mardi 16 août 2022

Offrez-nous un café

Petites coupures à Shioguni

Petites coupures à Shioguni - Editions Philippe PicquierTitre : Petites coupures à Shioguni
Auteur : Florent Chavouet
Éditeur : Éditions Philippe Picquier
Année : 2014
Pages: 184

Résumé :
Ville de Shioguni au Japon. Un jeune cuisinier se fait agressé par trois yakuzas, un chauffeur de taxi conduit une jeune fille en fuite, une bagarre éclate entre un livreur et un marchand de tabac, un accident de la circulation met en cause une voiture de police, …  les procès verbaux de la nuit du 26 octobre montrent à quel point les événements se sont enchaînés de manière étrange avant et après l’agression subie par Kenji dans son restaurant.  Comment et dans quel ordre ces événements se sont-ils déroulés ? Sont-ils liés ? Les choses ne sont jamais aussi simples qu’elles en ont l’air !

Mon avis :
Petites coupures à Shioguni raconte plusieurs faits divers qui se déroulent une même nuit. Les histoires se croisent et s’entremêlent à la manière d’un dossier d’enquête où chaque protagoniste raconte sa version.
Comme dans une enquête de police, la vérité de l’un n’est pas celle d’un autre. L’histoire ne suit pas un ordre chronologique et, selon les intervenants du récit, le spectateur bascule d’un moment à l’autre de la nuit. En résulte une histoire éclatée à la Pulp fiction, et l’on se retrouve projeté dans la peau de
l’enquêteur à devoir soi-même démêler le puzzle des différents interrogatoires. C’est donc une BD qui demande de réfléchir, et d’observer, c’est inhabituel mais hyper plaisant !

Petites coupures à Shioguni - Editions Philippe Picquier


Au-delà de l’histoire très bien construite, l’autre gros point fort est la mise en page de la BD. Le livre alterne cartes de quartier, coupures de presses, notes de dossier, rapports de police, illustrations et bande dessinée. Le découpage change selon les séquences, le cadrage des dessins est digne des meilleurs films, et le dessin est juste magnifique avec plusieurs techniques rassemblées (feutre, crayon et aquarelles). Petites coupures à Shioguni - Editions Philippe Picquier

Les dessins sont fouillés et précis, et comme dans une enquête, chaque détail compte ! Ce qui m’a permis de passer de longues minutes à vérifier qu’aucun indice ne m’avait échappé.

Enfin, le livre que l’on a en main ne gâche rien : format cartonné, belle couverture résumant parfaitement l’ouvrage, papier épais, c’est vraiment un bel objet que j’ai plaisir a exposer dans ma bibliothèque.

Le mot de la fin : 

Je suis dans le thème de la cuisine car le héros est cuisinier ! Si vous aimez les Polar, l’humour ou tout simplement si vous êtes en quête d’une BD qui sort de l’ordinaire, courez chez votre libraire préféré, celle-ci vaut le coût !
Martin
Récompense : 
Fauve Polar SNCF au Festival d’Angoulême 2015
Fais découvrir cet article à tes amis

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,609FansLike
155FollowersSuivre
52FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles