lundi 30 janvier 2023

Offrez-nous un café

Bettie Page de Olivia De Berardinis

Bettie Page chez Graph Zeppelin
Titre : Bettie Page
Tome : One-shot
Dessins : Olivia De Berardinis
Editions : Graph Zeppelin
Année : 2017
Nombre de pages : 80

Résumé de l’éditeur :

Plus de 50 peintures et dessins, réalisés par Olivia De Berardinis, sur l’icône des années 50 mondialement connue pour ses photos de pin-up fétichistes : Bettie Page
 

De la première affiche réalisée en 1980 aux célèbres peintures Playboy, Olivia De Berardinis nous offre dans cet ouvrage une véritable galerie d’œuvres d’art dédiée à Bettie Page.





Mon avis :

Qui ne connait pas Bettie Page de nos jours ?
On a tous vu un jour soit une affiche, une bd, un film, un magazine avec une illustration ou une photo de cette pin-up modèle (par exemple, rappelez-vous les pinups sur les carlingues des avions comme le Memphis belle).

Cet artbook illustrant quelques tableaux réalisés par Olivia De Berardinis est une merveille !
Vous l’aurez compris, il s’agit d’une série de peintures illustrant la beauté des années 50 « Bettie Page » dans des costumes aguicheurs et des positions affriolantes !
Ainsi, Olivia de Berardinis la met en scène de manière incroyablement sensuelle quel qu’en soit le tableau.
Bettie Page chez Graph Zeppelin page 1
Page 1 de l’ouvrage
Et chaque œuvres révèlent tour à tour une mannequin naïve ou à l’inverse déterminée, un ange ou un démon, une femme soumise ou dominatrice, une jeune innocente ou bien parfaitement coupable etc…
 
Mais dans tous les cas nous sommes subjugué par, à la fois par la beauté fatale de la belle brune, mais aussi et surtout par le talent fou de la peintre à restituer dans chacune de ces œuvres ce côté hyperréaliste tout en conservant cet aspect illustration.
Le rendu est sublime, rappelant le kitsch des années 50 avec brio.
Il est a rappelé que les photos de Bettie Page à l’époque faisait grand bruit.
Cette phantasmatique brune avec sa plastique parfaite aimait à provoquer et casser les codes et les tabous.
 
Elle acceptait de se mettre en scène dans des poses plutôt fétichistes, sensuelles et sexuelles, faisant ainsi un pied de nez à une Amérique encore trop prude et puritaine
Et ce n’est donc pas innocemment que le sulfureux et provocateur Hugh Hefner (récemment décédé), fondateur de playboy, ait écrit la préface de l’ouvrage.
Elle est à l’origine de la révolution sexuelle du monde entier, mais elle tient aussi une belle part dans l’émergence de la culture pop.
Bettie Page chez Graph Zeppelin page 16
Page 16 de l’ouvrage
Malgré sa célébrité photogénique, qui a évidemment servi de source d’inspiration à un nombre incalculable d’artistes, d’illustrateur, photographe, réalisateurs etc…, on ne connait que très peu d’information sur la vie de cette icône médiatique.
Elle a su préserver son intimité avec excellence, laissant ainsi le public à ses états de phantasmes.
 
Ce livre est aussi accompagné d’articles divers dont une interview de Bettie Page elle-même, un texte de Joel Beren, compagnon de Olivia De Berardinis et ayant réalisé un documentaire sur la célèbre pin-up et un texte de la remarquable illustratrice Olivia de Berardini.

Cet ouvrage est vraiment un must have pour ceux qui aime les années 50, les pinups et les belles femmes.

Ciao
Yann

Bettie Page chez Graph Zeppelin page 7
Page 7 de l’ouvrage
Et pour finir une petite vidéo illustrant le monstrueux talent de cette peintre :
Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,893FansLike
207FollowersSuivre
65FollowersSuivre

Derniers Articles