pub

Rechercher dans ce blog

vendredi 30 novembre 2018

L'invitation de Sess, Monia Lyorit et Loic Dauvillier

L'invitation aux éditions Frimousse
Titre: L'invitation
Auteurs: Monia Lyorit et Loic Dauvillier (scénario), Sess (Dessin)
Éditeur: éditions Frimousse
Année: 2018
Nombre de pages: 48
 
Résumé :
 
Tom, jeune enfant est ravi ! Il vient d'être invité à l'anniversaire de Gwen, le garçon le plus populaire de sa classe et de l'école !
Seulement voilà, en lisant l'invitation, Tom se déconfit. Quelque chose lui fait peur.
Le voilà terriblement déçu ! Tom cherchera donc une bonne excuse pour ne pas aller à cette fête.
Il finira par la trouver. Il a rendez-vous chez le docteur "Ostréiculteur" avec sa maman...

Mon avis :
 
Voilà une petite nouveauté des éditions Frimousse très instructive pour nos bambins avec aux dessins Sess ayant déjà réalisé "Papa pas prêt" et "Tess", deux BDs très ouvertes à la jeunesse.
Coté scénario c'est Loic Dauvillier, très expérimenté en terme de BD et Jeunesse avec des séries comme Myrmidon, Monsieur Lapin ou Oliver Twist, qui accompagne la comédienne/conteuse Monia Lyorit pour son premier album.


L'invitation aux éditions Frimousse page 10
Page 10 de la BD


Le  dessin :

Le dessin de Sess est très adapté à la jeunesse et surtout pour les enfants plutôt en primaire.
Le style reste enfantin, coloré et fantaisiste.
Le trait ne manque pas de rondeur et d'originalité. Il est épais et simple.
Les personnages ont tous des individualités marquées que ce soit les enfants, plein de vie et d'émotion, de doutes et de frustrations, mais aussi de malices et bêtises,  ou l'adulte avenant et attentif, souvent compréhensif et à l'écoute, parfois un peu bourru et autoritaire mais aussi gentil et/ou taquin.
Les proportions sont bien tenues et j’aime beaucoup ces exagérations extrêmes, pour les yeux par exemple, variant d'un personnage à l'autre tantôt globuleux ou bien réduit à un simple point/trait...
Les couleurs sont chaudes et gaies, idéales pour focaliser l'attention du bambin.
Les mises en scène et les différents plans sont bien trouvés et étudiés, privilégiant la projection par l'affection et le sentiment que par l'action.
En bref c'est un beau travail particulièrement réfléchi et adapté pour accompagner et captiver le jeune lecteur.

L'invitation aux éditions Frimousse page 8 et 9
Page 8 et 9 de la BD
Le scénario :
 
Ce petit scénario est particulièrement accessible pour nos chérubins.
Il a de plus le mérite d'aborder un thème souvent tabou chez nos enfants... Comment aborder nos peurs et nos angoisses, comment en parler et trouver de l'aide.
Dans l'histoire, Tom va avoir la maladresse d'adresser un "énorme" mensonge, au demeurant bien marrant, à son copain car sa peur lui parait insurmontable, et il ne veut pas paraître ridicule en avouant sa phobie.
Ainsi il préfère éviter de s'y confronter et avoir des regrets, au détriment du bonheur qu'il pourrait d'aller à la fête.
Heureusement la maman bienveillante réussi à lui délier sa langue et trouve une solution.
J'apprécie aussi particulièrement cette idée remarquable de ponctuer la bd par des pleines pages d'écriture. Celles-ci permettent aussi d'amener le novice lecteur vers des livres autres que la BD.
Le découpage est, quant à lui, très aéré. Les cases sont grandes et bien espacées. Peu de cases par pages, tout au plus six vignettes de tailles rectangulaires différentes mais plutôt bien ordonnées.

L'invitation aux éditions Frimousse page 7
Page 7 de la BD
Enfin la morale de cette histoire me plait bien. Elle révèle ainsi à l'enfant qu'il ne faut rien cacher. Il est préférable de parler car les parents (ou copains) finissent toujours par deviner le mensonge.
Ce livre est selon moi un beau petit cadeau à faire pour un enfant de primaire.
J'ai beaucoup aimé.
 
Ciao
Yann
 
Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!