Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Démonistes - Vlad (tome 1)

Si vous aimez les histoires de magie et de démons agrémentés de quelques combats ensanglantés, la BD Démonistes est faite pour vous. Découvrez donc ici ce nouveau titre des éditions Drakoo.

couverture de la BD Démonistes - Vlad (tome 1)

Série: Démonistes
Titre: - Vlad : tome 1
Auteurs: Olivier Gay (scénario), GeyseR (dessin) et Gibie (couleur)
Éditeur: Drakoo
Année: 2021
Nombre de pages: 46 pages

Vlad, l’invocateur de démons.

Un portail magique est subitement apparu dans la capitale. D’abord petit, il s’ouvre un peu plus chaque jour. Si cela continue, des démons commenceront à emprunter ce passage.
Le problème est que tous les démonistes ont échoué à faire fermer ce portail.

Alors, ne voyant pas d’autre chose à faire, le roi envoie un groupe d’hommes à la recherche du plus puissant des démonistes. Mais ce dernier est en exil depuis des années et la route pour le retrouver sera semée d'embûches. Heureusement, Tillie, une puissante démoniste et amour de jeunesse de Vlad propose son aide.

Mais d’où vient cette faille? 
Qui est vraiment Vlad, le démoniste appelé à la rescousse et acceptera-t-il de venir en aide à la capitale?
Démonistes : une faille s'ouvre sur le monde des démons

Invocations et amours de jeunesse

Olivier Gay nous propose ici un univers fantastique emprunt de magie et de démons.
Dans les premières pages nous apprenons qu’autrefois les démons vivaient sur Terre, mais s’en sont retirés, laissant derrière eux quelques objets qui permettent de les contrôler.
De là sont nés les démonistes: des invocateurs de démons. Ces derniers se forment notamment dans la prestigieuse Académie de Surin dans la capitale.

Le problème aujourd’hui c’est qu’une faille s’est ouverte et des démons incontrôlables risquent de passer.
Ceci marque le point de départ de l’aventure.

Un groupe d’hommes est alors envoyé à la recherche de Vlad, un ancien élève de l’académie, considéré comme le plus fort démoniste. Tillie, son amour de jeunesse, se joint au groupe et montre des pouvoirs énormes, bien utiles sur le trajet.

Finalement c’est surtout la rencontre avec le majordome de Vlad, un démon supérieur qui sera importante car ce dernier racontera l’histoire de la rencontre entre Vlad et Tillie tout au long du récit.
Ceci permet à l’auteur d’alterner entre l’histoire en cours et des flashbacks sur la jeunesse des héros.
Il laisse aussi sous-entendre que cet amour d’adolescent pourrait être en cause dans ce qui arrive aujourd’hui dans la capitale.

Le récit est donc très riche, avec parfois des touches d’humour et quelques clins d’oeil à des séries fantastiques très connues.

Comme la plupart des séries de l’éditeur Drakoo, la série Démonistes comptera deux tomes.
Des invocateurs de démons à la recherche du grand démoniste Vlad

Un dessin démoniaque.

La série Démoniste est dessinée par GeyseR, dans un style semi réaliste (autant qu’un démon puisse être réaliste).
Dès ce premier tome de la BD le dessinateur nous propose un catalogue de personnages et un bestiaire déjà bien fournis.

Certains personnages ont de suite un impact. Par exemple le roi, un grand gaillard pas commode avec un superbe costume. Mais aussi ces deux gardes présents en arrière plan dès la première planche.

Il y a bien sûr tous les démons à qui les invocateurs font appel. Ceux-ci sont assez variés, certains ressemblent au diable en personne, d’autres ont des caractéristiques animales. Tous quasiment sont anthropomorphes.

Ensuite il y a les personnages les plus importants du récit. 
Tillie, l’ex petite amie de Vlad est une jolie blonde, aussi séduisante que puissante. 
Et surtout Hepsar, le majordome de Vlad qui fait une entrée fracassante dans l’histoire.
Ce démon nous permettra d’en savoir plus sur le passé de Vlad et Tillie, l’occasion de faire la connaissance avec deux de leurs camarades de l’académie, dont le rôle n’est pas anodin.

Cette BD est plutôt sombre, parfois violente, voire même sanglante. Le dessin est dynamique et l’histoire avance bon train.

La couverture du T1 de Démoniste.

Cette couverture est superbe, à la fois chaleureuse et dangereuse.
On y découvre au centre Hepsar, un livre à la main et entouré de  Vlad et Tilie. Le démon serviteur, plutôt imposant et pourtant puissant, fait office de conteur avec ses lunettes sur le bout du nez.
La scène, dans la pénombre, est simplement éclairée à la bougie.
Et tout autour, rodant dans l’ombre, tout un tas de petits démons prêt à s'engouffrer dans le passage ouvert vers les personnages.

Nous noterons aussi le titre comme dessiné au pinceau avec son pentacle au centre du “O” de “Démonistes”.

Une couverture vraiment belle qui donne envie de rentrer dans l’histoire.
Démonistes : des démons mignons et des succubes

Mon avis sur le tome 1 de la BD Démonistes.

Ah que ça fait plaisir une histoire avec de la magie et des démons. ça faisait longtemps que je n’en avais pas lu de telle.
Ce titre rassemble beaucoup de bons ingrédients pour qui aime le genre: de l’action, de l’aventure, de la magie, des secrets, du suspens, des monstres, de l’humour et de la baston.
Démonistes est tout de même une BD un peu violente et sanglante, il s’adresse donc à un public pas trop jeune.

Ce premier tome s’intitule Vlad, mais il faut dire qu’on ne le voit pas beaucoup. C’est son histoire et son passé qui sont surtout intéressants. Ici, le personnage est le but de la quête: il doit être retrouvé et ramené au roi.
J’ai adoré le majordome. Il découpe des corps et essuie son épée avec un flegme tout britannique, avec juste ce petit “oups, j’ai oublié de vous dire…”. Il m’a un peu fait penser à Alfred dans Batman.

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce tome 1 de la BD Démonistes: une évasion dans un monde magique plein de créatures.

Interview de l'auteur Olivier Gay par les éditions Drakoo.




Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog