pub

Rechercher dans ce blog

dimanche 5 novembre 2017

Tales of Wedding Rings - tome 1

Tales of Wedding Rings - tome 1 aux éditions Kana
Série: Tales of Wedding Rings - tome 1
Auteur(s): MAYBE
Éditeur: Kana
Année: 2017
Nombre de pages: 192

Une dizaine d'années après sa rencontre mystérieuse avec Hime et son grand-père, Satô et la jeune fille sont devenus des amis d'enfance. Pourtant le jeune homme ressent plus qu'une simple amitié pour elle.

Après tant d'années, il se décide à déclarer sa flamme, mais c'est le moment que choisi Hime pour lui annoncer son départ. Elle quitte la ville et ne reviendra pas.
Pourtant Satô ne baisse pas les bras et le soir venu, alors qu'une lumière étrange apparait, il y rejoint la belle pour lui demander de rester. Malheureusement Hime, lui annonce qu'elle part pour se marier et disparait dans le mur de lumière. S'en est trop pour Satô, il ne renoncera pas à celle qu'il aime par dessus tout, il décide de se jeter dans la lumière.

Il atterrit alors dans un monde bien différent du sien.
Alors qu'il essaie d'arrêter le mariage de Hime, un monstre apparaît. C'est là que la jeune fille décidera de le choisir, lui glissant un anneau au doigt. Alors qu'elle l'embrasse, Satô se voit conférer un pouvoir immense.
Sans le savoir, son destin vient d'être scellé et une quête pour récupérer quatre anneaux de plus démarre... ce qui impliquera que Satô devra se marier à chaque gardienne des anneaux.

Tales of Wedding Rings - tome 1 - Satô est amoureux de Hime

Dans la première partie du scénario, l'auteur nous présente les personnages. Les circonstances de leur rencontre restent plutôt floues, et on ne s'y attarde pas trop pour permettre de développer les relations ambiguës entre Satô et Hime. La limite entre l'amitié et l'amour est parfois infime, mais comment savoir si le sentiment est partagé? La seule solution est celle que Satô se résout à prendre en avouant son amour. Et c'est là que le scénariste fait basculer l'histoire en transportant les deux jeunes dans un monde médiéval fantastique, peuplé de chevaliers et de monstres. On y apprend que Hime est une princesse (étonnant vu son nom non?!), gardienne d'un anneau.
A partir de là, l'intrigue générale de la série sera révélée, une quête pour récupérer des anneaux et acquérir un pouvoir afin de vaincre le "Roi des Abysses".
Mais pour cela, Satô devra épouser chaque porteuse d'anneau, faisant passer le manga du simple shonen, au shonen SF, pour terminer sur un shonen Harem.

Tales of Wedding Rings - En donnant son anneau à Satô, Hime scelle son destin

Au niveau du dessin, le style est clairement shonen comme le veut le scénario. Il est agréable et le trait est maîtrisé. Les personnages sont adultes et à n'en pas douter, le passage dans le monde médiéval fantastique laissera place à quelques monstres ou chevaliers plutôt sympas. Sans compter les gardiennes d'anneaux que Satô devra croiser, qui seront probablement à la hauteur du design de Hime.
Il est quand même important de souligner que ce premier tome (comme la suite vu la tournure du scénario) présente sa dose de fanservice sexy. Il n'y a qu'à voir la jaquette et plus encore en la soulevant et en regardant la couverture cartonnée. "Tales of Wedding Rings" offre donc son lot de décolletés, petites culottes et autres scènes sexy.

Tales of Wedding Rings - Satô découvre le pouvoir de l'anneau


Vous l'aurez compris, ce manga ne révolutionne pas le genre du médiéval-fantastique. D'ailleurs, dans la postface, le duo d'auteurs, signant sous le pseudo "Maybe", nous le dit clairement, il s'agit de leur premier essai dans la Fantasy.
Le tout se laisse pourtant lire et est dynamique, avec un dessin qui colle au genre et - n'en déplaise à certains lecteurs - les petites touches de fanservice qui font toujours plaisir, tant qu'il reste à petite dose.

Bande annonce vidéo du manga Tales of Wedding Rings:



Juju Gribouille


Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!