Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Grand Orient, la chronique Orientée


Gand Orient, Une comédie dans le milieu de la franc-maçonnerie



couverture de "GRAND ORIENT" de Jérôme Denis et Alexandre Franc chez Soleil
Titre : Gand Orient
Auteur : Jérôme Denis (scénario), Alexandre Franc (dessin)
Éditeur : Soleil
Collection : Hors Collection
Année : 2020
Page : 124

Résumé d'une BD drôle et tendre :

Philippe reçoit une lettre le convoquant pour sa cérémonie d'initiation à la Franc-Maçonnerie, dans la loge du Triangle Bleu. Il se rend rue Salomon, où une inconnue l'accueille, lui bande les yeux et le fait patienter dans une pièce obscure. Un autre initié rejoint Philippe. La consigne est le silence, et bien sûr, de garder le bandeau. Mais Philippe va entendre parler ses initiateurs de la pièce d'à côté et va rompre le silence avec son jumeau franc-maçonnique, à savoir l'homme qui sera initié en même temps que lui. C'est le début d'une drôle d'aventure où Philippe va découvrir un autre visage de la Franc-Maçonnerie...

Scénario d'une comédie sociale :

Et oui, car c'est bien de cela qu'il s'agit. Grand Orient est une comédie mettant en scène autour de Philippe toute une galerie de personnages attachants et drôles. Ils ont leurs soucis, leurs vies, leurs envies, ils tombent amoureux, ont des rêves, tombent malades, et malgré tout cela, il faut faire fonctionner cette petite loge qui ne paye pas de mine, mais qui a beaucoup de cœur. Vaille que vaille, bien loin de l'ésotérisme sulfureux, ces gens de tous horizons, réunis par une même conviction, se voient régulièrement et avancent à leur échelle.

Philippe ne va pas découvrir une grande société secrète mais juste une assemblée de gens, tout aussi imparfaits que lui, liés par tout un cercle de relations humaines. Et nous les découvrons avec lui. Un coup agaçants, un coup touchants, un coup attachants, un coup énervants, ils sont là. Et très vite, on s'intéresse moins à la loge qu'aux histoires des uns et des autres. Et c'est là le tour de force de cette histoire, qui m'a vraiment surpris et à laquelle j'ai pris beaucoup de plaisir. En refermant cette BD, je voulais retrouver Marc, Laura, Catherine, Cao Son, Mehdi et les autres. Des gens opposés réunis par un idéal, comme dans tous les groupes. Sauf que pour ce groupe, c'est la franc-maçonnerie qui forme le ciment.
Les intrigues tournent aussi autour de la loge et des ambitions des uns et des autres. Rencontre entre loges différentes, et clash des différences de statuts. Oui, finalement, à Paris, Bourges ou ailleurs, ces Franc-maçons sont des hommes avec leurs qualités et leurs défauts. Et si l'on connaît de nom les grandes loges de France et d'ailleurs, on prend plaisir à s'immiscer dans une de ces petites loges tenue avec amour par un groupe de passionnés.
La narration, jouant sur l'humour, celui des personnages mais aussi des situations, comme ce Running gag fondé sur le dialogue "- Si, ils entendent. - Non, ils n'entendent pas" fonctionne à merveille.

page de "GRAND ORIENT" de Jérôme Denis et Alexandre Franc chez Soleil
Philippe entre à la Franc-Maçonnerie, et aussi dans une arrière-cour intrigante !


Le dessin d'une loge de tous les jours:

Jérôme Denis nous dépeint la vie d'une petite loge qu'Alexandre Franc nous peint. A travers un dessin naïf et vivant, le dessinateur nous offre des personnages campés, vite identifiables, expressifs. Des décors du quotidien, simples mais bien rendus, nous permettent encore plus facilement de nous identifier aux membres de cette petite troupe. Un découpage simple dans des cases aux bords arrondies et dépourvues de contour. Tout sert la facilité de la lecture et favorise l'immersion dans ce monde. Les couleurs douces contribuent aussi à cette ambiance. Elles marquent tout de suite les différents lieux de l'histoire.
On avance dans ce récit sans se poser de questions, tenu en haleine par les personnages et leur mésaventures.

Conclusion d'une histoire touchant à l'universel:

Grand Orient nous offre une histoire simple et efficace. Un graphisme léger qui renforce encore l'attachement aux personnages au cours de ce récit dont on souhaite ne jamais voir la fin. Les Franc-Maçons n'en ressortent ni plus ni moins grands, ils deviennent tout simplement des êtres humains, comme vous et moi.

Zéda rencontre Philippe de la loge du Triangle Bleu.


"LE CRAN MACON" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "GRAND ORIENT" de Jérôme Denis et Alexandre Franc chez Soleil


David

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog