Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Chroniques de l'île perdue, la chronique retrouvée !

couverture de "CHRONIQUES DE L'ILE PERDUE" de Loic Clément et Anne Montel chez Soleil
Titre : Chroniques de l'île perdue
Auteurs : Loïc Clément (scénario), Anne Montel (dessins)
Editeur : Soleil
Collection : Métamorphose
Année : 2018
Pages : 112


Résumé :
Sacha et son petit frère Charlie sont en croisière avec leur parents. Sacha doit veiller sur son frère mais, alors que le bateau subit un choc et coule, le pauvre garçon ne parvient pas à sauver Charlie et s'enfonce au fond de l'océan...
Ailleurs, Rose, une jeune fille et son loup blanc appelé « La bête » se retrouvent face à d'étranges loups noirs aux yeux rouges. Le combat est inévitable...



Mon avis :
Un récit étrange, fantastique oscillant entre le cauchemardesque et le merveilleux.
Sacha et Rose vont vivre deux histoires séparées mais on saisit rapidement que leurs destins vont être amenés à se croiser – enfin, moi, ça m'a apparu rapidement, j'espère ne rien vous avoir spoilé -.
Sacha se retrouve sur une île inconnue en face d'une énorme statue qui le suit des yeux. Statue qui n'est pas sans faire penser à celle de l'île de Pâques.
Malheureusement ça ne vas pas être une récolte d'œufs qui attend le jeune garçon mais bien des volutes de fumée noire semant le chaos sur leur passage.
Sacha, au fur et à mesure de l'histoire, va comprendre beaucoup de choses sur lui-même et sur ses rapports à son frère. Charlie, pour qui Sacha représentait un roc auquel se raccrochait, n'a jamais vraiment trouvé prise sur son frère aîné.
Sacha retrouvera-t-il Charlie ? Quel sera le prix à payer sur cette île mystérieuse et bien plus angoissante que l'île de Jules Verne ?
Le rapport entre frères est au centre de cette histoire.
On suit Sacha, à la recherche de Charlie. Mais Rose dans tout ça ? Qui est-elle ? Et surtout, Rose l'humaine contraste nettement avec Sacha et Charlie qui ressemblent beaucoup à des chats anthropomorphisés.
Rose, et bien... tout sera révélé en temps et en heure, ne vous inquiétez pas. Si le rapport entre frères joue un rôle clé, un autre thème de cette histoire est le rapport à la peur. Les peurs enfantines, celles ancrées dans nos cerveaux pour une simple vision d'enfance, un mauvais souvenir, une image qu'on voudrait oublier ou que l'on a oublié et qui resurgit sous forme de cauchemar.
Comment gérer ses peurs ? C'est ce que vont devoir apprendre Sacha et Rose face aux menaces cauchemardesques qui les entourent sur cette île perdue...

page de "CHRONIQUES DE L'ILE PERDUE" de Loic Clément et Anne Montel chez Soleil


Si Loïc Clément nous fait trembler pour ces enfants, Anne Montel met en scène ces événements dans un style léger. Et il faut bien ce style doux aux couleurs claires pour faire passer la pilule devant ces monstres mystérieux et l'angoisse sourde qui règne sur cet endroit.
Personnages stylisés, belles couleurs claires, et mention coup de cœur pour Grain de blé, l'autochtone de l'île, qui s'exprime en dessins enfantins aux crayons de couleur. Ce petit lapin particulier et attachant vous touchera j'espère autant que moi.
Car à coté des dessins magiques de Anne Montel, ce récit de Loïc Clément regorge de bonnes idées. On navigue d'un personnage à l'autre, créant ainsi simplement mais très efficacement du suspense et l'île, dont je ne vous dirai rien, mais dont on devine la teneur, se précise et nous réserve quand même de bien belles surprises.

Chroniques de l'île perdue est une belle BD. Qualité graphique, magie narrative, recueil de qualité, un récit à partager avec ses enfants pour dépasser ses peurs et mieux comprendre le rapport de fratrie.

Zéda conseille Sacha !

"LOUP VOIT, Y EST" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "CHRONIQUES DE L'ILE PERDUE" de Loic Clément et Anne Montel chez Soleil




Inscrivez vous à notre newsletter :

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog