pub

Rechercher dans ce blog

lundi 24 avril 2017

Le Fulgur T1, Au fond du gouffre, par Bec et Nenadov, la chronique abyssale

couverture de "LE FULGUR T1 AU FOND DU GOUFFRE" de Bec et Nenadov chez Soleil
Série : Le Fulgur
Titre: T1 Au fond du Gouffre
Auteurs : Christophe Bec (scénario), Dejan Nenadov (dessin), Tanja Cinna (couleur)
Editeur : Soleil
Année : 2017
Pages : 64


Résumé :
En 1907, dans le canal du Yucatan, le bateau « Sierra Maestra » fait route vers les Etats-Unis, escorté d'un navire militaire. Mais surgit une tempête qui envoie par le fond la « Sierra Maestra ». Les rescapés annoncent la triste nouvelle. Outre les pertes humaines, c'est un trésor inestimable en or sonnant et trébuchant qui a disparu dans une faille abyssale de plus de quatre milles mètre de profondeur.
Quelques années plus tard, le docteur Claudian, chercheur et inventeur, se retrouve la risée du monde scientifique Français alors qu'il présente un projet d'invention. Sans ressources, il s'apprête à baiser les bras, quand un riche financeur américain, Sir Joe Kerns, le contacte pour lui faire une proposition que le savant ne pourra pas refuser...

Mon avis :
Me voilà donc embarqué dans un récit d'aventure écrit par Christophe Bec. Reprenant la folie de « Vingt Mille Lieues Sous les Mers », Bec nous immerge au cœur d'une faille abyssale, au début du vingtième siècle, avec un groupe disparate de chercheurs et d'aventuriers, à bord d'un petit bijou de technologie qui ravira par son look tous les fans de SteamPunk, j'ai nommé le Fulgur !
Certes, le fait de nous ramener dans le fond des mers a une couleur de déjà-vu et nos héros affrontent des péripéties qui n'éclatent pars par leur originalité.
En tout cas, ce premier tome lance l'aventure et s'il est un suspense qui perdure jusqu'à la dernière page, c'est de savoir si ces hommes vont s'en sortir ou pas.
A priori, l'histoire se déclinera sur trois tomes, donc je peux vous annoncer sans spoiler que le suspense sera toujours de mise à la fin du premier. Je me prends à espérer que les rebondissements vont aller en se compliquant, et j'ai hâte de voir comment cette histoire va évoluer.
Le cliffhanger qui conclut le récit est accrocheur, certes classique mais suffisamment prenant pour qu'on espère rapidement tenir le tome suivant entre les mains.
Perdu dans les profondeurs de la mer, découvrant des créatures marines inconnues de l'homme, ces explorateurs vont affronter un des éléments les plus effrayants qui soient, à mes yeux, les grands fonds marins.
Heureusement, le Fulgur, ce petit sous-marin tout-terrain, en a dans le ventre et sauvera la vie plus d'une fois à son équipage. Mais il est mis à mal avant la fin de ce premier tome et on comprend bien vite que tous ne pourront s'en sortir vivant, ce qui n'augure rien de bon pour la suite.

page de "LE FULGUR T1 AU FOND DU GOUFFRE" de Bec et Nenadov chez Soleil
Regardez ce visage effrayé qui n'annonce rien de bon...

Dejan Nenadov prend les pinceaux pour illustrer cette aventure sous-marine. Son trait sombre allié aux grands aplats de noir sait recréer l'obscure angoisse et le silence de ses profondeurs abyssales. Un trait réaliste qui garde une certaine rugosité, des personnages expressifs, des décors effrayants et pour couronner tout cela, les couleurs de Tanja Cinna, une palette sombre oscillant entre le bleu et une légère touche de vert, et quelques pointes de jaune qui ornent le Fulgur pour lui donner cette délicieuse touche Vernienne !
La composition sait laisser la place à des dessins demi-page ou pleine page pour nous faire réaliser l'ampleur des problèmes de ces hommes de l'impossible. A côté de cela, les cases variées permettent de suspendre la narration le temps d'un effet de surprise.

Le Fulgur offre une belle aventure, qui, selon moi, comporte un goût de déjà-vu et j'espère que la suite de ce récit saura accentuer l'originalité des épreuves qui attendent ces personnages, ainsi que l'évolution intérieure de ces derniers.

Zéda à bord du Fulgur.

"FULGUR AU PIED", strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "LE FULGUR T1 AU FOND DU GOUFFRE" de Bec et Nenadov chez Soleil


David

Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!