pub

Rechercher dans ce blog

mercredi 2 mai 2018

LEGENDERRY L’aventure Steampunk

LEGENDERRY L’aventure Steampunk
Série: LEGENDERRY
Titre: L’aventure Steampunk
Auteurs: Bill Willingham (scénario), Sergio Fernandez Davila (dessin), Wes Hartman et Robby Bevard (couleurs)
Éditeur: Graph Zeppelin
Année: 2017
Nombre de pages: 240

C'est un soir comme les autres à Big City, la ville est animée et tout particulièrement le Club Scarlet où quelques personalités sont réunies.
La soirée se passe bien lorsque tout à coup, une jeune femme paniquée rentre en courant dans le club, demandant de l'aide. Derrière elle, arrive un groupe d'hommes masqués et armés jusqu'aux dents.
Cette intrusion met Madame Pendragon, la propriétaire du club, hors d'elle. D'autant que ces hommes ont sauvagement tué son portier ainsi que le réceptionniste. Telle une furie, celle qui se révèle n'être autre que Vampirella, vient à bout des bandits qu'elle élimine en quelques secondes.

Il est maintenant tant de faire connaissance avec la demoiselle qui vient d'être sauvée. Elle se nomme Magna Sparadossa et est à la recherche de sa sœur Sonja, disparue depuis quelques temps. Depuis qu'elle s'est mise à sa recherche, Magna a reçu des menaces et est maintenant clairement en danger de mort.
Le temps de se faire oublier, Vampirella propose de la mette en sécurité. Magna sera escortée par Le Frelon Vert et son acolyte Kato, deux criminels recherchés par la police, mais qui sauront la protéger.
Toutefois le voyage ne sera pas de tout repos. Attaquée et pourchassée, dans sa quête pour retrouver sa soeur, Magna croisera heureusement des appuis de taille, des héros qui l'aideront dans sa recherche et qui surtout lui permettront de découvrir pourquoi ses assaillants en ont après elle.

LEGENDERRY et l'uchronisme du Steampunk

Les éditions Graph Zeppelin ont lancé depuis peu leur nouvelle collection de comics dont Legenderry est l'un des premiers ouvrages sortis.
Ce volume regroupe les tomes 1 à 7 de "Legenderry: A Steampunk Adventure" des éditions Dynamite Entertainment.
Dans une version brochée de 240 pages entièrement en couleur, l'éditeur nous propose pas moins d'une soixantaine de pages bonus avec 20 pages de scripts du scénariste et plus de 40 pages où nous retrouvons des créations graphiques des héros, mais aussi des couvertures alternatives réalisées par d'autres auteurs de comics.
D'ailleurs, l'illustration de la couverture de ce volume est signée par Joe Benitez et Ivan Nunes. Puis chaque chapitre est introduit par une couverture en pleine page.

LEGENDERRY des illustrations superbes

Ce volume de Legenderry sert d'introduction à son univers Steampunk. Sur cette Terre alternative, modernité et technologie se mêlent au rétro. Les machines futuristes sont propulsées par du gaz et de la vapeur. Les personnages sont habillés comme au XIXème siècle. C'est dans ce monde que nous allons suivre le personnage principal, Magna Sparadossa. Alors qu'elle est sans cesse poursuivie et attaquée, elle croisera la route de nombreux héros, à commencer par Vampirella, le Green Hornet (Le Frelon Vert) et Kato, ou encore le Phantom, Zorro, Flash Gordon et bien d'autres...
Au delà de la présentation de l'univers et des personnages, le scénario met aussi en scène une machination, menée par une confrérie de méchants, alliés pour préparer une mystérieuse cérémonie afin d'invoquer une créaure.

LEGENDERRY nous présente une kyrielle de héros comme Vampirella

Le dessin est bien sûr dans un style comics, classique, semi-réaliste. L'univers Steampunk donne lieu à des illustrations de bâtiments ou encore de véhicules rétro-futuristes. Mais le look des personnages est aussi bien loin des habituels tenues en collant des héros. Les femmes sont ici des Dames, portant robes longues à froufrous et chapeau sur la tête. Quant aux hommes, ils sont habillés en costume ou tunique avec de longs manteaux. Le masque, habituel chez les héros, laisse place ici à des lunettes de métal.
LEGENDERRY: plus de 60 pages bonus dont des cover alternatives

J'aime beaucoup l'univers Steampunk et les anachronismes que l'on peut y retrouver. Cet univers de science fiction mélange un côté ancien classe que l'on retrouve notamment dans le look très graphique des personnages et à la fois une part futuriste dans les inventions, les technologies et les véhicules.
J'ai aussi trouvé ce premier tome de Legenderry vraiment plaisant parce qu'on y retrouve des héros peu connus et à la fois dont nous avons tous, lecteurs ou amateurs de séries, entendu parler.
Et puis ce sont bien des héros et non des super-héros. Les personnages sont pour certains un peu améliorés ou "boostés", mais ils n'ont pas de super-pouvoir. Aucun d'eux ne vole ou n'a de rayons lasers qui sortent des yeux. Ils luttent contre le crime et l'injustice à la seule force de leurs bras, avec leur courage, en faisant appel à leur ingéniosité.
Au delà de l'histoire et des dessins qui sont très beaux, l'éditeur Graph Zeppelin nous propose tout simplement une superbe éditions reliée et des pages de bonus en fin de volume, comme je les aime!

Juju Gribouille.

Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!