mercredi 10 juillet 2024

Offrez-nous un café

Dai Dark T.6 par Q Hayashida aux éditions Soleil Manga

Suite des aventures déjantées de Sanko et ses amis avec ce sixième tome de Dai Dark, toujours aussi fun et barré !

Dai Dark T.6 la couverture

Titre: Dai Dark T.6
Scénario: Q Hayashida
Dessin: Q Hayashida
Couleurs:
Éditions: Soleil Manga
Année: 2023
Nombres de pages: 208

Dai Dark T.6, couverture intérieure de la bande à Sanko (les 4 guerriers de l'apocalypse)

Résumé de Dai Dark T.6 par Q Hayashida aux éditions Soleil Manga:

Après avoir réparé Avakian, notre petite troupe décide de récupérer un max d’os afin de pouvoir se payer suffisamment d’armes dans le but de vaincre Photoforce. Pendant ce temps, lighthead accélère son projet d’augmenter la production d’hommes photonucléaire. Mais un imprévu va embarquer Sanko et Death au centre de leurs ennemis…

Sanko aux prises avec les troupes de la
Photoforce...

Un tome plus sérieux que les précèdents.

Retour de Sanko et ses potes avec le sixième tome de Dai Dark, et force est de constater que celui-ci accélère quelque peu avec un final surprenant et laissant entendre un nouveau statu quo pour la suite.

Un tome plus orienté action avec pas mal d’action et d’affrontements, avec pour une fois un Sanko en bien mauvaise posture, d’ailleurs l’humour est en deçà des précédents volumes.

Comme dans chaque tome, on va retrouver un chapitre sur la jeunesse de Sanko permettant d’en savoir plus sur notre héros et l’univers de la série mais également sur l’un des adversaires principaux de ce tome.

Un volume qui en plus de fragiliser Sanko, va mettre en avant Death Delamort. Un personnage atypique et surprenant et qui apporte beaucoup en matière de lore mais aussi en terme de charisme.

Avakan, le célèbre sakadoh de Sanko garde la hache des tentures à disposition...

Visuellement riche et surprenant

Côté graphisme, la série reste fidèle à elle-même avec à la fois un univers riche et surprenant.

Visuellement, la série tranche autant que par son univers farfelue et macabre et contribue à cette ambiance originale du titre.

Sanko se rend au temple principal de Lighthead...

Mon avis sur Dai Dark T.6 par Q Hayashida aux éditions Soleil Manga:

Au final, ce sixième tome est toujours aussi agréable que les précédents.

L’autrice sort l’un des tomes les plus aboutis visuellement de la série avec des planches magnifiques.

L’ambiance unique de la série comme son univers m’accroche toujours même si on pourra lui reprocher le manque d’enjeux au sein de l’intrigue générale de la série.

Bref j’aime beaucoup la série, hâte de lire la suite surtout avec un final comme celui-ci !

A très vite

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis
Geek_O_Mat
Geek_O_Mat
Mat, la quarantaine passée, passionné de Comics/Manga/Bd, je chronique mes lectures à la fois sur 7bd.fr et sur Instagram.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,461FansLike
439FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles