Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Chroniques de jeunesse, la chronique âgée

Chroniques de jeunesse, une BD de genèse


couverture de "CHRONIQUES DE JEUNESSE" de Guy Delisle chez Delcourt

Titre : Chroniques de jeunesse
Auteur : Guy Delisle (scénario et dessins)
Éditeur : Delcourt
Collection : Shampooing
Année : 2021
Page : 136

Résumé du récit d'une jeunesse industrieuse:

Guy est est un jeune garçon de seize ans quand il décroche un job d'été dans l'entreprise où travaille son père. Une société produisant du papier pour les journaux ou autres commanditaires. Une usine datant de 1927 où le père de Guy va travailler la majeure partie de sa vie. Guy découvre le monde professionnel par le regard des ouvriers, car c'est au cœur de la production que va se dérouler son stage d'été. D'autres suivront, alors qu'en parallèle, Guy et son père ont du mal à renouer le dialogue.

Scénario d'une histoire personnelle:

Après avoir raconté ses différents voyages, Guy Delisle revient sur sa jeunesse. Il nous fait découvrir un univers particulier, celui des usines de pâtes et de papier, comme on l'appelle au Canada. On retrouve là les ouvriers qui vont travailler toute leur vie dans des conditions difficiles, et qui vont croiser, le temps d'un été, des travailleurs occasionnels comme Guy, des jeunes qui passent et ne restent pas. Guy prend conscience du fossé qui sépare son monde de celui de ses hommes, car eux n'ont pas de porte de sortie, alors que lui, alterne ses études et ce travail d'été.
Au-delà du côté découverte du fonctionnement d'une telle usine, ou d'un tel monstre, l'auteur parle aussi de lui, de ses rapports avec sa famille, enfin, ceux qu'il avait à cet âge. Et surtout, de son lien avec son père. Rapports difficiles car une barrière restait infranchissable. Du haut de ses seize ans, difficile pour Guy Delisle de savoir ce qu'il aurait pu ou dû faire, ou ce que son père a tenté ou pas tenté. Le fait est que la communication était difficile. Car l'un parle énormément et l'autre ne peut rien dire.
Ce récit aborde donc plusieurs directions, toutes reliées par le personnage de Guy. Car à la période de son emploi à l'usine, c'est son avenir qui se dessine, dans la BD. Le choix de ses études, ses hésitations, les opportunités, qu'il va saisir ou pas, ses découvertes de la BD franco-belge...  
En bref, c'est l'histoire d'un adolescent qui va franchir le cap officiel de l'âge adulte. Mais comme on le découvre, tout n'est pas si simple. Guy Delisle parvient à retrouver son moi de seize ans avec cette BD. Il fait part de ses doutes, de ses incompréhensions, de ses erreurs, et pour nous, c'est l'occasion de découvrir ses tranches de vie à l'usine, d'été en été et tout ce qu'elles révèlent de sa vie.


page de "CHRONIQUES DE JEUNESSE" de Guy Delisle chez Delcourt


Le dessin en trichromie:

Pour cette histoire, Guy Delisle est parti sur du noir et blanc, avec des nuances de gris. Et à ce choix s'ajoute des touches de jaune, les fumées, quelques onomatopées et surtout le T-shirt de Guy, le rendant identifiable tout de suite dans la masse et le différenciant des autres.
Son dessin stylisé pour les personnages mais assez précis et détaillé au niveau de l'usine permet de prendre conscience des rouages de cette entreprise de papier. Les compositions de pages se définissent majoritairement en trois bandes de deux cases, et souvent, la double page se finit sur une chute qui ponctue l'avancée du récit. On y retrouve le rythme des tranches de vie.
Le choix chromatique donne une ambiance assez triste au récit. Guy est toujours entouré de gris tirant vers le noir, les fumées envahissent le ciel, et le toit de l'usine, les pièces où il vit sont fermées, closes, sans air ni vue sur l'extérieur. A un tournant de sa vie, Guy manque d'air pour prendre du recul. C'est ce que j'ai ressenti à la lecture, en tout cas.

Conclusion d'une BD post-industrielle:  

Ces nouvelles chroniques sont touchantes, parfois intrigantes - on se demande où va le récit -, mais la lecture se fait facilement, elle coule, tout doucement, comme la vie de Guy le long de ces longues journées de douze heures.

Zéda
retrouve Guy.

"CHOIX DE SAISON" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur  "CHRONIQUES DE JEUNESSE" de Guy Delisle chez Delcourt

David

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog