pub

Rechercher dans ce blog

jeudi 3 mars 2016

Ultraman 1, 2 et 3

Ultraman Tome 1 Kurokawa
Série : Ultraman
Tome : 1
Dessin : Tomohiro Shimoguchi
Scénario : Eichi Shimizu
Editeur : Kurokawa
Année : 2015
Nombre de pages : 192
Type de manga : Seinen

Résumé de l'éditeur :

Plusieurs décennies se sont écoulées depuis qu’ULTRAMAN a sauvé la Terre de la dévastation. Les actes de bravoure de ce super-héros des temps passés sont désormais relégués aux livres d’histoire ou aux musées.
Shinjirô est le fils de Shin Hayata, l'hôte du premier ULTRAMAN. Grâce aux gènes d'ULTRAMAN hérités de son père, il possède des capacités physiques hors du commun. Mais la soudaine attaque d'un ennemi inconnu va mettre un terme à la vie paisible de Shinjirô. Un implacable destin se met en route pour le jeune homme.
Qu’arriverait-il si les extraterrestres n’avaient jamais réellement quitté notre planète et coopéraient avec le gouvernement ? Et si la paix n’était finalement qu’un feu de braises attendant que le vent de la guerre se remette à souffler ?
Quand la menace ressurgit, l’humanité doit se trouver un nouveau sauveur, une nouvelle génération d’ULTRAMAN


Ultraman tome 2 kurokawaSérie : Ultraman
Tome :2
Dessin : Tomohiro Shimoguchi
Scénario : Eichi Shimizu
Editeur : Kurokawa
Année : 2015
Nombre de pages : 192
Type de manga : Seinen

Résumé de l'éditeur :

Shinjirô s'est réveillé sur un lit d'hôpital au sein du quartier général de la Patrouille Spéciale d'étude des Singularités Scientifiques. Après un intense combat contre un ennemie surgi de nulle part, le jeune homme a perdu tous ces repères... C'est alors qu'on lui assène l'incroyable vérité.
De quelle nature est le danger qui nous menace ? Quelles sont les relations entre les autorités et la Patrouille ? Et que peut bien cacher celui qui se fait appeler "Moroboshi" ?
Entre une série de terribles incidents et les complots fomentés par les humains, la destinée de Shinjirô est emportée dans un tourbillon irréversible.


Ultraman tome 3 kurokawaSérie : Ultraman
Tome :2
Dessin : Tomohiro Shimoguchi
Scénario : Eichi Shimizu
Editeur : Kurokawa
Année : 2015
Nombre de pages : 192
Type de manga : Seinen

Résumé de l'éditeur :

Après son combat contre l'Alien Adacic, Shinjirô doute du bien-fondé de son action. Doit-on avoir recours à des exécutions sommaires pour faire régner la justice ? Mais l'ombre grouille de nombreuses organisations malveillantes et notre Terre a besoin d'ULTRAMAN pour préserver la paix. Quelle voie Shinjirô choisira-t-il ? Celle de la justice ou celle de la rédemption ?


Mon avis sur la série :

Ah la la ! la bonne époque du Club Dorothée !!
Ultraman n’était pas une de mes séries préférées, mais il m’est arrivé de regarder quelques épisodes, et j’avais quelques tendances à le confondre avec son copain Spectreman. Je n’aimais pas le concept de série télévision aux trucages gros et parfois peu discrets. Je ne jurais encore que par du Goldorak, du Capitaine Flam ou autres dessins animés…
C’est donc avec une petite appréhension que j’ai abordé les nouvelles aventures de l’illustre Ultraman.
Mais quelle surprise j’ai eu en lisant ces 3 premiers tomes !!!
J’ai adoré et je me suis évidemment réconcilié avec ce héros.

Le dessin, le style, la mise en scène, les effets et les trames :

Le dessin de Tomohiro Shimoguchi est simplement sensationnel !
Il arrive à avoir un trait léger, fin et dynamique tout en y accordant une puissance incroyable !!
Le style très réaliste permet de facilement faire un transfert et de se retrouver plongé au cœur de l’action.
Et de l’action il y en a ! Et pas qu’un peu !!
Tout est fluide, les détails sont minutieux, précis, majestueux !! Une véritable symphonie visuelle, tout s’accorde à merveille.
dessin extrait de Ultraman
dessin extrait de Ultraman
Les jeux d’ombres et de lumière sont superbement maîtrisés, à tel point que l’on s’y prend au jeu et qu’il peut nous arriver d’en être ébloui !

Les effets de flou sont superbement réalisés et font pleurer notre œil. Le dessinateur joue aussi sur les estompes et l’effacement partiel des arrières plans pour mettre en valeur le sujet de la scène. L’alternance de gros plan, très gros plan, vue d’ensemble, plan rapproché, plan taille, plan d’objet, plongée, contre plongée, etc.., nous donne une lecture limpide mais mouvementée. Tout va toujours très vite !
Les impressions de vitesse sont bien aidées par l’utilisation de trames très classiques mais toujours efficaces (exemple : rayons de « soleil » gravitant autour, et focalisant, sur le sujet impliqué dans la vitesse).
Les perspectives sont impressionnantes et les proportions respectées presque à la perfection.
Et ce que j’adore par-dessus tout ce sont ces onomatopées à la japonaise qui agrémentent tous les volumes et peuvent donner un semblant de comique pour un non initié aux mangas d’actions !

Un autre gros point marqué par l’éditeur, celui de nous offrir quelques pages colorisés dans chaque manga !! Et celles-ci sont indescriptibles tellement elles sont belles ! On aimerait vraiment en voir plus !!!

En bref, les traits de Mr Tomohiro Shimoguchi sont superbes et parfaitement adaptés à ce type de manga !! Une vraie réussite graphique !

case extraite du tome 3 de Ultraman
Case extraite du tome 3
Le scénario, le découpage :

Le scénario de Mr Eichi Shimizu, sur une base classique du super héros luttant contre les méchants Aliens, reste assez commun et en droite lignée évidement avec la série originelle. Les deux premiers volumes nous mettent donc en place une renaissance de mythe avec comme élément déclencheur le premier ennemi du précédent Ultraman : Bemular.
Un véritable renouveau pour cet emblème japonais !
Il a beaucoup de similitudes avec l’ancien mais on sent malgré tout, par un coté psychologique très bien exploité, que le nouveau protagoniste candidat à revêtir le costume du héros sera bien différent du précédent et affrontera beaucoup de difficultés.
Les bases d’une future longue série sont ainsi mises en place sur ces 2 premiers volumes. Il y a beaucoup d’action, pour notre plus grand plaisir, et une très bonne surprise scénaristique : la tête pensante de la patrouille Spéciale d’étude des Singularités Scientifique n’est autre que l’un des anciens pires ennemis de l’humanité.
A noter aussi les prémices certains d’une amourette…

Dessin 2 extrait de Ultraman
Dessin extrait de Ultraman
Les auteurs ont ainsi merveilleusement réussi la renaissance de ce personnage quelque peu méconnu encore en France, il faut bien le reconnaître, mais idolâtré au Japon !
Le tome 3 se révèle être, à mon sens, l’un des plus intéressants en terme de scénario.
Il apporte un coté psychologique épatant et très moralisateur !
Notre jeune héros Shinjirô s’interroge sur ses actes en tant que Ultraman ? A-t-il bien fait de tuer un dangereux Alien, un être vivant ?
Ainsi il éprouve du remord et culpabilise.

Mais ce tome 3 va encore plus loin, il introduit 4 éléments qui auront, j’en suis sûr, une grande importance :

1)     L’existence d’un monde « parallèle » dans les entrailles de la planète.
2)    La révélation sur l'existence de dangereuses organisations humaines capables des pires atrocités (bien pire que les aliens eux-mêmes).
3)     La jalousie révélée de l’homme de main de la patrouille Spéciale d’étude des Singularités Scientifiques envers Shinjirô pour revêtir l’armure rêvée…
4)     Bemular est-il vraiment un ennemi ?

Le découpage est très simple avec trois ou quatre cases globalement par page. Les vignettes sont de formes diverses mais très régulières (carrés, obliques, longs rectangles verticaux et/ou horizontaux).
J’aime beaucoup aussi ces pleines pages qui sont parsemées ci et là dans les tomes, arrivant bien sûr au moment le plus attendu après une grande montée en « pression ». 
Le tout donne un rendu très intense, rapide, limite essoufflant… mais j’adore !


Enfin, Kurokawa a véritable soigné cette série et cela se remarque par le bonus additionnel de chaque tome, appelé « UltraQlub », qui vous révèlera l’histoire de ce personnage haut en couleur, de ses ennemis, de son armure, ses pouvoirs etc… mais aussi sur la série télévisée accompagnée de nombreuses anecdotes. Ces bonus sont loin d’être comme les classiques bonus de manga, pour une fois ils apportent beaucoup et attisent particulièrement notre curiosité !!
Seul petit bémol sur ces UltraQlub, ils se lisent à l’européenne (de gauche à droite), alors que le manga lui se lit de droite à gauche… mais ce n’est qu’un détail tellement le contenu de ces volumes est prenant, enrichissant, divertissant etc…


Bon vous l’aurez compris, j’ai adoré et je le mets dans mes tops lectures du moment !
Le tome 4 sort le 10 mars et je suis sur les rangs pour me le procurer !!

Ultraman tome 4 kurokawa
Ciao,
Yann

Et pour le plaisir, un petit extrait de la série télévisée :


 Et un petit trailer pour un film prévu en 2016 :


 
Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!