Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Kingdom of knowledge tome 1, le pouvoir des livres

Connaissez-vous l’expression qui dit que le savoir, c’est le pouvoir ? C’est ce que tentera de prouver le héros de cette nouvelle série: Kingdom of knowledge.

Kingdom of knowledge tome 1, le pouvoir des livres aux éditions Kana


Titre: Kingdom of knowledge tome 1
Auteur: Serina Oda
Éditeur: Kana
Année: 2020
Nombre de pages: 204

Le royaume de la connaissance.

Le jour où les hommes ont découvert des écrits anciens dans les ruines d’une civilisation perdue, ils ont constaté que seuls les gnomes savaient déchiffrer ces livres et manuscrits.
Depuis, ces petites créatures aux oreilles pointues sont sous la protection des hommes, reclus dans la grande bibliothèque du château de l’Empire. Ils les aident à traduire les ouvrages afin que l’Empire puisse se défendre des attaques de monstres incessantes.

Fei et Hui sont deux jeunes gnomes. Le premier voudrait partir à l’aventure et sortir des murs du château. Le deuxième, plus sérieux participe à la traduction des textes.

Mais le jour où Fei est mis au défi de déchiffrer les 20 000 ouvrages restants et qu’il découvre les chroniques du grand guerrier japonais Nobunaga, il se passionnera pour la lecture et aidera activement à la traduction.

L’Empire avait promis de libérer les gnomes lorsqu’ils auraient terminé de tout traduire. Mais ne voulant pas partager toutes ces connaissances, ils agiront bien différemment et massacreront les créatures.

Fei parviendra à s’échapper in-extremis, vouant ainsi une haine et une envie de vengeance envers l’Empire. Le moment est venu pour lui de partir à l’aventure, un peu contraint et forcé finalement. 
Toutes les connaissances qu’il a accumulé lui serviront-elles?
Le Savoir est-il vraiment le Pouvoir quand on est un petit gnome?

Kingdom of knowledge tome 1, Fei découvre le pouvoir de la lecture

La puissance et le danger de la connaissance.

Kingdom of knowledge est une série de la collection Dark Kana prévue en 4 tomes.
Ce premier tome révèle un scénario très riche et bien amené, de façon claire, et chaque chose en son temps.

Les présentations.

La première partie de ce tome 1, nous présente la situation et le personnage principal.
La situation tout d’abord: les gnomes sont petits et faibles, mais intelligents. Ils savent traduire des textes anciens et le font pour les hommes, dans le but de partager leurs connaissances et d’améliorer la vie des habitants du royaume tout en les protégeant des attaques de créatures. Toutes les connaissances découvertes au fil des traductions apportent de la puissance à l’Empire.

Le personnage ensuite: Fei. On le rencontre alors qu’il est enfant. Tout d’abord désobéissant et agité, la découverte des chroniques de Nobunaga seront un tournant dans sa vie. Grâce à cette lecture il se mettra entièrement à la traduction des ouvrages de la bibliothèque dans le but de pouvoir visiter l’extérieur.

Kingdom of knowledge tome 1, un événement tragique


Le tournant de l’histoire.

Comme point d’orgue de ce premier tome, l’auteur introduit la trahison des hommes de l’Empire. Ne voulant pas que les gnomes partent dans la nature avec les connaissances accumulées au fil des années, ils veulent les exterminer et ainsi garder la connaissance pour eux et s’en servir pour gagner en pouvoir et dominer le reste des territoires.
Ce qui avait maintenu le peuple des gnomes en vie pendant des années sera alors la source de leur perte.
Dans un soubresaut de fierté, ils mettront le feu à la grande bibliothèque et Fei s’échappera.

La vengeance de Fei.

Après s’être échappé, Fei se retrouve en forêt et il n’aura plus qu’une idée en tête: se venger.
Il compte se servir des connaissances qu’il a acquise lors de ses lectures pour combattre le royaume… mais comment un gnome pourrait parvenir à cela? Malgré toute sa haine et son ressentiment cela semble impossible, mais le mangaka lui fera croiser la route d’autres personnages qui pourront peut être l’aider à assouvir son désir de vengeance.

Dans cette partie, l’auteur introduit sa trame géopolitique, nous découvrirons aussi des faits historiques survenus pendant que les gnomes étaient enfermés.
C’est aussi à partir de maintenant que Fei pourra déployer et mettre en oeuvre les stratégies militaires qu’il a apprise dans les livres.

Kingdom of knowledge tome 1, un manga dark Kana


The dark Kingdom of knowledge.

Kingdom of knowledge n’est pas dans la collection Dark Kana pour rien. 
Si le début de l’histoire est plutôt mignon et permet au lecteur de s’attacher aux personnages, on bascule assez vite dans l’horreur, avec, pour commencer, le massacre des gnomes.
Puis très vite, le mangaka nous présente un environnement extérieur très beau, mais tout aussi dangereux. Il est peuplé de créatures monstrueuses et dangereuses.
On comprend vite que cette série sera parsemée de combats violents, de morts atroces et de monstres sans pitié.
Le dessin est donc sombre. Le trait est maîtrisé et fluide. La lecture est facile et la mise en page efficace et rythmée.

Kingdom of knowledge tome 1, complot, vengeance et aventure


Mon avis sur Kingdom of knowledge.

Ce nouveau manga est une belle découverte. 
A la base j’aime l’idée que le savoir c’est le pouvoir. Et cela se vérifie souvent, celui qui détient l’information est celui qui peut contrôler, manipuler et tourner certaines situations à son avantage.

J’ai trouvé ce premier tome vraiment excellent. Le scénario est bien mené. On s’attache aux personnages et là, l’auteur met en place un drame. Il joue avec nos émotions.
Le héros, Fei, est très attachant dès le départ, et le mangaka a su, à mon avis, impliquer le lecteur et le rallier à sa cause.
J’ai également bien adhéré graphiquement à ce manga. J’ai trouvé les gobelins plutôt moches, mais c’est ce qui leur donne un côté monstrueux et vil.

Comme en plus il s’agit d’une série prévue en seulement 4 tomes, je pense que Kingdom of knowledge peut vraiment valoir le coup si la suite des aventures garde cette qualité de scénario et de dessin.


DOJIGUNKAN © 2018 by Serina Oda/SHUEISHA Inc.


Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog