Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Le Serment de l’acier tome 1: Une gloire fantôme

Nouvelles série de Fantasy des éditions Drakoo, prévue en deux tomes, découvrez Le Serment de l'acier.

Couverture de la BD Le serment de l'acier T1 des éditons Drakoo
Série: Le Serment de l’acier 
Titre: Une gloire fantôme - tome 1
Auteurs: Gwenael (scénario), Elisa Ferrari (dessin) et Axel Gonzalbo (couleur)
Éditeur: Drakoo
Année: 2020
Nombre de pages: 48

Résumé du tome 1 de la BD le Serment de l’acier.

Alors qu'un seigneur, membre du haut conseil, est assassiné par 3 flèches, la garde fait appel à son plus fin limier, la jeune Estèla Ascensal.
Très vite elle reconnaît des flèches de facture Sylvestre, un peuple pourtant allié.
Son enquête démarre et lors d'un passage à la bibliothèque des documents qui pourraient être essentiels sont manquants. Il s'agit d'écrits d'un scribe porté disparu.

En parallèle nous suivons l'aventure d'Aelus Mendigal, partie justement à la recherche de ce scribe. Elle sera aidé dans sa quête par le peuple des romanis et notamment par Vuk Ciganin le fils de la cheffe de clan. Mais lors de son voyage, elle verra que les guerres de clans, pas si lointaines, ont laissé des traces et des rancunes subsistent même parmi les peuples alliés.
Le Serment de l'acier, BD d'héroïc Fantasy

Un récit d’héroïc fantasy riche.

Le Serment de l’Acier est un diptyque édité par les toutes jeunes éditions Drakoo.
Dans ce premier tome, les auteurs mettent en place leur monde et leur intrigue. Si la trame semble être une enquête pour meurtre et une disparition, les deux affaires semblent liées.

Puis autour de ce récit, viennent s’ajouter tout un tas d’éléments. Ainsi en trame de fond, les guerres du passé entre clans et les vieilles rancunes resurgissent. Ceci donne lieu à une intrigue politique, à des alliances et des trahisons.

Et enfin, le personnage d’Estèla semble avoir une grande importance. Le passé de l’héroïne reste mystérieux. Elle a été adoptée alors qu’elle était toute jeune et ses origines ne sont pas encore révélées, mais elle semble posséder des pouvoir magiques.

Un scénario très riche donc pour ce premier tome
Estèla sur la piste d'un archer sylvestre

Le dessin du Serment de l’Acier.

Le dessin réalisé par Elisa Ferrari est dans un style semi-réaliste. Graphiquement le trait est plutôt classique pour ce genre d’aventure. Mais c’est efficace et le dessin fonctionne bien.
Ajoutons à cela que la mise en couleur de la BD est très bonne. D'ailleurs l'illustration de la couverture de ce premier tome est très belle et attire l'oeil.
Le Serment de l'acier, une double intrigue pour le tome 1

Mon avis sur le tome 1 du Serment de l’Acier

Au départ j’ai trouvé la couverture de la BD attirante. Il y avait une part de mystère: que fait l’héroïne sur les toits? Elle ressemble à une guerrière, est-elle super balèze?

Puis vient la lecture. J’avoue avoir eu du mal à rentrer dans l’histoire au début. Celle que je pensais être l’héroïne, n’est finalement présente que dans la partie de l'histoire qui la concerne, en alternance avec Aelus Mendigal. Pourtant le scénario essaie d’en faire un personnage plus énigmatique et important.
Il aura fallu attendre la moitié de la BD pour commencer à m’immerger dans l’histoire qui s’est fluidifiée, je trouve, à ce moment là.

Je pense que les auteurs ont voulu mettre leur univers héroïc-fantasy en place au début, ce qui rend la lecture moins aisée. Était-ce nécessaire pour un diptyque? A moins que les auteurs aient d’autres projets pour le futur d’Estèla? 
Puis une fois cette mise en place faite, on peut se concentrer un peu plus sur l’aventure des personnages et là, l’histoire commence à devenir intéressante.

Je reste donc encore mitigé sur cette BD, et j’espère que le deuxième tome apportera son lot de révélations.

Juju Gribouille

Inscrivez vous à notre newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog