Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Tarzan - les années comics de Russ Manning et Gaylord Dubois, inspiré des romans de Edgar Rice Burroughs, aux éditions Graph Zeppelin

Tarzan Les années comics aux éditions Graph Zeppelin
Titre : Tarzan - les années comics
Scénario : Gaylord Dubois d'après les œuvres d'Edgar Rice Burroughs
Dessins : Russ Manning
Editions : Graph Zeppelin
Année : 2020
Nombre de pages : 288

Résumé de "Tarzan - les années comics" de Gaylord Dubois et Russ Manning : 


Cet ouvrage compile les sept premières aventures du seigneur de la jungle, Tarzan.
Ainsi on y trouvera les récits suivant :

- Tarzan, le seigneur de la jungle
- Le retour de Tarzan
- Tarzan et ses fauves
- Le fils de Tarzan
- Tarzan et les joyaux d'Opar
- Tarzan, l'indomptable
- Tarzan le terrible

Ils ont tous été réalisés avant les fameux strips de presse de Russ Manning sur cet illustre personnage de fiction imaginé par Edgar Rice Burroughs.
Vous pourrez trouver l'intégrale de ces strips également chez Graph Zeppelin dans une magnifique collection de quatre volumes dans un bel écrin. Pas moins de 1250 strips sont donc édités dans "Tarzan - l'intégrale des newspaper strips de Russ Manning » dont vous trouverez mes articles pour les volume 1, volume 2 et volume 3.

Mon avis sur "Tarzan - les années comics" de Gaylord Dubois et Russ Manning :


Graph zeppelin est de retour avec ces deux légendes, l'un étant le roi des forêts tropicales, l'autre étant un des souverains du comics américain (Russ Manning).
Cette nouvelle anthologie est des plus remarquables et complète parfaitement l'intégrale des newspaper strips éditée auparavant.
C'est donc un plaisir immense de relire des aventures pittoresques d'un héros maintes fois interprété et/ou dessiné.
Pour cet opus, Graph Zeppelin a souhaité une nouvelle traduction (de Thierry Plée) pour respecter le style initial de l'auteur Edgar Rice Burroughs.
Tarzan Les années comics aux éditions Graph Zeppelin page 17
Page 17 de l'album


La main de maître de Russ Manning nous éblouie encore et toujours. 
Ces dessins réalistes sont recherchés, excellemment conçus, frôlant même la précellence !
Le trait est fin et réfléchi, les détails sont puissants et millimétrés mais ne surchargent pas pour autant les cases.
Les effets et techniques graphiques sont discrets, élégamment placés. 
Les perspectives et les mises en scènes des plans variés sont réalisées avec une maestria quasiment inégalable.
Russ Manning était un perfectionniste, et il le démontre par ses créations incroyables !!
Graph Zeppelin a aussi pris soin de restaurer des couleurs pour rester fidèle et redonner sa noblesse à l'imposante et étouffante jungle, terrain de jeu des grands singes et leur grand et seyant prince.
Ces couleurs sont issues du travail de Jason Hyam et Keith Wood. Elles sont belles, lumineuses et chatoyantes, rappelant les procédés oldies classiques de quadrichromie.
Enfin le lettrage (de Terry Marx) a lui aussi été revu par l'éditeur pour coller au plus proche du style d'origine de la série comics.
En bref, graphiquement, on voyage dans le temps. On revient à l’âge d'or des comics, et Graph Zeppelin a mis le paquet pour nous le faire revivre façon rétro.
Tarzan Les années comics aux éditions Graph Zeppelin page 22
Page 22 de l'album


Coté scénario et contenu, les histoires sont fidèles aux récits d'Edgar Rice Burroughs, même si bien sûr, il a fallu faire quelques concessions et retirer quelques passages des livres tout en restant cohérents du récit.
Mais l'avantage de cette édition d'album, c'est qu'à la fin de chaque histoire, un résumé et une comparaison versus le roman est effectué. 
Cela permet d'avoir une bonne vision du superbe travail effectué par le scénariste. 
Même s'il peut arriver que l'on perde parfois le fil de l'histoire, cela reste compréhensible et le résumé final nous remettra la chronologie en ordre.
Le découpage est bien construit pour maintenir en haleine le lecteur, tout en conservant l'intensité des actions avec cinq à six vignettes en moyenne par page.
Le nombre de personnage peut aussi semer le trouble pour reconnaître qui est qui d'autant que certains protagonistes sont récurrents mais n'apparaissent pas à toutes les histoires. Ceci dit c'est la même chose concernant les romans.
La guerre 14-18 fait aussi son apparition sur les derniers albums histoire de rappeler que la planète entière était concernée (évidemment Tarzan prend parti du coté de ses origines...). 
On apprendra aussi le vrai nom de Korak, le fils de Tarzan et Jane, mais aussi d'autres petites anecdotes surprenantes.
Ce livre est aussi agrémenté de belles biographies bien complète sur les auteurs (on apprendra par exemple que Gaylord Dubois était un écrivain très prolifique mais malheureusement pas reconnu à sa juste valeur)
On y trouvera aussi une préface signée de Sergio Aragonés connu, entre autre, pour avoir contribué au magazine MAD et aux Simpsons comics...
Un chouette avant-propos, signé de l'éditeur de Graph Zeppelin, explique un peu la genèse du projet et surtout révèle un beau projet d'un possible second volet avec la réédition "d'introuvables" sur Tarzan.
On a hâte !!
Tarzan Les années comics aux éditions Graph Zeppelin page 19
Page 19 de l'album


A noter quelques petites coquilles sont passés à travers (comme une case où le texte originel en anglais est rester (dernière case page 237 pour ceux qui la chercheront)), mais je trouve que cela donne encore plus de cachet à ce superbe livre objet bien épais.
J'ai encore beaucoup aimé !

Ciao
Yann

Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog