Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Shy une héroïne timide chez Kana

Une nouvelle héroïne fait son entrée dans le catalogue de Kana. Son problème: elle est super timide.

Jaquette du manga Shy tome 1 de Bukimi Miki aux éditions kana    Jaquette du manga Shy tome 2 de Bukimi Miki aux éditions kana


Titre: Shy (tomes 1 et 2)
Autrice: Bukimi Miki
Éditeur: Kana
Année: 2020
Nombre de pages: 192

Shy : la timidité puissance mille

Au milieu du 21ème siècle des super-héros sont apparus sur Terre, ce qui a eu pour conséquence de faire disparaître les guerres. 
Chaque pays a son héros. Pour le Japon il s’agit de la jeune Teru Momijiyama, une adolescente de 14 ans, tellement timide qu’elle en a tiré son nom d’héroïne: Shy.

L’adolescente n’aime pas la foule, elle est vite mal à l’aise et n’arrive pas à s’exprimer en public. Ce manque de confiance en soi lui jouera des tours et elle ne parviendra plus à se transformer pendant un certain temps.

En effet, les héros tirent leur pouvoir de la force de leur cœur. Mais si leur détermination faillit, leur pouvoir disparaît lui aussi.

Pourtant lorsqu’une amie de Teru est en danger, elle n’hésite pas à se jeter dans l’action. Ainsi elle découvrira que des êtres malveillants utilisent un sombre pouvoir tirant sa force de la noirceur qui réside en chaque être.

La pauvre Shy n’est pas encore prête pour affronter ce genre de dangers. 
Une formation s’impose…
Shy une héroïne de shonen super timide

Shy une héroïne de shonen super timide

Pour ceux qui ne parlent pas anglais, vous aurez probablement maintenant traduit le mot “shy”, qui signifie “timide”.
Dans ce scénario, la mangaka nous propose un shonen, dont le héros est une héroïne. Contrairement à ce genre d’histoire où les personnages principaux sont souvent turbulents, ont un but précis dans la vie et de la confiance en eux, cette fois Momijiyama est tout l’opposé. Elle est timide, a peur de parler en public, a du mal à supporter la foule et n'a pas beaucoup d'amis. Elle ne sait pas dire non ni faire marche arrière.
Heureusement certaines rencontres la feront évoluer. Ces personnages qu'elle croisera, que ce soit des amis ou d’autres héros, l’aideront à développer son pouvoir et à être un peu plus à l’aise.

Shy, une double vie discrète et un cœur fort.

En tant qu’héroïne, Shy a une double vie. Simple collégienne le jour, lorsqu’une catastrophe arrive elle peut se transformer.
Pour devenir Shy et comme les autres héros, elle possède deux bracelets.
Ceux-ci puisent dans le cœur des héros et dans leur détermination pour leur donner des pouvoirs. Ainsi ce dernier n’est pas acquis. Si un héros perd sa combativité et ne croit plus en lui, il perd aussi son pouvoir. Ceci peut très vite devenir problématique si la situation se présente en plein combat.
Autant dire qu’avec une héroïne comme Shy, qui n’a pas du tout confiance en elle, le pouvoir risque d’être instable.
Et comme dans tout shonen, s’il y a des héros, il y a aussi des méchants. Eux aussi ont un pouvoir assez similaire à celui des héros. Mais au lieu de se servir de la force du cœur, ce pouvoir tire sa puissance de la noirceur de ce dernier et des sentiments négatifs des êtres humains.
Shy héroïne  timide a besoin de soutien

Le dessin du manga Shy

Pour son héroïne, la mangaka Bukimi Miki a dû définir deux chara-design. Tout d’abord la version “civile”: Teru Momijiyama. Sous cet aspect l’héroïne est une collégienne aux cheveux noirs et porte de grosses lunettes qui lui recouvrent en grande partie le visage. C’est déjà une façon pour elle de se cacher, ce qui, de par son dessin, montre déjà sa timidité.
Ensuite lorsqu’elle se transforme, Teru devient Shy. Elle se voit alors affublée d’un costume sexy, qu’elle n’assume pas vraiment (ce qui se comprend quand on est aussi timide). Et elle devient alors blonde. Et pour l'accompagner dans ses aventures Shy possède une sorte de crevette volante qui parle.

Les autres héros ont eux aussi des costumes parfois ridicules. Et chacun a un caractère et une façon de jouer son rôle de héros très différente.
Dans les deux premiers tomes, nous croisons déjà trois autres héros qui aideront Shy.

Pour l'instant, un méchant apparaît à la fin du premier tome. Nous pouvons alors avoir un aperçu de la noirceur qu'a voulu leur donner la dessinatrice.

D’une façon générale la mise en page est dynamique et la lecture est fluide. La mangaka s’attarde parfois sur quelques décors. A d’autres moments ils sont absents, selon la situation.

Les personnages sont expressifs avec parfois des attitudes ou des regards empruntés à un style plus shojo, qui apportent un peu de douceur, en adéquation avec le caractère renfermé de l’héroïne.
Shy et le pouvoir du coeur

Mon avis sur le manga Shy

J’ai trouvé l’héroïne plutôt originale. Sa fragilité et le fait que le pouvoir des héros ne soit pas définitif, qu’ils puissent le perdre à tout moment est intéressant.
Les capacités des méchants dont nous avons eu un avant goût pourront être plutôt sympa.

Mais, j’ai eu beaucoup de mal à vraiment m’intéresser ou m’attacher à l’héroïne. Elle est pleurnicharde, pas très dégourdie, et sa timidité qui peut être mignonne peut aussi être énervante. On a envie de la secouer. (** Et pourtant c’est un grand timide qui parle. **)

Le dessin est quant à lui plutôt bon, et l’ensemble dynamique. L'autrice elle-même nous avoue qu'elle a encore du mal à dessiner les cheveux de l'héroïne qui peuvent un peu changer d'une case à l'autre.
L’histoire avance bien dans ces deux tomes qui servent vraiment d'introduction. J'ai l'impression que la vraie aventure commencera dans le prochain épisode du manga.

Pour l’instant Shy ne m’a pas convaincu. Je pense que j’essaierai tout de même de lire le tome 3 pour voir où il nous mène.

Le trailer vidéo du manga Shy des éditions Kana.



©2019 Bukimi Miki (AKITA SHOTEN)

Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog