Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

A Peu Presque, la chronique apeupreximative

A Peu Presque, une BD à la jonction des problèmes d'aujourd'hui et des histoires d'hier


couverture de "A PEU PRESQUE" de Marc Dubuisson chez Delcourt


Titre : A Peu Presque
Auteur : Marc Dubuisson (scénario et dessins)  
Editeur : Delcourt
Collection : Pataquès
Année : 2020
Page : 64

Résumé de récits multiples:

Marc Dubuisson et le représentant de sa référence historique sont interviewés à la télé pour la sortie de cette BD. Marc est visiblement mal à l'aise, ce qui n'est pas le cas de ceux qui l'entourent. Puis, la BD A peu presque démarre, Christophe Colomb débarque en 1492 en Amérique et tombe sur deux indiens qui trouvent son comportement déplacé... En -2560 avant Jésus-Christ, un esclave travaillant pour le pharaon fait un burn-out, et ainsi de suite...

Scénario de l'histoire revisitée:

Revisiter l'histoire, c'est effectivement le jeu amusant auquel se livre Marc Dubuisson. Prenant des époques différentes, allant des hommes de Cro-Magnon aux invasions viking en passant par les derniers rois de France, l'auteur mélange avec talent deux lignes. La ligne historique, prenant des situations anciennes, et la ligne contemporaine, avec des problèmes sociétaux d'aujourd'hui. Et du décalage de cette rencontre naît l'humour.
Traitant ces récits courts en une page, découpés en un gaufrier de trois fois deux cases, Marc Dubuisson pose avec talent l'enjeu de son gag et fait monter la sauce jusqu'à la chute. Jouant sur l'ellipse, les silences pour varier ses narrations, il nous offre un tour du monde, et surtout un tour du temps, et fait soudain surgir un problème complètement décalé pour nous, mais pas forcément pour les protagonistes de ses récits.

Ces personnages, souvent anonymes, réagissent d'une manière décalée. Le plus drôle étant que ce n'est jamais l'anachronisme qui les surprend - tous acceptent cette donnée hors-temps -, mais bien leurs réactions à la situation provoquant ainsi le rire.
Ce rire qui peut être absurde et parfois un peu noir. L'humour ne prend pas de gants dans cette BD et donne vraiment un beau cocktail qu'on ne refuse pas de boire jusqu'à la lie. Et c'est une bonne nouvelle pour nos zygomatiques.    
Le récit se termine avec un retour sur le plateau d'interview où l'on retrouve les trois personnages du début.  


page de "A PEU PRESQUE" de Marc Dubuisson chez Delcourt


Le dessin plifié:

Pour illustrer ces petits récits en six cases, Marc Dubuisson adopte un style simple. les personnages sont représentés avec des grosses boules blanches pour tête et des traits noirs épais comme bras et jambes. Ils ont quand même des visages pour nous montrer leurs expressions. Les tenues et les accessoires sont présents pour nous faire comprendre l'époque en un instant.
Les traits de contour cernent ses personnages et les animaux présents. Mais les décors sont eux traités d'une autre manière. Aplats de couleurs ternes, sans trait de séparation, ils font encore plus ressortir les personnages. Parfois simples nappes de couleurs légèrement texturés. En regardant bien, un aplat de jaune révèle quelques surprises, un lustre de cristal au plafond par exemple.
Ces décors ne sont pas de simples aplats, ils portent une certaine texture. que les personnages n'ont pas. Eux, bien au contraire, sont colorés d'une couche de couleur bien nette à l'intérieur des lignes marquant les contours tout comme les plis des vêtements par exemple.
Ce travail de stylisation qui peut sembler simple au premier abord se révèle donc bien plus complexe que prévu.
L'utilisation de ces personnages bâtons ajoutent encore à l'humour.   

Conclusion d'une BD à peu proximatif:  

A peu Presque est une bonne surprise. J'ai ri souvent et j'ai pris énormément de plaisir à sa lecture. Effectivement, les références historiques sont approximatives mais l'humour est,lui, bien calculé et fonctionne à merveille.

Zéda est à peu presque arrivé.

"PYRAMIDE HALE" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "A PEU PRESQUE" de Marc Dubuisson chez Delcourt


David



Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog