Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Obie Koul tome 2 - mon pouvoir caché

Obie est un garçon comme les autres, à ceci prêt que son père vient d'une autre planète. Il est temps de découvrir ce que cela implique.

Obie Koul tome 2 - mon pouvoir caché aux éditions Kennes

Série: Obie Koul
Titre: Mon pouvoir caché - tome 2
Auteurs: Pierre Makyo (scénario), Alessia Buffolo (dessin) et Alessandra Dottori (couleur)
Éditeur: Kennes
Année: 2020
Nombre de pages: 56

Obie en mode commando.

Obie vient juste d’apprendre qu’il est à moitié extra-terrestre par son père. Il est issu du peuple des Nagams dont les habitants détiennent chacun un pouvoir. Pourtant il a beau essayer et se regarder dans le miroir de la salle de bain, Obie ne détecte aucun pouvoir.

Puis lorsqu’il se fait malmener à l’école et que Kilian, le voyou du collège, lui casse la figure, Obie doute encore plus de ce fameux pouvoir.

Alors Elzeki, le père du jeune adolescent décide de prendre les choses en main. Il profite de ses week-end de garde pour amener Obie dans un camp d'entraînement sur la planète Oxhytol.
Là, le garçon se retrouve au milieu d’aliens de différentes races, mais tous sont là dans le même but, devenir plus fort et apprendre à maîtriser leurs peurs.
Peut-être que cet entraînement révèlera enfin le pouvoir d’Obie finalement?
Obie Koul a des problèmes à l'école

Obie Koul à la recherche du pouvoir caché.

Si le tome 1 posait les bases sur l’origine d’Obie Koul et les relations avec ses parents, dans ce deuxième album, Pierre Makyo, le scénariste, nous propose un peu plus d’action et d’introspection du personnage.
Le garçon a appris qu’il devrait avoir un pouvoir comme tous les habitants de la planète dont est originaire son père.
Mais comme tous les adolescents, il est à un âge où on se pose beaucoup de questions. Alors Obie se demande s’il est normal. Il se demande s’il est à la hauteur des attentes de son nouveau peuple. Il se demande s’il sera assez fort pour défendre son amie Axelle...

L’autre facette de cet album, entre réalisme et SF, est plus physique. Obie est envoyé dans un camp d’entrainement pour prendre confiance en lui, apprendre à se défendre et surtout à apprivoiser ses peurs. C’est une partie où le héros se retrouve en mode commando, à se battre et se traîner dans la boue.
Obie Koul cherche son pouvoir caché

Le pouvoir du dessin d’Obie Koul.

Le premier album se déroulait principalement sur Terre et tous les personnages avaient une apparence humaine.
Dans ce deuxième tome la plus grande partie de l’aventure se déroulera sur la planète extra-terrestre d’Oxhytol. L’occasion aussi pour Alessia Buffolo, la dessinatrice et Alessandra Dottori, la coloriste, de nous proposer quelques plans aériens, spatiaux ou encore des scènes se déroulant dans le vaisseau spatial du père d’Obie.

Dans ce tome 2, nous croisons aussi enfin des êtres venus d’ailleurs. Les aliens dessinés sont tous très différents. Il y a des petits, des grands, des mignons, des grognons… une jolie galerie de personnages secondaires. Mais dans toute cette diversité, il y a un mot d’ordre: le respect de tous et l’acceptation des différences.
Obie Koul part dans un camp d'entrainement extra terrestre

Mon avis sur le tome 2 d’Obie Koul: mon pouvoir caché (enfin, le sien, pas le mien).

J’ai trouvé ce deuxième tome très différent du premier. Mais je l’ai beaucoup aimé également. 
C’est une aventure très agréable avec un bon rythme de lecture. L’entraînement d’Obie est très divertissant. Et en même temps, on compatit avec lui. Le pauvre garçon cherche désespérément un pouvoir qui ne veut pas se révéler. Il en vient à douter, et pourtant il garde quand même toujours l’espoir que ce pouvoir se manifeste grâce à son entraînement.
On notera aussi qu’apparemment tous les extra-terrestres ont une phobie commune envers les serpents.

De par son histoire et aussi grâce au dessin, Obie est un garçon attachant, un bon copain, et il me tarde de découvrir la suite car ce deuxième album laisse présager que le garçon serait en grand danger. Les prochaines aventures d’Obie Koul risquent de ne pas être très cool pour lui, et plutôt mouvementées.


© Makyo/Buffolo/Dottori chez Kennes

Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog