pub

Rechercher dans ce blog

vendredi 23 mars 2018

Darnand le bourreau Français tome 1 de Pat Perna et Fabien Bedouel

Darnand le bourreau français tome 1 aux editions Rue de Sèvres
Série : Darnand, le bourreau français
Tome : 1
Scénario :Pat Perna
Dessins : Fabien Bedouel
Editions : Rue de sèvres
Année : 2018
Nombre de pages : 54

Résumé :

Le 14 juillet 1918, Joseph Darnand, alors sergent au front de guerre, reçoit l’ordre de monter un corps franc de vingt hommes pour aller traverser la ligne allemande ennemie et ramener des renseignements capitaux pour coordonner une contre-offensive française. C’est un succès et le sergent trouve également le moyen de ramener son ami Ange Servaz alors blessé. Il sera décoré pour cet acte de bravoure de la croix de la légion d’honneur.
On le retrouve vingt ans après, homme politique militant d’extrême droite et préparant un putsch avec l’OSARN (alias l'organisation appelée "la cagoule") pour renverser le gouvernement en place. Il va ainsi aussi aller débaucher son ami Ange Servaz. Au final ils se font dénoncer et finisse en prison. Joseph Darnand, sauvé par l’estime que les français ont encore de lui, sera libéré rapidement.
En 1939, les deux compères se retrouveront dans le vingt quatrième bataillon de chasseurs alpins à Forbach, de nouveau sous le feu allemand, et Joseph Darnand s’illustrera encore en ramenant le corps de son capitaine Felix Agnély. Il sera cette fois-ci nommé « premier soldat de France » et officier de la légion d’honneur.
En 1940, suite à la débâcle française il est fait prisonnier au camp de Pithiviers. Son ami Ange Servaz réussira à le faire évader…

Mon avis :


Pat Perna et Fabien Bedouel n’en sont pas à leurs premiers coups d’éclat. On leur doit particulièrement les excellentes séries « Kersten » et « Forçats ».
Et ce coup-ci, ils récidivent en nous livrant ce premier tome d’un triptyque sur l’une des figures les plus « étranges et sombres » de l’histoire française : le héros, puis bourreau Joseph Darnand.
Darnand le bourreau français tome 1 Page 7 aux éditions Rue de Sèvres
Page 7 de la BD
Le dessin :

Fabien Bedouel a un style réaliste avec un trait fluide et fin, propice au détail.
Et dès les premières pages il sait nous le rappeler. Les scènes de guerre sont magistrales et subjuguantes.
Par son dessin dynamique, il nous plonge instantanément au cœur de l'action, et pas besoin de ces nombreuses onomatopées pour entendre le bruit sourd et intense de la guerre.
La variété et l'enchainement des "prises de vue" intensifient le mouvement et la cadence.
Et à l'inverse les premières cases du début d'ouvrage sont justes exceptionnelles dans leurs torpeurs et leurs statismes grâce à ses plans "fixes".
Les effets sont simples et efficaces, et les proportions des perspectives sont impeccables.
Les couleurs sont bien choisies sur des tons pastels fort agréables à la rétine permettant du coup d'adoucir et de supporter la violence des faits de guerre, mais aussi d'accentuer quelques détails par des couleurs vives.
Quelques pleines pages forcent l'admiration.
C'est une très belle réalisation.
Darnand le bourreau français tome 1 Page 4 aux éditions Rue de Sèvres
Page 4 de la BD
Le scénario :

A la lecture de ce scénario, indiqué comme une fiction dite "historique", on sent le travail de recherche conséquent du scénariste.
Tout en œuvrant dans une ligne directrice scénaristique fictionnelle, Pat Perna a collé le plus fidèlement à l'histoire chronologiquement parlant mais aussi factuellement.
Ainsi sur une trame pas encore bien instaurée dans ce tome 1, dans le sens où le ne comprends pas encore totalement la direction du récit (mais on la soupçonne), les auteurs vont nous faire découvrir leur visions de la psychologie de ce personnage obscur et probablement essayer de répondre à la question " Comment peut-on passer de héros à bourreau ?".
Le tour de force, lorsque l'on traite un tel sujet, reste à garder la tête froide et une totale objectivité, ne porter aucun jugement pouvant influencer le lecteur et rester factuel.
Le découpage est très "rectiligne" alternant des bandes et des vignettes rectangulaires et parsemé çà et là de magnifiques pleines pages.
Il est chronologique et se colle habilement à du récit historique.

En bref, vous l'aurez évidemment bien deviné, j'ai hâte de lire la suite !
Ciao
Yann

Et pour finir je vous laisse avec la belle Bande Annonce de cette BD:




Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!