samedi 13 août 2022

Offrez-nous un café

BLAKE ET MORTIMER: Le Bâton de Plutarque de A. JUILLARD et Y. SENTE

Blake Et Mortimer: Le Bâton De Plutarque De A. Juillard Et Y. Sente

Série: BLAKE ET MORTIMER
Titre: Tome 23 – Le Bâton de Plutarque
Scénariste : Y. SENTE
Dessinateur : A.JUILLARD
Éditeur: BLAKE ET MORTIMER
Année: 2014
Nombre de pages: 62 pages

Printemps 1944, le jeune capitaine BLAKE, Squadron leader dans la Royale Navy, est félicité par le commandant du porte avion THE INTREPID pour avoir coulé avec son équipe 3 sous-marins allemands.

Nous sommes à la veille du débarquement sur les côtes normandes. Les allemands de leur côté ont développé un nouvel appareil le « Horten 229* » prototype d’aile volante. Cet avion à réaction d’un type nouveau est capable d’aller à plus de 1000 km/h. Ils décident d’envoyer cet avion détruire le parlement anglais.

Le commandant de l’Intrépide est averti par les renseignements anglais de l’attaque imminente.
Aussitôt, le capitaine BLAKE se porte volontaire pour aller à la rencontre du Horten 229 pour le détruire.
Pour cela il va utiliser le tout nouveau prototype en cours d’essais : le GOLDEN ROCKET, avion amphibie supersonique aux lignes futuristes. Dans un premier temps l’avion allemand fait beaucoup de dégâts, rien ne peut l’arrêter ni la DCA anglaise ni les chasseurs anglais qui sont détruits les uns après les autres. Les balles ricochent sur sa carlingue blindée. Finalement le capitaine BLAKE tente le tout pour le tout, entrer en collision avec lui pour le neutraliser. Ce qu’il parvient à faire, les 2 avions sont détruits. BLAKE a juste le temps de s’éjecter avant le choc.

Du sol le major BENSON avec son aide de camp a observé le combat. Ce dernier est tué lors de la chute de débris d’un Seafire. Grosse perte car il devait mener une mission ultra secrète. L’état-major anglais doit trouver un remplaçant en urgence. Ils pensent alors au capitaine BLAKE et lui propose d’entrer au Secret Service Bureau (l’ancêtre du MI6). BLAKE accepte.
Première mission, travailler avec un scientifique, qui s’avérera être MORTIMER son ami, à faire croire aux allemands que de nombreux sous-marins anglais sont concentrés en Méditerranée pour libérer la Manche d’un maximum de sous-marin allemands et permettre le débarquement allié dans de meilleures conditions. Il faut terminer le plus vite possible la deuxième guerre mondiale et préparer au mieux la troisième qui se profile.

En effet, une vidéo réalisée par 2 jeunes alpinistes tués par balles  a été trouvée par hasard à la frontière du TIBET. Elle montre des soldats de l’Empire Jaune du dictateur Basam-Damdu tirant sur l’expédition. Et plus inquiétant en arrière-plan, de  gigantesques fusées prêtes à être utilisées, d’où l’exécution des témoins gênants.

La suite de l’aventure est à lire dans Le Bâton de Plutarque…

Vous y rencontrerez MORTIMER bien sûr mais aussi OLRIK pas encore officiellement « méchant » mais fourbe tout-de-même. Il ne faut pas exagérer.

Mon avis :

Pour le scénario Y. SENTE est tout à fait dans la lignée de JACOBS, on n’est pas déçu par les explications très détaillées. Il y a de quoi lire, une heure n’est pas suffisante pour lire cette BD et c’est tant mieux. L’histoire est intéressante bien que sans grandes surprises. Par exemple, on devine assez rapidement le rôle des deux frères jumeaux.

Bien que ce soit une fiction, le lien avec des faits historiques de la fin de la 2ème guerre mondiale m’a fait me replonger  dans cette période. Je savais les nazis en avance technologiquement au niveau des fusées (V1 par exemple) mais j’ignorais qu’ils avaient développé des prototypes d’ailes volantes.
De même je ne connaissais pas « le bâton de Plutarque » le plus ancien dispositif de cryptographie militaire connue (voir explications détaillées sur WIKIPEDIA).

Bravo à Y SENTE d’avoir imaginé une histoire se situant dans le temps juste avant « Le secret de l’Espadon ». C’est aussi la première fois où on connaît la période exacte du récit: 1944 ce que JACOBS n’avait jamais fait.

A noter que les éditions DARGAUD ont proposé une chronologie des différents albums, voir ci-après.

Chronologie Blake et Mortimer

Chronologie Blake et Mortimer
Que pensez-vous de cette « datation » ?

La couverture est relativement sobre, elle présente bien le début de l’histoire. A. JUILLARD a fait simple.

En revanche dans l’album ses dessins sont très fouillés et précis.
Les planches sont très denses : 11 à 12 vignettes régulièrement. De mon point de vue encore mieux que JACOBS.
André JUILLARD s’est complétement approprié nos 2 héros : BLAKE et MORTIMER. Il n’a pas dû compter ses heures derrière la planche. En tout cas le résultat global est un vrai régal. C’est de mon point de vue un des meilleurs albums de la série.

Avant de vous quitter pour relire Le secret de l’Espadon, le tome que je préfère est « La marque jaune ».
Et vous, lequel préférez-vous?

Celui que j’ai le moins aimé : « SOS météores ».

Mais ce n’est que mon point de vue.

Bonne lecture et à bientôt

Lionel

* Nota: pour plus de détails sur cet avion lire l’article dans WIKIPEDIA: Horten Ho 229.

Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,604FansLike
151FollowersSuivre
49FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles