samedi 13 août 2022

Offrez-nous un café

Les bulles qui montent dans les Pyrénées

Festival BD Pyrénées 2014: 5eme édition
Comme nous vous l’annoncions il y a quelques temps, ce week end a eu lieu le 5ème festival BD Pyrénées à Pau.

Entre le vendredi soir et le dimanche, j’ai pu me balader dans le festival et je vais vous raconter tout cela, au travers d’un petit reportage.

Cette année le festival était étalé sur plusieurs sites, ce qui permettait d’organiser un grand nombre d’événements et de permettre au publique de vagabonder entre chaque, selon son plaisir.

Le thème du festival était la rencontre du Béarn et du Japon.

Pourquoi le Japon?
Tout simplement parce que le président d’honneur était Hub, le créateur (entre autre) de la BD Okko et de son univers japonisant.


Le vendredi, le festival a été inauguré vers 18h, mais le lancement pour le publique était réellement le soir avec la « lutte graphique« .
Cette « lutte » consiste en une joute de dessins. Deux équipes de 6 et 7 dessinateurs se sont affrontées. D’un côté les « Samouraïs » et de l’autre les « Ninjas » (on reste dans le thème du festival).
Le but est simple, un thème est imposé, ou des cartes sont tirées (par exemple 1 personnage et 1 action) et chaque équipe désigne un de ses membres. Le dessinateur a alors environ 3 minutes pour réaliser un dessin en rapport avec le sujet.
C’est ensuite le publique qui vote, à l’applaudimètre et l’équipe qui perd la manche a un gage.

Lutte graphique: l'équipe des Ninjas Lutte graphique: l'équipe des Samourais Lutte graphique: l'équipe qui perd a un gage

Cet événement, en 12 rounds, était animé avec brio par Fred Campoy et Jean-Luc Sala, 2 auteurs/dessinateurs de BD, qui ont su nous faire rire et mener la barque.

Découvrez un court extrait:



Après ça, les dessinateurs devaient être chauds pour le lendemain, pour les séances de dédicaces!

Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil, une longue journée s’annonce. Heureusement, le soleil est là.

La journée commence pour moi par une projection d’un documentaire « UnderGronde« . On y voit les dessous de la fabrication des fanzines. Dans des formats improbables, des passionnés impriment leurs magazines à l’ancienne, avec souvent du vieux matériel, dans des sous-sols ou des ateliers fermés, sans voir le jour.
J’ai quitté la salle avant la fin de la projection et avant le débat prévu avec le réalisateur Francis Vadillo, pour me rendre au stand des dédicaces.
J’ai donc pu profiter d’une première dédicace avant d’aller manger.

Séance de dédicaces au festival BD Pyrénées Séance de dédicaces par Louise Joor pour sa BD Kanopé

Retour sur le festival, l’après-midi, où j’ai pu faire la queue pour obtenir quelques dédicaces supplémentaires. Quand j’arrive, du monde attend déjà devant les places des auteurs. L’occasion de discuter avec d’autres passionnés de BD. Pendant ce temps, au micro, une personne de l’association « Pichenette« , qui organise le festival, annonce le démarrage d’une rencontre sur le thème « Dessine moi ta vie » réalisé par des enfants handicapés. Une autre annonce indique les noms des heureux élus qui auront le droit à une dédicace du président d’honneur, Monsieur Hub.
Entre 2 dédicaces, j’ai pu faire le tour des stands et ateliers, avec par exemple l’atelier manga pour les enfants. Par contre je n’ai pas eu le temps de me rendre à la mairie où avait lieu une « performance BD »: les élèves de l’ESAP (l’école Supérieur d’Art des Pyrénées) avaient 6h pour réaliser une BD sur un thème imposé.

Après cet après-midi plutôt fatiguante pour mes petites jambes, la soirée s’annonce sous le signe d’un concert dessiné dépaysant.
Nous vous avions déjà parlé du principe du concert dessiné sur 7BD. A l’occasion du festival BD Pyrénées, le concert du samedi soir était joué par le groupe Nostoc et sa « musique du monde« . Et inspirés et guidés par la musique, deux auteurs, Hub et Michalak, dans deux styles différents, ont eu la difficile tâche de dessiner en direct.
Dommage que l’écran n’ait pas pu être splitté en 2. La caméra jonglait entre les vidéos sur le dessin de l’un, puis sur le dessin de l’autre. Du coup nous avons raté certains dessins de Hub, et nous n’avons pas pu suivre toute la création des dessins.

Concert dessiné: dessin de Hub Concert dessiné: dessin de Michalak



Le dimanche matin, un autre concert dessiné était organisé, mais je n’y suis pas allé. Cette fois c’était le groupe de rock Dr Culotte qui accompagnait la dessinatrice Laureline Mattiusi.
De mon côté je suis allé faire un tour à la médiathèque de Billères pour voir les expositions dédiées à Okko et au manga Bride Stories édité chez Ki-oon. De très jolies planches étaient exposées avec les planches encrées ainsi que les version finales en couleur.

Exposition Okko Exposition Bride Stories
J’ai pu ensuite revenir en milieu d’après midi pour une ultime dédicace (je vous présenterai les dédicaces sur mon blog) par Emmanuel Michalak, l’occasion d’un échange très sympa avec l’auteur ainsi que son voisin de table, Hub.

Voilà un peu plus de 2 jours de festival qui touchent à leur fin. Un très bon moment passé, des échanges sympathiques avec les auteurs, des dessins en live avec la lutte graphique et le concert dessiné. Un concentré de plaisir pour tout les bédéastes amateurs qui ont eu la chance de pouvoir assister et participer à cette 5 ème édition du festival BD Pyrénées.
Vivement l’année prochaine pour la 6ème édition !

Fais découvrir cet article à tes amis
Juju Gribouille
Juju Gribouille
Nouveau Rédac' chef du blog 7BD.fr. J'aime dessiner depuis tout petit et suis vite devenu amateur de BD, mangas et Comics. Je chronique régulièrement mes lectures sur 7BD et les partage aussi sur mes réseaux sociaux... N'hésitez pas à me suivre et à donner votre avis.

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,603FansLike
151FollowersSuivre
49FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles