Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

FolkLords T1, la chronique d'une quête

FolkLords T1, une BD où le conte fait force de loi


couv "FOLKLORDS T1" de Matt Kindt et Matt Smith paru chez Delcourt

Série : FolkLords  
Titre : T1
Auteur : Matt Kindt (scénario), Matt Smith (dessins), Chris O'Halloran (couleurs)
Éditeur : Delcourt
Collection : Comics
Année : 2021
Page : 144

Résumé d'un récit légendaire truqué:

Ansel s'habille en costume cravate, porte sa besace en bandoulière, ne sort jamais sans son briquet. Sauf que Ansel habite un monde médiéval peuplé de Trolls, de gnomes et d'elfes, surveillés par les mystérieux Bibliothécaires qui imposent la loi et l'ordre. Ansel atteint l'âge où il faut choisir une quête et aller parcourir le vaste monde.
Mais il a opté pour une quête qui va un petit peu chambouler le monde où il vit...

Scénario d'une histoire à tiroirs:

Qui sont ces mystérieux FolkLords, ou maître-peuples, qui donnent leur titre à cette BD ? C'est ce que va chercher Ansel. Ce récit est à la croisée des contes classiques, de l'épopée d'heroic-fantasy et de la mise en abyme du folklore sans oublier la touche de voyage dimensionnel ou temporel, le mystère devrait s'éclaircir dans les tomes suivants.
Ansel nous fait tout de suite penser à l'histoire de Hansel et Gretel, et c'est ce type de référence qui vont peupler les pages de ce récit. Drame et humour se côtoient au long de cette quête insensée où l'on perd le fil entre deux réalités, voire plus. Celle du monde médiéval et celle des visions d'Ansel, un univers rempli de maisons de verres gigantesques, peuplé de gens portant costumes étranges dont sa tenue est une réplique.
Sans oublier les encarts classiques "Il était une fois" qui deviennent vite schizophréniques, comme si le narrateur de cette histoire perdait lui-même la tête, ou réalisait qu'il l'avait perdue il y a fort longtemps.  
Jouant avec les clichés du conte de fées, Matt Kindt nous entraîne dans un récit étonnant et surtout détonnant. On ne sait trop ce qui va se passer, à part qu'on va être surpris.  


page de "FOLKLORDS T1" de Matt Kindt et Matt Smith paru chez Delcourt

Le dessin anguleux:

Matt Smith propose un graphisme aux traits rudes, des personnages et des décors qui ne sont pas sans évoquer le trait de Mike Mignola, mais sans en garder la magie du clair-obscur. Après tout, les choses ne sont-elles pas limpides dans un conte de fées ? Ces nuits sombres, ces yeux jaunes, ces personnages intrigants, qui passent leur temps à mentir, nous entraînent à leur suite.
Les compositions des pages varient pour notre plus grand plaisir. Les cases s'enchaînent, se multiplient, mais restent séparées. Quelques dessins pleine page appellent à la pause, et parfois, les cases se chevauchent, se mêlent.
Les couleurs denses de Chris O'Hallaran accentuent le côté fantasmatique de ce monde, nuit bleues, ambiances ocres, couleurs illustrant l'émotion des personnages ou marquant le saut dans le passé, rien n'arrête le coloriste, qui nous offre de magnifiques planches et rehausse le travail de Matt Smith.

Conclusion d'une BD inattendue :  

FolkLords est une belle découverte, l'occasion de se plonger dans un conte de fées alternatif, un peu fou, mais totalement cohérent.

Zéda rencontre Ansel.


"SHORT QUETE" Strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "FOLKLORDS T1" de Matt Kindt et Matt Smith paru chez Delcourt

David


Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog