pub

Rechercher dans ce blog

vendredi 2 novembre 2018

Le jour où elle a pris son envol

Le jour où elle a pris son envol aux éditions Bamboo
Titre: Le jour où elle a pris son envol
Auteurs: BeKa (scénario), Marko (dessin) et Maëla Cosson (couleur)
Éditeur: Bamboo
Année: 2017
Nombre de pages: 72

Voilà deux ans que Clémentine a rencontré Antoine lors d'un séjour où elle avait raté son bus. Grâce à cet épicier, sa vie a changé. Depuis elle a pris confiance en elle, elle a un petit ami et un boulot dans lequel elle excelle.
Et pourtant, Clémentine sent qu'il lui manque quelque chose. Elle n'est pas complètement épanouie et se dit qu'il serait peut-être temps de changer de vie pour trouver LE bonheur.

Et le point de départ sera sa séparation et la rupture avec son petit ami, qui ne travaille pas et n'essaie pas d'aller de l'avant. Elle commence donc par le mettre dehors et parts pour demander conseils à Antoine.
Mais en arrivant à l'épicerie perdue au milieu d'une forêt, elle découvre que celui-ci est parti, laissant son affaire à Simon un apiculteur, physicien, qui avait été prévenu qu'elle reviendrait.

A l'aide de ce nouveau mentor, Clémentine va commencer à entrevoir qu'une multitude de chemins s'offrent à elle et que tout dépend des choix qu'elle fera.
Commence alors un voyage autour du monde où elle rencontrera différentes personnes qui, chacune, à leur façon, lui feront percevoir la vie d'un autre œil...
Et si finalement, la seule façon de trouver le bon chemin, d'atteindre le bonheur, c'était d'essayer, tout simplement ?!

Le jour où elle a pris son envol , ou la quête du bonheur

"Le jour où elle a pris son envol", est une histoire complète qui fait suite au titre "Le jour où le bus est reparti sans elle" aux éditions Bamboo.
Dans ce deuxième volet, Clémentine, le personnage principal fait une mise au point sur sa vie et se demande si elle est vraiment heureuse. Mais trouvant qu'il lui manque quelque chose, elle choisit d'agir.
Son premier pas dans cette démarche est de se séparer de son petit copain, qui l'empêche d'aller de l'avant, préférant passer ses journées à flemmarder.
Pour la suite, elle devra apprendre à se séparer de certains préjugés, de la façon de penser commune ou des "codes" que la société nous impose.
Grâce à Simon et aux personnages qu'elle rencontrera lors de son voyage, elle verra le champs des possibles, cette multitude de possibilités qui s'offrent à chacun, à tout moment...

Le jour où elle a pris son envol, Clémentine s'interroge sur sa vie
Finalement ce titre reflète certains moments clés de la vie de chacun où nous remettons notre vie en question, et nous avons besoin de changement. Un peu comme la fameuse crise de la quarantaine (et de la cinquantaine).
Parfois cela doit passer par la séparation. Se séparer de son conjoint, se séparer de certains biens matériels ou bien se séparer de ses idées et ses a-priori. Tout cela pour aller de l'avant.
Mais sans passer par la séparation qui peut être brutale, aller de l'avant et changer sa vie pour du mieux, du meilleur, peut n'être qu'une question de choix et d'expériences, seul ou à deux.

Le dessin de Marko participe au bonheur que procure la lecture de cette BD. Les personnages ont le sourire, ils semblent heureux et épanouis, ce qui nous donne aussi le sourire.
Cette BD est une sorte de quête du bien être, dont on sort apaisé.
Elle est un peu comme certains films, lorsqu'on sorts après la séance de cinéma et qu'on se sent juste bien, léger et heureux.

Le jour où elle a pris son envol nous montre que le chemin des possibles est infini


Si vous aimez les lectures sur la spiritualité, l'épanouissement et la recherche du bonheur, "Le jour où elle a pris son envol" vous conviendra parfaitement. Et sinon, je pense que ce titre ne vous laissera pas indifférent et vous fera vous poser certaines questions ou vous aidera à y trouver au moins un début de réponse.
Le chemin des possibles est infini, il ne tient qu'à vous d'emprunter le votre.

Juju Gribouille

Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!