pub

Rechercher dans ce blog

samedi 24 août 2019

Jungle Girl - Omnibus

Jungle Girl - Omnibus un comics des éditions Graph Zeppelin
Titre: Jungle Girl - Omnibus
Auteurs: Doug Murray (scénario), Adriano Batista (dessin), Frank Cho (couvertures), Giovani Kososki (couleur) et Frank Martin Jr.(couleur)
Éditeur: Graph Zeppelin
Année: 2019
Nombre de pages: 256

Résumé du comics Jungle Girl

Jana est une fille de la jungle. Depuis son enfance elle a appris à vivre et survivre dans ce milieu hostile peuplé d'autres tribus sauvages et de créatures immenses et dangereuses comme des dinosaures.
Un jour, alors qu'elle vient de piéger un monstre elle aperçoit dans le ciel une lumière éblouissante. Il s'agit du reflet du soleil sur la carlingue d'un avion en train de s'écraser.

Très vite elle se rend sur les lieux du crash où elle rencontre un groupe de survivants.
A peine arrivés ils se font attaquer et ne s'en sortent que par l'intervention de Jana.
La jeune femme connait les dangers de la jungle par coeur et se propose d'aider ces Hommes tombés du ciel, quitte à mettre sa propre vie en danger...


Comics - Jungle Girl - Jana fille de la jungle face aux dangers qui l'entourent

Qu'est ce qu'un omnibus?

Vous l'aurez remarqué le sous titre de cet ouvrage est "Omnibus". Mais il ne s'agit pas vraiment d'un sous-titre.
Un Omnibus, en édition, est une collection d’oeuvres d’un auteur ou de plusieurs oeuvres sur un sujet similaire, réimprimées en un seul volume.

Et c'est bien le cas ici. Le comics est composé de dix chapitres, qui composent les saisons 1 et 2 américaines de Jungle Girl, regroupées dans un seul volume épais de 256 pages.
Comme à son habitude, l'éditeur Graph Zeppelin propose une couverture cartonnée épaisse et rigide et une édition de bonne qualité.
En fin de volume, on trouvera quatre pages de cahier graphiques du dessinateur Adriano Batista.
Comics - Jana la Jungle Girl Sexy

Jana, un Tarzan au féminin

Tout comme Tarzan, Jana a été élevée dans la jungle. La différence est qu'elle a grandit au sein d'une tribu et non parmi les animaux.
Tout comme Tarzan, elle n'est vêtue que de peaux de bêtes et connait la nature qui l'entoure sur le bout des doigts.

Dans ce scénario Doug Murray, elle rencontre un groupe de rescapés ( quatre hommes et une femme) et leur propose son aide.
Très vite ils découvriront une jungle peuplée de dinosaures, de plantes carnivores, de vers aux dents acérées et autres créatures. Dans ces conditions ils ne peuvent pas refuser l'aide de la sauvageonne.
L'action se déroule donc sur un bout de terre en dehors du monde, complètement inconnu des naufragés, qui pourtant semblent bien venir de la Terre.
Ce sera pour eux le début d'un voyage périlleux et mortel, dans une aventure très rythmée ne laissant pas le temps de respirer.
Comics - Jungle Girl, lorsqu'un avion s'écrase dans la jungle, l'aventure démarre

Jungle Girl, une fille sexy et des créatures dangereuses

Contrairement à ce que peut laisser croire la couverture du comics ou encore différents sites sur internet, Frank Cho n'est pas le dessinateur du livre. Sa participation ici se limite à l'illustration de couvertures.
Jungle Girl est dessiné par Adriano Batista, un auteur brésilien.
Toutefois, Batista a un style graphique relativement proche de celui de Cho.

Jana le personnage féminin principal est athlétique. Elle a des épaules de nageuse, des cuisses de coureuse ou de sauteuse et des bras taillés pour le lancer de javelot. Sans oublier une poitrine généreuse (comme Cho aime aussi à les dessiner). Une anatomie forgée par sa vie dans la jungle...
Tout comme Tarzan, elle est plutôt dévêtue et porte simplement un string et un soutien-gorge en peau de bête ou en cuir.
L'ensemble est donc dans un style graphique plutôt réaliste.
Et le dessinateur joue sur les plans pour mettre la jeune femme en scène dans des positions sexy.

Au delà des personnages, la Jungle est aussi un élément très important du dessin de ce comics. Le dessinateur a donc réalisé des planches aux décors très fournis.
Cet Omnibus réserve aussi son lot de monstres: des dinosaures, des monstres marins, des sirènes et autres créatures.

A chaque chapitre, l'éditeur nous propose 2 couvertures illustrées, pleine page, l'une par Frank Cho et l'autre par Adriano Batista, qui ont été utilisées dans la version originale.

Couverture alternative du comics par Adriano Batista: Jungle Girl saison 1 chapitre 2 Couverture alternative du comics par Adriano Batista: Jungle Girl saison 1 chapitre 3 Couverture alternative du comics par Adriano Batista: Jungle Girl saison 1 chapitre 4

Mon avis sur l'omnibus Jungle Girl

Comme beaucoup de lecteurs, je pense, je m'attendais à un comics dessiné par Frank Cho.
Très vite je me suis rendu compte que ce ne serait pas le cas. Heureusement Batista a lui aussi un très bon coup de crayon, qui se rapproche beaucoup de celui de Cho. Donc finalement à ce niveau là, la désillusion ne fut que de courte durée.
D'ailleurs j'ai souvent préféré les couvertures de Batista à celle de Cho, en terme de construction et d'impact.
Par contre, j'ai noté quelques planches un peu "bâclées", avec une impression de vite-fait. Ou peut être que certaines cases ont été dessinées par des assistants, (je ne sais pas), mais la différence de qualité est notable.

Quand à l'histoire, si elle démarre plutôt bien, très vite l'auteur a voulu rajouter une intrigue supplémentaire, qui tombe un peu à plat et ne va pas très loin finalement.
Quelques scènes arrivent aussi comme un cheveux sur la soupe, comme Jana qui trouve des sous vêtements derrière un buisson... ou qui est sensée en avoir caché derrière un autre, alors qu'elle ne sait pas où elle se trouve, deux secondes plus tôt.
Si le cadrage se fait sur un autre personnage, on voit quand même souvent un bout de sein ou de fesse de Jana. Ceci n'apporte pas grand chose et aurait pu être évité.

J'ai aussi trouvé, l'histoire un peu répétitive. Jana et les rescapés échappent à un monstre, ils font trois pas et rencontrent un nouveau danger, et ainsi de suite jusqu'au terme du comics. On dirait une histoire sans fin.

Finalement même si elle se lit facilement et que les amateurs d'héroïnes sexy seront ravis du dessin de Batista ou des couvertures de Frank Cho, j'ai été plutôt déçu par cette histoire.

Juju Gribouille


Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!