mardi 16 août 2022

Offrez-nous un café

Hokusai



Hokusai aux éditions Kana dans la collection Sensei


Titre: Hokusai
Auteur: Shôtarô ISHInoMORI
Année : 2014
Type: Seinen
Éditeur : Kana
Nombre de volume: 1 (one-shot)

Tout petit déjà, dans les années 1770, Honjo Warigesui adore dessiner. Alors qu’il travaille comme prêteur de livres, il ne loupe pas une occasion de recopier les illustrations de certains.

Voyant cela, son beau-père chez qui il habite et pour qui il travaille lui propose de devenir disciple chez un maître graveur sur bois. Mais cet art n’attire pas l’adolescent qu’est devenu Honjo.

Il va alors s’essayer à la miroiterie. Mais cet art ne le séduit pas plus. Par contre il lui permet de rencontrer sa première femme, la fille de son maître. C’est là qu’il va changer de nom pour la première fois.

Toutefois sa passion pour le dessin reste intacte, et c’est dans ce domaine qu’il va essayer de se faire connaitre et qu’il va tenter d’apprendre de nouvelles techniques.
Tout au long de sa carrière, celui que nous connaissons comme Hokusai changera de nom à plusieurs reprises.

Ce n’est que vers 1797 qu’il décide d’utiliser le nom de Hokusai, laissant de côté son nom de l’époque Tawaraya Sôri, avec lequel il avait pourtant une très bonne réputation.
Hokusai était aussi très attiré par les femmes. Il aimait se balader dans le quartier des plaisirs et aller « discuter » avec les geishas. Il n’hésitait pas à assouvir sa passion charnelle avec toute femme voulant s’offrir à lui. Qu’il soit marié ou bien en couple, cela ne lui posait pas de problème.
Et cet amour pour les femmes se retrouve dans ses tableaux où elles ont été représentées à de nombreuses reprises.

Hokusai aura aussi réalisé de nombreux voyages pour améliorer son art, observer les paysages et surtout les gens, tout en apprenant sa technique à des disciples..
Il est mort à l’âge de 90 ans en 1849, ce qui est un exploit à une époque où les japonais ne vivaient pas plus de 50 ans.

Hokusai de Shôtarô ISHInoMORI


Le manga « Hokusai » compte 592 pages en noir et blanc et une jaquette en papier ocre représentant la fameuse vague de l’artiste.

Ce seinen de Shôtarô ISHInoMORI nous propose de revenir sur la vie de Hokusai après ses 40 ans, c’est à dire à peu près le moment où il a choisi de prendre ce nom.
Il s’agit d’une biographie, se penchant sur les zones d’ombre de l’artiste. Il met notamment en avant son mauvais caractère, son goût invétéré pour les femmes et également une certaine arrogance ou envie de reconnaissance.

Les neufs chapitres sont dans le désordre. Au chapitre deux Hokusai a 56 ans, au quatrième il a 50 ans et au chapitre six, il a 85 ans par exemple. Ce choix est assez déroutant et oblige à chaque chapitre, d’aller voir le sommaire, pour se resituer dans le temps.

Même si le manga porte sur la deuxième partie de la vie de l’artiste, différents flash-backs nous permettent d’en savoir un peu plus sur son enfance et sa jeunesse.

Au niveau des images, le dessin est parfois rapide et semble un peu bâclé, surtout dans le chapitre sept où les personnages sont particulièrement moches. Mais finalement, cela ne pose pas trop de problème.
D’une façon générale, le style ressemble un peu aux estampes japonaises, dans la représentation des personnages et des paysages.
Tout au long de la lecture, certaines pages représentent des œuvres de Hokusai, des gens qu’il a croisé au cours de ses nombreux voyages, des paysages qu’il a observé à maintes et maintes reprises, comme le Mont Fuji ou la mer.

A noter que l’amour pour les femmes de Hokusai est très souvent représenté par des scènes explicites de sexe où les femmes sont représentées nues et s’offrant au maître. Nous devons la mention « pour public averti » du quatrième de couverture à ces représentations.


Les deux dernières pages reviennent sur quelques dates clés de la vie de Hokusai, de sa naissance, jusqu’à sa mort.

Dans l’ensemble, cette biographie, classée dans la catégorie « sensei » des éditions Kana s’adresse plutôt à des amateurs de manga ou de BD en général ou éventuellement des amateurs d’art, souhaitant en apprendre plus sur la vie de l’artiste et sur l’art japonais du 18ème siècle.

Juju Gribouille



Fais découvrir cet article à tes amis
Article précédentAzrayen’
Article suivantLe sabre et l’épée, T1 La Yesha
Juju Gribouille
Juju Gribouille
Nouveau Rédac' chef du blog 7BD.fr. J'aime dessiner depuis tout petit et suis vite devenu amateur de BD, mangas et Comics. Je chronique régulièrement mes lectures sur 7BD et les partage aussi sur mes réseaux sociaux... N'hésitez pas à me suivre et à donner votre avis.

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,609FansLike
155FollowersSuivre
52FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles