lundi 24 juin 2024

Offrez-nous un café

Toah’s Ark – Le livre des Anima tomes 1 et 2

Dans cet article nous présentons un manga passé un peu sous les radars:Toah’s Ark – le livre des Anima. Dans ce manga franco-japonais vous découvrirez une libre adaptation de l’arche de Noé, façon Shonen! Etes-vous prêts pour le déluge ?

Titre: Toah’s Ark – Le livre des Anima tomes 1 et 2
Auteur: Kenshirô Sakamoto
Éditeur: Kana
Année: 2023
Nombre de pages: 200

Toah’s Ark : l’arche de Noé revisitée

Toah’s est un jeune garçon, descendant du célèbre Noé. Il vient d’apprendre que le mythe autour de son ancêtre a quelque peu été modifié.

En effet, l’arche n’est pas un bateau, mais un grimoire. Et Noé n’a pas sauvé des couples d’animaux du déluge, mais il a enfermé des esprits négatifs, les Anima, dans ce grimoire magique.

Aujourd’hui, les Anima ont de nouveau été libéré et l’un d’eux a pris possession de Pandora, la soeur de Toah.

Le voilà donc devenu chasseur de mauvais esprits. Ainsi, en enfermant un maximum d’Anima, il espère pouvoir sauver sa soeur. Pour l’accompagner dans sa mission, il pourra compter sur Joker, alias J, un Anima rebel.

Toah’s Ark : un shonen franco-japonais.

Un titre qui tient à coeur à son auteur.

Toah’s Ark est un manga de Kenshiro Sakamoto. Le mangaka est notamment connu pour sa série Buster Keel ou pour son travail sur « La grande aventure de Happy », un spin-off de Fairy Tail.

Dans ces deux premiers tomes, le mangaka nous révèle que Toah’s Ark est une série qu’il avait longtemps laissé de côté, puis ressorti car c’est une histoire qui lui tient à cœur.

Malheureusement ce projet n’a jamais été accepté au Japon.

Alors Sakamoto a profité de ses venues au festival d’Angoulême pour se créer des contacts en France. C’est ainsi que Toah’s Ark a pu voir le jour.

Il s’agit donc d’une exclusivité franco-japonaise que nous proposent les éditions Kana.

Toah doit affronter et emprisonner des Anima, créatures maléfiques, dans un grimoire

Boîte de Pandore et livre des Anima.

Dans ce manga, l’auteur revisite deux mythes: celui de la boîte de Pandore et de l’arche de Noé.

Toah et Pandora sont des jumeaux élevés selon certains préceptes, qu’ils connaissent par cœur. Voilà quelque temps qu’ils sont orphelins et vivent paisiblement sur une colline où ils cultivent le raisin.

Mais un jour un événement terrible se produit. Pandora qui entend alors une voix dans sa tête, ouvre un grimoire, libérant les esprits maléfiques sur Terre. Parmi eux, les quatre rois Anima et un autre qui prend possession de son corps.

Toah récupère alors le grimoire et découvre la vérité sur l’arche de Noé. Mais il se voit aussi affublé d’une malédiction : il perd tout sens de l’orientation. Ce handicap risque de rendre la recherche de sa sœur bien compliquée. Heureusement, un Anima sympa est resté là. Tout comme il avait aidé Noé auparavant, Joker, propose son aide à Toah. Il sera son guide et l’aidera dans sa mission.

Toah's Ark est un Shonen pur et dur avec un héro tantôt mignon, tantôt badass

De l’aventure façon Shonen

Avec Toah’s Ark, le mangaka nous propose un Shonen qui démarre sur des bases plutôt classiques. Il nous présente les personnages principaux. Toute la deuxième partie du premier tome est un flashback qui a pour but de nous expliquer l’origine de l’histoire. Ce retour arrière sert aussi à donner un but au héros.

Ainsi nous connaissons la finalité : enfermer les mauvais Animas dans le grimoire et sauver Pandora.

Le héros part donc de rien, il va devoir progresser. Pour cela il est accompagné par un Anima qui sert de “mascotte”. Sorte d’olive volante, J est tout mignon la plupart du temps. Mais lorsqu’arrive le moment de se battre, il reprend sa forme d’Anima et confère un pouvoir immense à Toah. Le jeune garçon devra apprendre à maîtriser et développer ce pouvoir.

Dès le second tome, Toah rencontre des adversaires et acolytes. Il commence donc à constituer un groupe d’amis qui l’aideront dans sa mission.

On retrouve donc les ingrédients du shonen : un jeune héros, des pouvoirs à maîtriser, une mascotte, de la persévérance, de l’amitié, des combats… etc

Toah's Ark, un shonen avec des combats et des noms de super attaques spéciales.

Le dessin de Toah’s Ark

Graphiquement, on retrouve une patte à la Fairy Tail. Le héros est jeune, avec des traits parfois un peu féminin je trouve.

Il porte une barrette dans ses cheveux avec la lettre “T” inscrite. Sa sœur porte aussi une barrette, avec la lettre “P”.

Le style est clairement “shonen”. Les scènes de combats sont dynamiques. 

Le bestiaire des Anima est plutôt sympa et promet pas mal de diversité. Comme on ne sait pas combien ont été libérés, cela laisse de la marge de manœuvre à l’auteur.

Dans tous les cas, avant d’atteindre le boss final, Toah devra affronter les 4 grands rois Anima.

Toutefois, je ne pense pas que ce soit une série à rallonge. 

Trailer vidéo du manga Toah’s Ark : Le livre des Anima

Mon avis sur les tomes 1 et 2 de Toah’s Ark.

Au départ, je me suis laissé séduire par le graphisme. Il n’a rien de novateur et est même plutôt classique pour ce genre d’histoire, mais reste efficace. On a même une impression de “déjà vu”. Mais cela veut dire qu’on reconnait le style de Sakamoto.

J’ai trouvé le thème de la revisite de l’arche de Noé, façon livre des Anima, plutôt original.

Par contre, je ne sais pas si c’est bon signe de savoir que l’histoire a été refusée plusieurs fois au Japon. Cela veut tout de même dire que les éditeurs japonais n’ont pas cru au potentiel de cette histoire. Le public français répondra t-il présent ?

En tout cas, j’ai passé un bon moment de lecture avec les deux premiers tomes de la série. Le manga se laisse lire plutôt facilement, sans trop de prise de tête.

Toah’s Ark ne sera probablement pas le titre de l’année, mais pourra plaire à un certain type de public.

Est-ce que cette revisite de l’arche de Noé et de la boîte de Pandore t’inspire?
Vas-tu te lancer dans cette aventure ? Ou bien est-ce déjà fait?

Juju

© 2023 Kenshiro Sakamoto – KANA (Dargaud-Lombard s.a) – Ouvrage publié avec le concours du Bureau des Copyrights Français, Tokyo (Japon). 

© 2023 Kenshiro Sakamoto/KANA (Dargaud-Lombard s.a)/BCF-Tokyo

Fais découvrir cet article à tes amis
Juju Gribouille
Juju Gribouille
Nouveau Rédac' chef du blog 7BD.fr. J'aime dessiner depuis tout petit et suis vite devenu amateur de BD, mangas et Comics. Je chronique régulièrement mes lectures sur 7BD et les partage aussi sur mes réseaux sociaux... N'hésitez pas à me suivre et à donner votre avis.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,462FansLike
431FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles