mercredi 29 mai 2024

Offrez-nous un café

I Cannot Reach You, un ami qui vous veut du bien

Yamato et Kakeru sont amis d’enfance. Ils sont maintenant au lycée et leur amitié est toujours aussi forte. Trop forte ? Yamato, le beau ténébreux à qui tout réussit, ressent maintenant de l’amour pour Kakeru, mais comment le lui dire ? Kakeru, lui, capte des signaux, mais se refuse à y croire, son amitié est indéfectible, loyale, sincère, mais jusqu’où cela le mènera-t-il ? La réponse est à venir dans ce Boy Love tranquille.

Cantreachyou-cover

Titre ‏ : ‎I Cannot Reach You
Auteur : Mika
Parution : 17 mai 2024
ISBN / EAN : 9782505123408
Format : 127×180
Prix : 7.70€
Nb de pages : 156
Collection : Shojo Kana
Catégorie : Romance

Shojo, romance, Boy Love…

Les éditions Kana nous présentent leur premier Boy Love… Ça tombe bien, c’est mon premier également… La première impression après lecture, c’est que c’est très sage. Une histoire tout mignonne et qui prend son temps pour poser la situation. Il faut espérer que les tomes suivants dynamiseront un peu le scénario, car ce tome 1 manque un peu de fougue.

Cela dit, les deux personnages principaux sont très sympathiques : le petit Kakeru, très troublé par les allusions de son ami d’enfance Yamato qui font écho à ses propres sentiments que tous les lecteurs attendent de voir se révéler. Et puis le beau ténébreux Yamato, taciturne (par timidité), très doué scolairement et très populaire parmi les filles, mais secrètement amoureux de son ami d’enfance.

Yamato/Kakeru

Des dessins charmants

Les dessins sont très jolis, malgré un manque de profondeur. Il ne faut pas aller chercher de détails de décor, mais les expressions de visages sont très justes. On n’est quand même proche d’un monde idéal ou tout le monde est beau. Kakeru est présenté comme le « vilain petit canard », mais il est franchement aussi mignon que Yamato.

Les personnages secondaires le sont très franchement et le tome entier repose sur le duo principal. Sans les éclipser, j’espère que certains acquerront un peu de poids pour relancer l’action.

Boy Love with Girls

Et un scénario Feel Good

Ce premier tome est bien agréable à lire, les situations sont amusantes et mignonnes. Tout tourne, comme dans une comédie romantique, autour des non-dits qui sont autant d’évidences pour le lecteur/spectateur. Tout repose sur le besoin/l’envie de voir les personnages enfin admettre leurs sentiments et, pour le mangaka, de ménager le suspens le plus longtemps possible tout en restant crédible. Exercice plus difficile qu’il n’y paraît. Mika s’en sort bien et elle glisse au passage un nouveau personnage, la sœur de Yamato (Mikoto), sa principale future rivale, dont on espère qu’elle va dynamiser les tomes suivants.

Un Boy Love à découvrir

L’impression qui reste après la lecture de ce manga, c’est le plaisir d’avoir lu une histoire simple et lumineuse. J’ai aimé la simplicité de cette relation sans jugement. Même s’ils n’osent pas se déclarer leur amour, c’est plus par timidité qu’autre chose. L’homosexualité est traitée avec le naturel qui devrait être la norme. Cela se retrouve dans la discussion entre Mikoto et son frère, qui parle de leur amour sans faire allusion à leurs genres. C’est simple et normal, chaleureux.

J’attends avec impatience la sortie des tomes suivants, en attendant, n’hésitez pas à tester ce nouveau titre si vous aimez les histoires heureuses.

Phil The Bird

Fais découvrir cet article à tes amis
Philippe Caille
Philippe Caille
Fan de Bd, passé aux comics, passé aux BD, passé aux mangas, je reste fan avant tout de la narration dessinée. Chroniqueur manga sur Insta, passionné de rock et de plein d'autres choses, j'aime faire partager mes passions

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,486FansLike
425FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles