Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

L'épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur T2, le temps perdu, la chronique retrouvée

L'épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur T2, le temps perdu, une BD pour retrouver son enfance



couverture de "L'épouvantable peur d'Epiphanie Frayeur T2, le temps perdu" de Clément Lefèvre et Séverine Gauthier chez Soleil

Série : L'épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur  
Titre : T2, le temps perdu,
Auteur : Séverine Gauthier (scénario), Clément Lefèvre (dessin)
Éditeur : Soleil
Collection : Métamorphose
Année : 2020
Page : 80

Résumé d'un histoire cousue main:

Épiphanie dîne avec ses parents au restaurant. Ceux-ci la pressent de question pour savoir qui elle souhaite inviter à son anniversaire. Épiphanie semble bien gênée, tellement gênée qu'elle fond littéralement et chute sous forme de flaque dans un monde imaginaire, où elle retrouve les amis qui l'avaient aidée à se débarrasser de ses peurs. Épiphanie va partir dans une nouvelle quête insensée, retrouver le temps que ses peurs lui ont fait perdre, retrouver son âme d'enfant...

Scénario d'un récit bien ficelé:

Nous retrouvons Épiphanie avec plaisir. Et son retour dans ce monde étrange intrigue tout autant qu'il fascine. Cette quête du temps perdu de prime abord impossible demeure magique, drôle, décalée et nous entraîne dans le sillage de ce qui constitue notre enfance. La perte de ce sérieux qui pourtant colle aux basques d’Épiphanie - et l'expression prendra tout son sens dans cette BD - est une véritable aventure. On retrouve donc la jeune fille du premier tome, et si le personnage a évolué, elle n'en reste pas moins sujette à quelques peurs. Séverine Gauthier nous raconte ainsi que l'on ne change pas du jour au lendemain. Mais Épiphanie va trouver son chemin d'une manière inattendue.
Le récit regorge de très belles trouvailles, que je ne peux vous dévoiler ici au risque de vous éventer le plaisir de la découverte. Mais ce monde imaginaire, sorte de pays des merveilles où erre Épiphanie, jugeant tout de son sérieux d'enfant, est un régal d'humour. Un humour qui permet de mettre en scène tous ces petits éléments qui constituent notre personnalité, notre enfance, tous ces moments de vie que nous, adultes, avons peut-être oubliés.
On se retrouve dans Épiphanie, et c'est bien le souci de cette jeune héroïne à laquelle on peut s'identifier car elle est déjà quasi-adulte. Or, elle veut retrouver son enfance. Mais du coup, nous nous identifions encore plus, car qui ne voudrait pas retrouver certaines sensations de l'enfance ? Et découvrir en quoi constitue cette enfance dans ce monde fou fou fou qu'elle parcourt, c'est un vrai régal. Un régal qui compense la faible tension dramatique, car on ne s'inquiète pas vraiment pour Épiphanie, on profite de ce voyage à ses côtés et on rit aux mises en scènes concrètes de cet inconscient abstrait.  

page de "L'épouvantable peur d'Epiphanie Frayeur T2, le temps perdu" de Célment Lefèvre et Séverine Gauthier chez Soleil

Le dessin coloré:

Clément Lefèvre offre un bel écrin à cette deuxième aventure de la jeune fille. On replonge dans son dessin tout en douceur, en rondeur, et dans ce monde imprévisible débordant de couleurs et de vie. Les fleurs de la page de garde nous emmènent déjà ailleurs. Et effectivement, le monde réel et ses couleurs bleues sombres nous semblent bien ternes par rapport à cet autre univers, fait d'arbres immenses, de ciel bleus, de grottes étranges.
Le trait magnifique nous offre des pages découpées mélangeant des cases rectangulaires avec des dessins flottant hors de tous décor, ou bien en affichant des magnifiques paysages double page où les personnages avancent et échangent au fur et à mesure de la lecture. Comme Épiphanie qui ne sait pas où elle va se retrouver à la prochaine étape de son voyage, nous, simples lecteurs, ne savons pas ce qui nous attend quand nous tournerons la page.
Ce plaisir de la lecture nous rapproche alors encore plus de la jeune fille.

Conclusion d'une BD hors temps :  

Ce deuxième tome nous permet de retrouver avec plaisir Épiphanie Frayeur, pour une nouvelle curieuse aventure, qui enchantera les enfants autant que les grandes personnes. Alors pourquoi se priver de ce retour en enfance près d'une petite fille qui cherche à retrouver... son enfance ?

Zéda rencontre Épiphanie.


"L'ETANG PERDU", strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "L'épouvantable peur d'Epiphanie Frayeur T2, le temps perdu" de Clément Lefèvre et Séverine Gauthier chez Soleil

David


Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog