mardi 29 novembre 2022

Offrez-nous un café

Tôgen Anki – La légende du sang maudit tome 1 et 2

Tu cherches un manga avec de la baston et du sang ? 🩸 Yura Urushibara te fait plaisir avec le manga Tôgen Anki aux éditions Kana. Les héros peuvent manipuler leur sang. Mais ça a un prix. On en parle juste après.

Tôgen Anki - La légende du sang maudit - couverture du tome 1
Tôgen Anki - La légende du sang maudit - couverture du tome 2

Titre: Tôgen Anki – La légende du sang maudit – tomes 1 et 2
Auteur: Yura Urushibara
Éditeur: Kana
Année: 2022
Nombre de pages: 192

Tôgen Anki : le sang du démon Oni

Shiki est un ado rebelle. Il ne se gène pas pour répondre et tenir tête à son père adoptif.

Mais le jour où un inconnu débarque et tente de l’assassiner, sa vie va changer.

Il apprend qu’il est un Oni, un être capable de manipuler le sang. L’homme venu l’éliminer est un Momotarô. Ainsi Shiki apprend que depuis la nuit des temps les deux clans s’entretuent. Et cette fois il est la cible du tueur, alors qu’il ne savait rien de son origine démoniaque quelques minutes plus tôt.

Lors de l’attaque, Shiki s’éveille et son pouvoir se manifeste pour la première fois.

Aidé de son père, il parvient à échapper à l’assassin Momotarô.

Il est alors recruté pour rejoindre le centre de formation des Oni. Malgré son indiscipline et le manque de maîtrise de son pouvoir, Shiki passe la phase de sélection avec succès.

Sa vie vient de changer à tout jamais.

Shiki s’éveille au pouvoir de sang des Onis

Tôgen Anki : du sang et des larmes

La légende de Momotarô

Le manga Tôgen Anki est un manga shonen inspiré de la légende Momotarô.

Dans ce conte japonais, le jeune Momotarô développe une force surhumaine et nettoie l’île d’Onigashima des démons qui y vivent.

Scénario d’un shonen violent

Ici l’auteur réécrit l’histoire. Le héros n’est pas un Momotarô mais un démon Oni.

La caractéristique des Oni est qu’ils peuvent manipuler le sang et matérialiser des objets.

Pour faire face à ces démons, considérés comme mauvais, le groupe des Momotarô a été créé. Les membre des Momotarôs ont aussi un pouvoir et peuvent aussi matérialiser des objets, à partir d’une sorte de nuage noir.

Dans le premier tome du manga, Shiki, le héros s’éveille à son pouvoir d’Oni. Mais cela est au prix d’une souffrance énorme. Pleurant toutes les larmes de son corps, il devient furieux et incontrôlable.

Par la suite, il intègre un centre de formation secret sur une île déserte. Là, il se fera de nouveaux camarades de classe: d’autres Onis. Il sera immédiatement en compétition avec l’un d’eux, tandis que son professeur principal (et recruteur) lui mène la vie dure.

Ces deux tomes mettent en scène des combats violents entre assassins et démons. Le tout est sanglant. Il ne pourrait en être autrement étant donné le pouvoir des Onis. 

Tôgen Anki - Les Momotarôs ennemis des Onis

Tôgen Anki: un shonen plutôt classique

Tôgen Anki reprend tous les codes d’un shonen tout ce qu’il y a de plus classique.

Le héros un peu effronté et rebelle possède un pouvoir qu’il ignorait.

Il s’éveille, mais ne contrôle pas son nouveau pouvoir.

C’est alors qu’il subit une épreuve qui le marquera pour toujours et lui donne un but dans la vie.

Puis il rencontre alors un “senseï” qui va le guider dans son apprentissage. Mais aussi un rival très doué, qui, nous le pressentons, deviendra probablement un allié et un ami, malgré une compétition farouche.

Démarre alors une phase d’apprentissage…

Dans Tôgen Anki Shiki intègre une école pour apprendre à maîtriser son pouvoir de sang

Un dessin de bonne facture

Le dessin du manga est bon, propre et maîtrisé. Le chara-design est efficace.

Les transformations des Oni sont très différentes les unes des autres. Dans les deux premiers tomes, le mangaka introduit de la diversité.

Il y a déjà de nombreux personnages qui semblent tous avoir un caractère bien marqué. Des personnalités qui seront probablement développées dans la suite de l’aventure.

Nous avons déjà évoqué la violence du manga. Elle est mise en scène de façon crue. Il y a donc de l’hémoglobine à profusion, de la baston et des têtes coupées.

Cette violence fait de Tôgen Anki un manga qui ne convient pas aux plus jeunes.

Bande annonce vidéo du manga Tôgen Anki

Mon avis sur les deux premiers tomes du manga Tôgen Anki

Le manga se lit facilement. Comme indiqué juste avant, c’est du pur shonen à la sauce nekketsu. 

L’action est omniprésente et le manga est très dynamique.

Mais je l’ai trouvé tellement “classique” dans la structure qu’il m’a très fortement fait penser à un mélange de Blue Exorcist (notamment dans le design du héro) et de Naruto, la violence et le sang en plus.

Je vais éviter le spoil, mais certaines scènes semblent quand même très inspirées de Naruto. Notamment avec la mise en place d’un trio d’étudiants, qui font face à leur prof principal à un moment.

Tôgen Anki reste une bonne lecture sans prise de tête si vous parvenez à éluder le côté déjà-vu.

Je vais quand même essayer de voir ce que donne la suite pour savoir si le mangaka parvient à s’écarter un peu des sentiers battus et à rendre son manga un peu plus original.

Affaire à suivre pour moi…

N’hésitez pas à me donner votre avis si vous avez lu le manga. Ou alors dites-moi en commentaire si ce titre vous tente ?!

Juju

©2020 Yura Urushibara (AKITASHOTEN)

Fais découvrir cet article à tes amis
Juju Gribouille
Juju Gribouille
Nouveau Rédac' chef du blog 7BD.fr. J'aime dessiner depuis tout petit et suis vite devenu amateur de BD, mangas et Comics. Je chronique régulièrement mes lectures sur 7BD et les partage aussi sur mes réseaux sociaux... N'hésitez pas à me suivre et à donner votre avis.

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,729FansLike
187FollowersSuivre
54FollowersSuivre

Derniers Articles