mardi 31 janvier 2023

Offrez-nous un café

Compte à rebours tome 1 – Es-Shahid – de Matz, Marc Trévidic et Giuseppe liotti

Compte à rebours tome 1 - Es Shahid éditions Rue de Sèvres
Série : Compte à rebours
Titre: tome 1 – Es-Shahid
Auteurs: Matz et Marc Trévidic (Scénario) et Giuseppe Liotti (Dessin)
Éditeur: Rue de Sèvres
Année:
2018
Nombre de pages: 52
Résumé :
Mr Martinez reçoit un bon matin un curieux coup de téléphone. L’homme au bout du téléphone lui présente ses félicitations / condoléances pour son fils mort en martyr pour l’état islamique. En effet Jean-Frédéric, alias Abou Othman, s’était converti quatre ans plus tôt pour partir au Djihad.
L’anti-terrorisme intercepte l’appel est remonte aussi tôt l’information sans la confirmer. Un agent est dépêché pour certifier l’information et après avoir recouper plusieurs recherches et témoignages, les informations semblent converger pour la mort réelle d’Abou Othman. Ces preuves seront ainsi envoyées devant le juge d’instruction Antoine Duquesne afin que le mandat d’arrêt envers le « décédé » soit retiré.
Quelques jours plus tard, l’arrestation d’un jeune terroriste en devenir va venir ébranler les certitudes et « preuves » de la mort d’Abou Othman. Donc après l’interrogatoire  de Nordine Charaoui, le juge d’instruction ne manque pas de relever des incohérences calendaires. Les doutes sur la mort du fameux Abou Othman sont donc affirmés, et l’enquête s’intensifie. Le juge devra prendre des décisions… et souvent dans l’urgence.


Mon avis :
Voilà une expérience sur laquelle il faut bien focaliser. Celle de Marc Trévidic qui fut juge d’instruction au tribunal de grande instance du Paris au pôle antiterrorisme, et qui apporte ainsi son expérience pour ce tryptique. Cette Bd devient donc particulièrement captivante grâce à son réalisme, son suspense, les connaissances et le professionnalisme de Mr Trèvidic, et tout le talent pour les mettre en avant de Matz et Giuseppe Liotti.

Compte à rebours tome 1 - Es Shahid Page 12 éditions Rue de Sèvres
Page 12 de la BD

Le scénario :

Le scénario est trépidant et surtout des plus contemporain. L’expérience de Marc Trevidic, exprimée à travers le talent d’écriture de Matz, est prenante et exceptionnelle.
Mais cette histoire est aussi délicate dans le contexte sociétal actuel ou la lutte contre le terrorisme de l’état islamique est une priorité mondiale.
Elle a, par contre, le grand avantage d’expliquer les contraintes et les conditions plus que difficiles de multiples acteurs de la lutte anti-terrorisme, des méandres administratifs aux actions de terrains.
Ce récit est ainsi fort bien construit autour d’un contre la montre haletant, et montre ainsi la difficulté et les conséquences de chaque choix raisonné effectué dans l’urgence avec plus ou moins d’information sures.
Chaque décision prise apporte son lot de risque pour la population et élève le taux de stress.
L’opinion publique se fait sentir et joue souvent en défaveur d’une stratégie juridique, administrative, politique et policière pour garantir la sécurité du pays.
Ce livre décrit aussi parfaitement bien la mécanique terroriste via leur réseau, et grâce à leur connaissance approfondie des systèmes judiciaires, des rouages policiers et des techniques d’enquête.
Le découpage reste classique et rigoureux afin de bien nous mettre dans le cadre de l’enquête. Les cases sont rectangulaires, régulières et bien séparées par des caniveaux.
Quelques superpositions de vignettes parfois ajoutent un peu de fantaisie à l’inflexibilité du récit.

Compte à rebours tome 1 - Es Shahid Page 8 éditions Rue de Sèvres
Page 8 de la BD

Le dessin :


Pour ce type de récit, afin de renforcer la projection du lecteur pour appuyer un suspens et une angoisse presque constante, il fallait donc un style de dessin plutôt réaliste et contemporain.
Et Giuseppe Liotti excelle dans l’exercice. Le trait fin, vif et régulier apporte le dynamisme nécessaire et juste pour illustrer un récit politico-policier avec toute sa complexité procédurale pouvant paraître rébarbative.
Les couleurs et les ombres, probablement travaillées par informatique sont maîtrisées.
Les couleurs sont plutôt sur des tons clairs et vivants, très contrastés mais sans être trop irréguliers et flashy afin d’être le plus fidèle possible à la réalité, mais cela n’empêche pas de rehausser certaines pages avec des tonalités plutôt chaleureuses afin de ne pas se lasser.
La technique des hachures est aussi souvent utilisée avec finesse pour travailler les ombres et lumières.
Les personnages sont tous probablement inspirés de personnes réelles, en premier lieu le juge qui est simplement le portrait exact du juge et auteur Marc Trévidic, et je ne serai pas surpris de retrouver quelques personnages sous les traits de Matz ou de Giuseppe Liotti lui-même.
Peu d’effets sont employés pour rester dans l’aspect réalisme.
Les mises en scène sont contrôlées et affinées avec aisance et virtuosité. L’alternance de plans variés accentue le dynamisme du dessin.

Compte à rebours tome 1 - Es Shahid Page 11 éditions Rue de Sèvres
Page 11 de la BD

En conclusion, j’ai beaucoup apprécié le réalisme de la BD et le soin particulier apporté pour un souci d’authenticité judiciaire et politique.
A la lecture de cette aventure, les auteurs mettent en avant toutes les difficultés rencontrées pour les différents protagonistes collant au mieux à la réalité.
En bref, ce livre est particulièrement instructif mais aussi angoissant quant au reflet du réel.
J’ai beaucoup aimé.


Ciao
Yann

Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,893FansLike
207FollowersSuivre
65FollowersSuivre

Derniers Articles