast et le cinéma, auteur-réalisateur de court-métrages animés, auteur dessinateur la BD numérique "Zéda, l'Odyssée du quotidien", enseignant à l'ICAN en BD numérique, et chroniqueur BD bien spûr. Sans oublier passionné de musique et de... BD ! Tout est dit.

Related Articles

Laisser un commentaire

Restons connectés 😉

2,914FansLike
234FollowersSuivre
72FollowersSuivre

Derniers Articles