pub

Rechercher dans ce blog

mardi 28 novembre 2017

Le temps des bombes t1, Au nom du Père - la chronique explosive

couverture de "Le Temps des Bombes T1" de Moynot chez Dargaud
Série : Le Temps des Bombes
Titre : T1 Au nom du Père
Auteurs : Moynot (scénario et dessin)
Éditeur : Dargaud
Année : 1992
Pages : 60


Résumé :
Dans une immense maison, le jeune Augustin est en complète panique, il va brûler des papiers, se rend au bureau et ouvre un coffre. Il y prend de l'argent et un revolver, quand un homme sévère l'interrompt et lui ordonne de remettre cet argent en place. Augustin tire et s'enfuit ans la nuit. Quelques mois plus tard, Augustin se trouve à Paris où il travaille comme apprenti chez un imprimeur... A cette époque qui précède la première guerre mondiale, l'anarchie prend de plus en plus de place en France, et Augustin va mettre le pied dans cet engrenage.

Mon avis :
Une histoire intéressante. On se doute qu'Augustin va être rattrapé par son passé et par ce meurtre qu'il a commis, mais ce que le récit dilue, ce sont les raisons qui ont amené à cet acte. Car nous suivons Augustin dans ses démêlés parisiennes autant que dans les souvenirs qui nous dévoilent les causes profondes ayant poussé Augustin à commettre l'irréparable. Le passé garde son mystère et le présent un peu moins. Augustin va se retrouver partie liée avec des anarchistes et le petit groupe qu'il intègre se révèle tendu entre l'action directe et violente et l'action moins rentre-dedans ! Que va choisir Augustin ? 
En plus de cela, son pote Émile lui présente sa petite amie, la jolie Lalie. On comprend très vite qu'Augustin bave un peu sur la charmante demoiselle. Alors l'anarchie permettra-t-elle aussi l'amour libre, évitant bien des déboires à Augustin ? Pour avoir des réponses, il vous faudra lire la suite de cette trilogie.
Si nous sommes à un an de fêter l'armistice, cette BD rappelle qu'avant la guerre, les tensions étaient vives. Car si le tome démarre avec un meurtre, il se finit dans une violence sanglante...

page de "Le Temps des Bombes T1" de Moynot chez Dargaud


Au dessin, Moynot manie les pinceaux aussi bien que la plume du scénario. Un dessin non réaliste, stylisé, avec des beaux aplats de couleur, des silhouettes simples mais dynamiques aux mouvements clairs et efficaces. Les personnages, leurs visages, bien que ramenés à quelques traits, sont expressifs et parfaitement compréhensibles.
Autant vous dire que graphiquement, j'ai beaucoup aimé ce choix, qui, à mes yeux, tranche un peu avec ce que je lis aujourd'hui. Bien sûr, il me faut préciser que ce premier tome date de 1992, ce qui nous ramène plus de vingt ans en arrière, mine de rien.

Moynot nous livre une BD intrigante, où le passé finit par rattraper le présent, sans surprise, mais il utilise pour atteindre son but un style fort bien troussé et magique, qui contre toute attente, illustre le drame que traverse Augustin.

Zéda rencontre Augustin !

"DES SCISSIONS", strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "Le Temps des Bombes T1" de Moynot chez Dargaud


David


Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!