Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Gamaran le tournoi ultime tome 1

Voilà deux ans que le tournoi d'Unabara qui aura révélé le jeune Gama est terminé. Il est temps pour les plus fines lames du pays de se retrouver dans le tournoi ultime.
Gamaran le tournoi ultime tome 1 le spin off aux éditions Kana

Titre: Gamaran le tournoi ultime tome 1
Auteur: Yosuke Nakamaru
Éditeur: Kana
Année: 2019
Nombre de pages: 192

Gamaran, le tournoi Ultime démarre

Ran est la petite fille de Shozan Ichinose un guerrier surnommé le "saint sabre". En seulement une génération, l'homme s'est hissé au rang de maître instructeur. Mais dans ce milieu masculin, il est bien difficile pour une femme de faire entendre son talent et son amour pour le sabre.

Alors lorsque Iori Sengoku, surnommé "le guerrier sans égal" depuis le Grand Tournoi d'Unabara deux ans auparavant arrive dans sa ville, la fille décide de le défier.
C'est un combat à mort qui démarre et tourne vite au désavantage de Ran. Ayant décelé un grand potentiel en elle, Iori décide de l'épargner.

C'est alors qu'un messager se présente et annonce qu'un nouveau tournoi se prépare. Le gouvernement a désigné les cent meilleures lames du pays et les invite à s'affronter. Mais pour commencer il faudra d'abord passer les éliminatoires.

La réputation de Iori le précédant, cela en fait un combattant redoutable qui sera probablement rapidement pris pour cible. Et le premier adversaire ne va pas tarder à apparaître.

Que le tournoi commence!
Gamaran, le tournoi Ultime. Ran un des personnages principaux de ce tome 1

Gamaran le tournoi ultime: Spin-off ou suite?

Certains présentent le titre comme un Spin-Off de la série Gamaran, sortie aux éditions Kana et terminée en 22 tomes.
Pourtant il s'agit bien de la suite directe de la série originale. Sauf que cette fois elle sera centrée sur un autre personnage que Gama... quoique il n'est pas impossible que ce dernier participe aussi au tournoi qui s'annonce.

Le scénario de ce premier tome ne démarre pas directement sur la présentation de Iori Sengoku, même si c'est bien lui qui tire la couverture.
C'est Ran, un personnage féminin qui est introduite en première.
Et lorsque les deux personnages s'affrontent, nous sentons bien que leurs destins seront liés dans la suite de cette aventure.

Ensuite bien sûr dès ce premier tome nous retrouvons des combats de sabre et de l'action.

Puis les règles du tournoi ultime sont énoncées.
L'intrigue est introduite pour lancer la série.
Gamaran, le tournoi Ultime. Ran rencontre Iori Sengoku

Gamaran, un manga qui tranche.

Le style graphique de Gamaran, tout comme son scénario est de type Shonen.
Le titre déjà bien connu pour la première série annonce donc de beaux duels de bretteurs. Et nous sommes servi. Dès les premières pages, Ran démontre ses capacités au dojo où elle ne trouve pas d'adversaire à sa hauteur.
Puis arrive Iori Sengoku, qui vient à bout de malfrats, sans effort.

Lorsque Ran et Iori s'affrontent, le mangaka parvient à donner l'ambiance pesante d'un duel et la tension qui peut exister.

Dans ces scènes de combats, le dessin est dynamique, mené par de grandes lignes de vitesse. On ressent la rapidité des mouvements et la finesse d'exécution, tout comme l'intensité des coups portés.

En fin de volume, lorsque le tournoi est annoncé, un adversaire se présente. Il a l'air plutôt puissant, ce qui laisse présager de belles scènes pour la suite.
Gamaran, le tournoi Ultime. Ranet Iori s'affrontent

Mon avis sur ce tome 1 de Gamaran le tournoi ultime.

Je ne connais pas la série originale de Gamaran, si ce n'est de nom et pour avoir vu un ou deux épisodes de l'animé. Alors j'appréhendais de démarrer ce manga. Mais souvent pour lire un spin off, il n'est pas nécessaire d'avoir lu la série initiale.
Et c'est bien le cas pour "Le tournoi ultime". Il n'est pas obligatoire d'avoir lu les 22 tomes de Gamaran.
On devine que Iori Sengoku a pris part au tournoi terminé deux ans plus tôt, mais nul besoin de savoir plus que la réputation qu'il s'est faite pour l'instant.

Et puis ce premier tome introduit aussi un personnage féminin, plutôt rare dans le milieu du sabre à cette époque. On devine rapidement qu'elle aura une importance dans la série et qu'elle deviendra probablement la disciple de Iori Sengoku, ou tout du moins qu'elle l'accompagnera et le suivra de près dans son voyage pour le tournoi ultime. Ce personnage semble intéressant et plein de potentiel.

Ce premier tome annonce une série shonen plutôt sympa, avec pas mal de combats. J'espère que les duels seront variés.

La seule inconnue reste le nombre de volumes qui composeront cette série. C'est toujours compliqué de s'engager dans une série qui peut s'annoncer longue. Pour l'instant 6 tomes sont sortis au Japon... mais combien y en aura-t-il?

Bande annonce vidéo de Gamaran le tournoi ultime


Juju Gribouille

© Yosuke NAKAMARU/Kodansha Ltd.

Inscrivez vous à notre newsletter :

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog