Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Un putain de conte de putain de chat

Vous connaissez sûrement les aventures de Grisbi, ce putain de chat (ou de chatte pour être plus exact). Cette fois, découvrez la grande aventure d’Hector, le chat-chat à sa mémère.

couverture de la BD Un putain de conte de putain de chat

Titre: Un putain de conte de putain de chat
Auteurs: Lapuss' (scénario et dessin) et Tartuff (scénario et couleur)
Éditeur: Kennes
Année: 2020
Nombre de pages: 32

Chat des villes et chat des champs

Hector est un beau chat angora turc. Il vit dans un bel appartement New Yorkais avec sa vieille esclave qui est aux petits soins pour lui.
L’animal est comme un coq en pâte, il est nourri à base de petits plats préparés, passe ses journées à se prélasser sur un coussin bien douillet et son pelage est d’une blancheur et d’une propreté inégalée. 

Puis un jour, il rencontre deux pigeons sur le balcon: Polo le Teubé et Jacques le Fûté. Les deux volatiles remettent alors en cause la félinité d’Hector et doutent de son esprit de chasseur.
Hector, blessé dans son amour propre, décide alors de partir à l’aventure et d’aller en balade en dehors des murs de son appartement.
Un conte de putain de chat: la rencontre avec les pigeons Polo le Teubé et Jacques le Fûté

Un putain de conte de putain de chat

Lapuss’ s’associe à son camarade Tartuff pour le scénario de ce conte.
Basé sur l’univers humoristique et caustique de Putain de chat, c’est cette fois une histoire complète que nous proposent les auteurs, plutôt qu’une série de gags.

Le personnage principal est un chat "de la haute". Un chat d’appartement, fier, sûr de sa supériorité et de sa beauté. Un chat au langage châtié et au vocabulaire riche.
Lorsqu’il croise deux pigeons qui se paient sa tête, tout va changer.
Pour la première fois, Hector va sortir de chez lui. Dans cette aventure il rencontrera d’autres animaux au langage plus cru,  celui de la rue.
Face aux mots grossiers, aux insultes et agressions, son amour propre va en prendre un coup! 

Un putain de conte de putain de chat, chaque page démarre par une lettrine

Illustrations d’un putain de conte.

Pour ce conte, les auteurs sortent du format carré de la série pour un format à l’italienne
Le découpage est fait de sorte que le texte du conte soit noté sur les pages de gauche, alors que la page de droite est une illustration représentant la scène.

Chaque page de texte démarre par une jolie lettrine dans un style un peu gothique (la première lettre du premier mot de la page), donnant du cachet à ce conte.

Le dessin est simplifié et épuré au maximum, comme sur le reste de la série putain de chat.
Sur les illustrations, qui semblent colorées à l’aquarelle, nous retrouvons le grain du papier à dessin. Le même grain se voit même sur la couverture cartonnée de l’album.

Un conte de putain de chat: la vie sauvage n'est pas si simple

Mon avis sur l’album illustré du conte d’un putain de chat.

Étant donné le titre de cet album, et ce que j’ai décrit plus haut et un mot grossier répété à de nombreuses reprises dans cette chronique,  vous devez vous douter qu’il ne s’agit pas ici d’un conte pour enfant. En tout cas pas pour les plus jeunes. Les ados devraient aimer par contre.
Le héros de l’histoire se la pète et les animaux de la rue sont violents et malpolis. L’aventure de ce putain de chat angora turc marque un peu sa rébellion et sa recherche de soi féline. Il apprendra ce qu’est un “vrai” chat, “à la dure”.

Le conte d’un putain de chat ne fait que 32 pages, c’est un livre qui se lit plutôt rapidement.

L’humour est là, même s’il est assez différent que dans la série Putain de chat (on est quand même un peu obligé de comparer). J’avoue que j’ai moins ri tout de même.
Ce titre reste agréable à lire et les illustrations en couleur sont sympas.


Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog