pub

Rechercher dans ce blog

mercredi 29 novembre 2017

Les Godillots - Le Tourniquet de l'Enfer - tome 4

Les Godillots - Le Tourniquet de l'Enfer - tome 4
Série: Les Godillots
Titre: Le Tourniquet de l'Enfer - tome 4
Auteurs: Olier (scénario) et Marko (dessin et couleur)
Éditeur: Bamboo
Année: 2016
Nombre de pages: 48


Hiver 1916, la compagnie des Godillots est embourbée et leur convoi immobilisé.

Alors que Palette, le Bourru et Serpolet sont envoyés en mission de ravitaillement pour ramener de la paille, ils sont pris pour cible par un fermier. Serpolet qui semble très sûr de lui fait l'objet d'une chance incroyable lorsqu'il manque de se prendre un coup de chevrotine dans le poitrail.

Les trois soldats rencontrent alors le capitaine Doumenc. Le responsable de l’organisation automobile voit son véhicule en panne et dans l’impossibilité de redémarrer.
Pourtant il doit transmettre un ordre important au QG.

Menés par un Serpolet guilleret et étonnamment serein, Palette et Bourru se voient confier cette mission. Mais tout va basculer lorsque Serpolet sera blessé par une explosion d'obus. Complètement désorienté et pris d'une sorte de folie, le soldat continuera sa route seul, obligeant ses deux camarades à une course poursuite folle et délirante.


Les Godillots tome 4 - Serpolet fait preuve d'une chance insolente

Dès la première page et avant le début de la BD, nous découvrons une chronologie, à la fois historique (sur la période de la guerre de 14-18) et replaçant les différents tomes de la série dans le temps. On apprend donc que ce tome 4, intitulé Le Tourniquet de l'Enfer, se positionne plus tôt dans le temps que les tomes 1 à 3. Cet épisode des aventures des Godillot se passe donc en Février 1916, dans la Meuse, au tout début de la bataille de Verdun.

Dans le scénario de ce volume, le personnage de Serpolet perd sa chance insolente et abuse de certains médicaments, lui donnant des hallucinations ce qui confère un côté complètement délirant aux événements.
La série est divertissante et garde aussi son côté pédagogique puisqu'on peut y voir les conditions de vie des soldats. Embourbés dans une boue bloquant les véhicules, ils doivent faire fasse aux conditions climatiques difficiles et au froid de l'hiver. Immobilisés, ils doivent aussi s'occuper, comme par exemple en redéfinissant les insignes des différentes sections de véhicules.
Mais il ne faut pas oublier que c'est la guerre, et le danger est partout. Pour preuve, l'obus qui explose aux pieds de Serpolet, alors qu'il ne fait que marcher sur le bord de la route.

Les Godillots tome 4 - Palette, le Bourru et Serpolet partent en mission

Dans le dessin, Marko retranscrit très bien ces conditions extrêmes et ce bourbier, employant en majorité des couleurs froides pour les décors, très hivernaux. L'épisode où Serpolet perd la tête et est victime d'hallucinations laisse aussi place à des illustrations hallucinées. D'ailleurs la couverture est une synthèse excellente de l'histoire. On y voit nos trois Godillots dans la boue, au milieu des barbelés. Serpolet courts dans une esprit complètement psychédélique, poursuivit par ses deux camarades qui tentent de le secourir.

Pour terminer, ce 4ème tome des aventures des Godillots nous propose un supplément illustré. On y découvre des extraits d'archives des carnets de tranchées du soldat Arsène Ledru.
Une fois de plus, avec une histoire distrayante, Olier et Marko nous permettent de redécouvrir notre Histoire et celle de nos aïeux.

Juju Gribouille

Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!