Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Frink & Freud histoire d'un psychanalyste américain

L’histoire de la psychanalyse moderne commence avec le célèbre Sigmund Freud. Voici un ouvrage qui nous propose de rencontrer un autre psychanalyste, un américain: Horace Frink

Frink & Freud histoire d'un psychanalyste américain

Titre: Frink & Freud
Auteurs: Pierre Péju (scénario) et Lionel Richerand (dessin)
Éditeur: Casterman
Année: 2021
Nombre de pages:  200

Frink l’américain et Freud l’Autrichien.

Fort d’une notoriété grandissante au début du XXème siècle, Freud est invité à donner une conférence en Amérique. Il y fait la rencontre d’un jeune docteur: Horace Frink.

Enfant, Frink est traumatisé lorsque la fabrique de son père prend feu, et qu’avec elle la vie de sa famille part en fumée. A seulement 9 ans, ses parents s’en vont, le laissant lui et son frère sous la protection de leur grand-père maternel.
Frink grandit ainsi, visant à devenir chirurgien comme le souhaite ce dernier. Mais, victime d’un accident à la main, il sera privé de cette carrière toute tracée.

Alors Frink se tourne vers la psychanalyse, et les méthodes Freudienne. 
Traînant derrière lui tout un tas de psychoses, il sera tantôt patient, tantôt thérapeute.
Ses rencontres et ses relations avec les femmes le marqueront également beaucoup dans sa vie. Elles l’aideront un temps, mais très vite ses démons le rattrapent.
Freud l’expert y voit un cas intéressant à analyser. Mais son conseil et sa thérapie seront-ils couronnés de succès? Rien n’est moins sûr...
Frink & Freud, une aventure américaine

Biographie d’Horace Frink: le patient américain de Freud.

Cette bande dessinée de Pierre Péju est une biographie. Mais si son titre évoque deux personnages, le plus connu (Freud) ne sert qu’à introduire celui qui tient la première place ici: Frink.

Cette BD, que certains qualifieraient probablement de roman graphique, se penche donc sur l’histoire et la vie d’Horace Frink. Ce thérapeute américain fut celui qui a introduit la méthode freudienne aux Etats Unis.
Au fil des pages, nous voyons la relation qu’entretenait Frink avec son mentor Freud. Mais aussi comment ce dernier a profité du plus jeune pour introduire sa méthode de travail au pays de l’oncle Sam.
Freud est donc présent en fil rouge comme le modèle, le collègue et le thérapeute de Frink.

Mais c’est bien l’histoire de Frink qui nous est racontée. 
Ainsi depuis son plus jeune âge nous apprenons que la vie de ce personnage est marquée de malheurs. Son père, autoritaire, le rabaisse sans arrêt. Lorsque l'usine du paternel, dont il était si fier, brûle, ce sera un choc pour le jeune Horace.
Abandonné par ses parents, et élevé par son grand-père, c’est ensuite sa carrière qui vole en éclat.
Heureusement, dans son enfance, il rencontre une amie fidèle sur qui il pourra compter toute sa vie. Celle qui deviendra sa femme, son amour.
Mais nous verrons que Frink, l’homme torturé, cédera aussi à la tentation avec une de ses patientes. Cette relation extra-conjugale sera terrible: à la fois source de bonheur et de malheur.

La vie de Frink est ainsi marquée de tant de névroses, de tortures, de frustrations, de traumatismes qu’on pourrait croire à un roman. Et pourtant il l’a bien vécue.

Frink & Freud, un dessin onirique et halluciné

Un dessin réaliste et onirique.

La BD “Frink & Freud” est entièrement dessinée par Lionel Richerand, au crayon à papier, sans couleur. Et on s’aperçoit assez vite que ce choix est bien adapté aux idées noires de Frink.

Frink est un homme grand et mince, avec une petite houpette (à la tintin) formant une bosse sur sa tête. Au fil des pages et de ses thérapies, nous voyons parfois le visage du personnage s’émacier. Le gris du dessin lui donnera encore plus l’air d’être malade et mal dans sa peau.

Comme on l’a vu dans la description du scénario, le personnage est torturé. Le dessin qui représente parfois les rêves et les pensées du héros déforme les têtes et les visages, pour en faire des illustrations à l’image de cauchemars. D’ailleurs parfois l’auteur joue sur des morphing transformant les protagonistes en démons ou encore en Dieux égyptiens.
Souvent Frink broie du noir, ce qui se matérialise pas une grande fumée grise qui l’entoure et le poursuit. 

Mais au-delà de la névrose de Frink, le dessinateur représente aussi l'Amérique du début du XXème siècle. Dans ses représentations de New York ou encore dans les vêtements et les coiffures ou tenues d’époques des personnages, Lionel Richerand nous plonge dans l’ambiance d’avant guerre. 

Le dessin de Frink & Freud raconté par Lionel Richerand sur France Inter.

Mon avis sur la BD Frink et Freud.

Comme beaucoup de monde, je connais Freud, au moins de nom, et pour ses travaux sur la sexualité des enfants et l’interprétation des rêves.
Je m’attendais donc à une BD sur ce grand psychothérapeute.
Mais dès le titre une question m’est apparue: qui est ce Frink ?

Au départ, je pensais qu’il s’agissait d’un personnage de fiction. Et quand on lit la BD, on découvre qu’il s’agit de sa biographie. Et jusqu’au bout, je me suis dit que ce personnage n’avait pas pu exister. Toute sa vie ressemble à un roman jonché d’épreuves et de malheurs. Même lui, qui est un grand névrosé, et est pourtant psychologue, ressemble à un personnage de fiction.
J’ai trouvé cette biographie vraiment bonne et Frink un homme très intéressant. C'est une belle découverte.

J’ai aussi beaucoup apprécié ce dessin au crayonné. Par moment on voit même encore le trait de construction. Le dessin est juste et la mise en image des rêves hallucinés des personnages est géniale.

Alors peut-être que “la biographie” n’est pas le thème de prédilection de la plupart des lecteurs de BD et sûrement que ce titre s’adresse à un public plutôt adulte. Mais si vous avez l’occasion, je vous conseille de découvrir ce titre “Frink & Freud” et ce psychothérapeute tombé dans l’oubli et qui a pourtant eu une vie de fou (sans mauvais jeu de mot) et est en plus à l’origine de la psychiatrie moderne aux Etats Unis.




Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog