Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Retrouver Ganesh, la chronique éléphantine

Retrouver Ganesh, une BD sur la danse, l'identité mais pas que !


couverture de "RETROUVER GANESH" de Adrien Houillère chez Delcourt

Titre : Retrouver Ganesh
Auteur : Adrien Houillère (scénario et dessin)
Éditeur : Delcourt
Collection : Mirages
Année : 2021
Page : 144

Résumé d'une histoire en mouvement:

Vimal a quitté le Sri Lanka très jeune avec son frère aîné. Il est venu en France, a grandi, est devenu chorégraphe et danseur contemporain. Il demande à Adrien, auteur de BD, de venir pour apporter un autre regard sur sa prochaine création basée sur son histoire. Adrien hésite, puis finit par accepter.  

Scénario d'un récit libre et mouvant:

Adrien va assister au développement du spectacle de Vimal. Il va croquer sur le vif le corps de l'artiste en train de danser, mais plus que cela, il va essayer de comprendre ce qu'il a traversé. Il commettra quelques impairs dans ces échanges, mais surtout, il va réaliser qu'il devra faire un travail sur lui, pour comprendre qui il est vraiment, afin de pouvoir saisir qui est Vimal.
Ce double voyage intérieur, celui d'Adrien qui se penche sur ce qui a fait la personne qu'il est aujourd'hui, et celui de Vimal, qui s'exprime autant par la danse que par la parole, constituent le cœur de cette BD. La parole de Vimal part en différent sens, il ne s'agit pas de raconter de manière chronologique sa vie, il partage ses impressions, mais aussi ses rêves, ses sentiments, et surtout sa danse.
La narration suit finalement presque la manière de penser d'Adrien, puis celle de Vimal. Comme si en se comprenant enfin, Adrien parvenait à entrer dans la tête de Vimal.
L'histoire ne tourne pas uniquement autour des deux hommes, d'autres personnages interviennent aussi, Jalie, qui développe le spectacle en résidence avec Vimal, Lulla, danseuse et chorégraphe qui aide Vimal à travailler son corps, et d'autres encore.
Mais l'identité, qui nous sommes, et ce que les autres perçoivent de qui nous sommes, les raccourcis, les étiquettes qu'ils nous collent, constituent une grande part de ce récit.

page de "RETROUVER GANESH" de Adrien Houillère chez Delcourt

Le dessin aérien:

Adrien Houillère, qui est l'Adrien du scénario,car cette histoire se base sur une vraie rencontre, l'auteur ayant travaillé avec le chorégraphe et danseur Sarath Amarasingam, nous offre un dessin épuré. Il s'agit de chercher la ligne représentatrice de la vie, du mouvement. Tout d'abord dans la danse de Vimal, représentée dans des cases formant des gaufriers dont on aurait coupé plusieurs cases pour laisser du blanc, du vide dans la page. Les cases alternent différents plans, les mains, les pieds, le corps...
Ces moments dansés sont assez magiques, j'imagine parfois bien, parfois mal les mouvements réels du danseur Sarath. Mais on sent un essai de traduire plus que les mouvements du corps, il y a une recherche de sens. Le sens que Vimal donne à ses mouvements, par rapport à son esprit, à son message.
Adrien Houillère traduit aussi les mouvements de la nature, dans les traits des paysages, dans les lignes des nuages, dans les courbes des flammes.
Ces traits tracés comme avec un pinceau, un peu rudes, ces silhouettes humaines parfois déformées, ces décors souvent stylisés ou quelque fois plus semi-réalistes, sont autant d'éléments qui nous entraînent dans une histoire se déroulant sur plusieurs niveaux.
L'écriture manuscrite des dialogues et des cartons donne l'impression d'une lettre que l'auteur nous écrirait.
En plus du travail du trait et de la composition, il y a un très belle recherche sur les couleurs. Parfois réaliste, des herbes vertes, des arbres marrons, et parfois partant dans une direction faisant penser aux peintres fauves, quelque chose de Matisse, de Gauguin, transparaît alors dans ces planches.
Et j'en oublierai de vous dire aussi qu'il y a cette particularité, que l'on oublie rapidement, l'absence d'yeux de Vimal et d'autres personnages qui l'entoure, à quelques exception près.      
Tous ces éléments, et d'autres encore, donnent une force visuelle à cette BD, qui amène la narration, déjà évolutive, comme je l'explique plus haut, vers d'autres niveaux.

Conclusion d'une BD qui prend le temps de nous interroger :  

Retrouver Ganesh, n'est-ce pas retrouver la part de soi, la lumière intérieure qui va nous permettre de mieux comprendre qui l'on est ? Ce n'est qu'une simple hypothèse. A vous de trouver la votre en lisant cette BD.   

Zéda
croise Adrien.

"CORPS ET GRAPHIE" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "RETROUVER GANESH" de Adrien Houillère chez Delcourt

David

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog