mardi 16 août 2022

Offrez-nous un café

Aïshité Knight tome 1 (Lucile, Amour et Rock’n’roll)

Aïshité Knight tome 1

Titre: Aïshité Knight tome 1 (Lucile, Amour et Rock’n’roll)
Auteur: Kaoru Tada
Année: 2010
Éditeur: Tonkam
Type: shojo
Nombre de tomes: série en 4 volumes
Nombre de pages: 340

La jeune Yaeko vit avec son père et travaille avec lui dans son restaurant. Elle a beau avoir fait ça toute sa vie, elle n’est vraiment pas douée et passe son temps à cramer ce qu’elle cuit ou a tout renverser sur les clients.
Le soir, après sa journée de boulot, elle retrouve sa copine Meiko aux cours du soir à la fac.

Mais depuis quelques temps, un beau jeune homme au visage fin et aux cheveux longs vient manger tous les midis au restaurant. Il s’appelle Satomi. Yaeko le trouve beau, mais elle croit qu’il travaille dans un bar gay et se dit qu’elle n’a aucune chance.
Un jour, un ami à lui, Gô, vient également au restaurant, le jeune homme blond a les cheveux bouclés et la mèche rose. Yaeko croit donc qu’il travaille dans le même bar.
Mais il se trouve que Go est le grand frère d’un petit garçon de 5 ans qu’elle vient de rencontrer: Hashizo, qui se balade toujours avec son gros chat Giuliano.

Que de belles rencontres en quelques temps…

Et quelle surprise quand Yaeko découvre qu’en réalité Satomi et Go font parti d’un groupe de Rock et qu’ils sont adulés par un très grand nombre d’étudiantes!

Elle sera alors tiraillée par ses sentiments et son attirance envers Satomi et surtout envers Go, qui a pourtant un comportement de goujat avec les filles.




Clip de la série des années 80: Lucile, Amour et Rock’nRoll – Embrasse moi Lucile

Tonkam nous propose ici une très belle édition, très girly de ce manga culte. Certains éléments de la jaquette ou les contours du titres sont fait en glitter brillant, ajoutant un côté tactile à ce manga.

Ensuite, c’est sous forme de pavé de plus de 300 pages que se présente les volumes de la série. Et la première page est en couleur. Donc le lecteur en a pour son argent!

Le thème et le scénario de l’histoire sont plutôt typiques de la lecture shojo, mettant en scène une histoire d’amour, avec un triangle amoureux formé par Satomi, Yaeko et Go. Il s’agit aussi d’une belle histoire d’amitié, au travers de la relation des membres du groupe de rock: Les Beehive.
Mais la musique et le Rock ont aussi une place centrale, assez rapidement dans le manga, avec un premier concert dès le premier chapitre.
Ajoutons à cela une bonne dose d’humour avec Yaeko, une jeune fille naïve et très maladroite. Et le petit Hashizo est aussi à la fois drôle et mignon avec son chat ronchon, toujours à ses côtés.

Au niveau du dessin, le style graphique et le chara design est celui des années 80 et les personnages ont aussi le style vestimentaire de l’époque. Ça se voit également dans les costumes de scène du groupe de Rock.
C’est aussi un des rares mangas où vous verrez les personnages fumer. Ils ont souvent la clope au bec, ce qui ne serait plus possible aujourd’hui.
Le dessin n’est pas toujours beau, ou pas toujours très juste. Parfois les personnages ont des jambes beaucoup trop grandes, et certaines proportions ne sont pas correctes. Mais finalement la mise en scène et le scénario permettent de passer au dessus de ces défauts graphiques.
D’ailleurs sur certaines scènes d’humour, ce n’est finalement pas gênant et cela renforce parfois l’effet comique. Il faut noter que l’humour est présent dès le début du manga. Il n’y a qu’à soulever la jaquette et à regarder la couverture pour avoir une première case humoristique.
Pour les concerts, la dessinatrice a utilisé tous les subterfuges du shojo, à coups de coeurs, d’étoiles, de trames et de notes de musiques. Avec cela, elle parvient à créer une ambiance où le lecteur arrive à sentir que la musique envahit les personnages et les porte, comme dans un rêve.

Aïshité Knight: Les personnages

Et puis avec ce manga, Aïshité Knight, ceux qui ont connu l’époque du Club Dorothée retourneront un peu en enfance et se remémoreront la série « Lucile, Amour et Rock’n Roll ». J’ai personnellement ressenti cette nostalgie de retrouver ces personnages. Même si dans le manga, l’utilisation des noms originaux perturbe un peu au début.
D’ailleurs, dans les bonus de fin, l’éditeur nous propose 2 pages où il note pour chaque personnage son nom dans le manga versus celui dans la série de notre enfance.
Dans les dernières pages, pour coller toujours au thème musical, nous retrouvons le texte de 2 chansons du groupe Beehive. J’ai trouvé ça amusant, de proposer le texte des chansons que l’on trouve dans le manga et dans la série (vous pouvez les écouter à la fin de l’article).

J’ai donc aimé lire ce premier tome de Aïshité Knight.
A la lecture, j’ai même parfois eu l’impression d’entendre une mélodie se mettre en place dans ma tête, preuve de l’efficacité du manga!

Bref, tous les éléments sont réunis pour faire de cette série un must-have et un best-seller: Amour, humour, nostalgie et Rock’n Roll…


 


BeeHive: Car je suis seul sans toi




 

 



BeeHive: Tu es ma seule amie

Juju Gribouille
Fais découvrir cet article à tes amis
Juju Gribouille
Juju Gribouille
Nouveau Rédac' chef du blog 7BD.fr. J'aime dessiner depuis tout petit et suis vite devenu amateur de BD, mangas et Comics. Je chronique régulièrement mes lectures sur 7BD et les partage aussi sur mes réseaux sociaux... N'hésitez pas à me suivre et à donner votre avis.

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,609FansLike
155FollowersSuivre
52FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles