vendredi 19 juillet 2024

Offrez-nous un café

Transformers T.1 par Daniel Warren Jonhson et Mike Spicer aux éditions Urban Comics

Daniel Warren Johnson, l’un des meilleurs auteurs américain revient cette fois aux commandes de la relance d’une licence qui a bercer son enfance, Transformers !

Transformers T.1, la couverture

Titre: Transformers T.1 – Plein Gaz
Scénario: Daniel Warren Johnson
Dessin: Daniel Warren Johnson
Couleurs: Mike Spicer
Éditions: Urban Comics
Année: 2024
Nombres de pages: 160

Les planches de Daniel Warren Johnson sont pour la plupart sublimes !

Résumé de Transformers T.1 par Daniel Warren Jonhson et Mike Spicer aux éditions Urban Comics:

Spike et Carly vivent dans une petite ville du fin fond du désert américain et par une belle nuit décident d’aller admirer le ciel étoilé. Alors qu’ils s’installent, le sol s’effondre soudain sous leurs pieds. Après une belle chute, ils se retrouvent au beau milieu d’une épave d’un vaisseau spatial titanesque. À son bord, des robots jonchent le sol inanimés. Mais rapidement, plusieurs de ses géants émergent et un affrontement violent éclate entre eux… 

  • Contenu vo : Transformers #1-6.
Optimus Prime toujours prompt a sauver les humains.

DWJ prends les rênes des Transformers !

Daniel Warren Johnson, ou plus simplement DWJ, se charge du reboot de cette licence ultra-connue qu’est Transformers.

Il repart donc du début avec la découverte par nos jeunes humains d’Optimus Prime, des Autobots et Decepticons.

La trame narrative de cette introduction est assez convenue, même si le but de ce reboot est évidemment d’offrir une porte d’entrée accessible à tous pour cet univers.

Fidèle au matériau d’origine, il amène malgré tout sa patte avec des combats incroyablement dynamiques où des robots placent des « German Suplex » tels des catcheurs et quelques passages où Starscream démontre toute sa haine et sa cruauté.

L’essentiel de l’intrigue tourne donc autour de cette guerre aux proportions telles que les humains sont complétement dépassés par tant de puissance. Et justement, l’auteur réussit parfaitement à illustrer cette différence d’échelle entre humains et robots.

Mais DWJ est surtout particulièrement doué pour écrire des personnages touchants et c’est une fois de plus le cas ici.

L’amitié qui se noue au fil du récit entre nos protagonistes, la relation difficile entre Spike et son père ainsi que le drame qui les a frappés dans le passé, sont autant d’éléments qui donnent de l’épaisseur à nos héros.

Enfin, cet excellent divertissement s’appuie sur un récit rythmé, une action soutenue et de nombreux rebondissements.

La particularité de DWJ, ses Transformers font du catch !

Daniel Warren Johnson, what else ?!

Mais évidemment, Daniel Warren Johnson reste avant tout un artiste majeur de l’industrie et sa présence sur le titre change bien évidemment la donne.

Dès les premières pages, on retrouve tout ce qui fait le charme du style de DWJ, avec sa mise en scène énergique, ses cadrages dynamiques et ce mouvement incroyable qu’il insuffle à ses personnages.

Sa narration est toujours aussi fluide et agréable. On sent également que l’artiste se fait plaisir sur les planches, jouant beaucoup sur les échelles entre humains, environnements et robots.

L’artiste, tout en se calant sur les design très cubiques de la première série TV, arrive à les assouplir de telle manière qu’il reste fidèle tout en apportant beaucoup de dynamisme et de fluidité à nos héros mécaniques.

Quant à Mike Spicer, ses couleurs sont assez punchy et collent parfaitement à l’univers des Transformers mais aussi au dessin de DWJ.

Variant cover de Transformers #1 par Daniel Warren Johnson !

Mon avis sur Transformers T.1 par Daniel Warren Jonhson et Mike Spicer aux éditions Urban Comics:

Au final, ce tome 1 de Transformers remplit parfaitement son objectif, à savoir rebooter la licence tout en présentant un récit accessible et un divertissement de qualité.

Ce récit d’action survitaminé qui alterne moments de bravoure et plus intimistes, présente une intrigue simple tout en soignant le développement de ses personnages et des visuels très impressionnants.

Une chouette lecture dont on attend la suite avec impatience.

A très vite.

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis
Geek_O_Mat
Geek_O_Mat
Mat, la quarantaine passée, passionné de Comics/Manga/Bd, je chronique mes lectures à la fois sur 7bd.fr et sur Instagram.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,455FansLike
442FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles