Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Nos meilleures vies, le destin croisé de six jeunes

Nous avons tous été jeunes. Nous avons tous été un peu paumés à un moment ou un autre. Nous nous sommes tous posé des questions sur nos rêves, notre avenir... Eux aussi.

couverture du manga Nos meilleures vies chez Casterman

Titre: Nos meilleures vies
Autrice: Kanna Kii 
Éditeur: Casterman
Année: 2021
Nombre de pages:  224

Vies croisées de six jeunes paumés.

Kishi travaille comme assistant mangaka. Sa directrice vient de lui renvoyer la quasi-totalité de ses planches pour revoir tous les layouts. S’en est trop pour lui. Un peu perdu dans la vie, il voudrait démissionner, mais il est secrètement amoureux de sa directrice d’animation, il a un bon ami dans l’équipe et surtout il ne sait pas quoi faire ensuite. Vivre en ville n’est pas facile pour lui qui vient de la campagne.
De son côté, Chiyo la fameuse directrice d’animation semble être en couple avec Tamaki un guitariste. Mais pas de chance pour ce musicien car la salle où son groupe avait l’habitude de jouer a fermé.
Nous suivrons aussi deux jeunes filles en voyage scolaire à Tokyo. La rencontre avec une idole changera l’avenir de l’une d’elle.

Tous vivent leur vie, se croisent à différents moments, sans forcément se connaître ou faire connaissance.
Nos meilleures vies, Kishi dans son boulot d'assistant mangaka

Scénario sur l’insouciance et les incertitudes de la jeunesse.

Avec ce manga en one shot, Kanna Kii nous propose 6 chapitres en mode tranche de vie.
Dans ces épisodes courts, nous suivrons six jeunes. Certains se connaissent. D’autres ne feront que se croiser.
Ils ont tout de même un point commun. Chacun est un peu paumé. 
Ces jeunes viennent d’entrer dans l’âge adulte et forcément ils se posent des questions sur leur avenir, sur leurs rêves. 
La découverte de la vie adulte, de la vie professionnelle, est aussi faite de désillusions pour eux.
La mangaka joue aussi avec la temporalité pour faire prendre conscience aux lecteurs que ses personnages se sont peut-être déjà croisés dans le passé.

Nos meilleures vies, le destin croisé de six jeunes

Le dessin de l'innocence.

Le dessin de la mangaka est fin et détaillé, tout en légèreté. Le trait colle au style désabusé de certains de ses personnages, mais aussi à l’innocence de ceux-ci.
L’autrice donne un côté attachant à ses jeunes.
Nos meilleures vies, Chiyo la directrice d'animation

Mon avis sur le manga Nos meilleures vies.

D’habitude j’aime bien les mangas du genre tranche de vie.
Mais cette fois, l’autrice m’a perdu. Je crois que j’étais aussi paumé que ses personnages.
Kanna Kii joue avec la temporalité, mais on ne s’en rend compte que tard. Rien ne nous laisse penser qu’on est parti dans le passé des héros. Parfois je ne comprenais pas ce que je lisais. Qui étaient les personnages? Quand est-ce que l’action se déroule?
La lecture m’a donné une impression de scénario brouillon. Les chapitres sont décousus.
J’ai aussi eu du mal à bien identifier les personnages, pourtant le dessin et le style graphique sont très sympas. 
Le résumé parle de six jeunes, mais pour au moins deux d’entre eux ils ne sont que très secondaires dans l’histoire.

Le manga “Nos meilleures vies” ne m’a pas convaincu. Je n’ai malheureusement pas réussi à apprécier cette lecture. Dommage.

Alors si vous aussi vous l’avez lu, votre avis m’intéresse. Avez-vous accroché à l’histoire? Vous a-t-elle plu?



Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog