Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Optic Squad Tome 1 - Mission Seattle de Sylvain Runberg et Stéphane Bervas

Optic Squad Tome 1 - Mission Seattle de Sylvain Runberg et Stéphane Bervas aux éditions Rue de Sèvres
Série : Optic Squad
Titre : Tome 1 - Mission Seattle
Scénario : Sylvain Runberg
Dessins : Stéphane Bervas
Couleurs : Florence Fantini
Editions : Rue de Sèvres
Année : 2019
Nombre de pages : 62

Résumé de "Optic Squad Tome 1 - Mission Seattle" :


An 2098, l’Optic Squad est une unité d’élite dotée d’agent super-entrainés et surtout ultra-connectés ayant des implants novateurs permettant de contrôler à distance les situations (surveillance via nano caméras implantées et support par drones) et les neurotransmetteurs des agents (pour ainsi réguler leurs émotions) par une équipe de contrôle Quartier Général.
Le but de cette unité est de lutter contre toutes sortes de pègres et autres organismes criminels.
Katryn Horst y a été récemment recrutée en raison de ses compétences. Elle fera équipe avec Valdo Reyes.
Ensemble ils auront pour première mission d’infiltrer et de mettre à bas un réseau de prostitution de très grande ampleur, soupçonné d’aller jusqu’à du trafic d’humain voire du meurtre, dirigé par un dénommé Stug.
Katryn, au-delà de faire ses preuves, montrera une grande aisance dans sa mission, en gérant irrévocablement des situations dangereuses et de grand stress sans avoir besoin de régulation de support, contrairement à son équipier…
Mais sera-t-elle toujours aussi efficace lorsqu’elle sera confrontée à ses blessures du passé ?


Optic Squad Tome 1 - Mission Seattle de Sylvain Runberg et Stéphane Bervas aux éditions Rue de Sèvres Page 7
Page 7 de la BD


Mon avis sur "Optic Squad Tome 1 - Mission Seattle" :


Encore une nouvelle série pour le scénariste Sylvain Runberg… on ne les comptes plus !
Cet homme est hyper productif.
Pour celle-ci, il s’associe avec Stéphane Bervas qui délaisse les éditions Soleil pour commencer une belle aventure avec les belles éditions Rue de sèvres.
Ce triplé (Runberg, Bervas, Rue de Sèvres), pour ce premier tome, fonctionne plutôt bien, avec une fiction que j’oserai dire plutôt classique pour une entrée en matière, mais qui regorge d’idée intéressantes et promet une belle montée en puissance sur les tomes à venir.



Optic Squad Tome 1 - Mission Seattle de Sylvain Runberg et Stéphane Bervas aux éditions Rue de Sèvres Page 12
Page 12 de la BD
 



Le scénario de Sylvain Runberg pour "Optic Squad Tome 1 - Mission Seattle”

 
Sylvain Runberg décrit une vision futuriste fictionnelle peu réjouissante, avec des avancées technologiques incroyables mises à disposition des forces de l’ordre, mais hélas aussi exploitées par les groupes criminels qui en connaissent bien les failles.
On ressent, à travers l’histoire, et dans cet univers relativement proche (2098), l’expansion et la présence oppressante de la pègre, de la corruption et le poids sans commune mesure de la politique…
Il s’agit là probablement d’un reflet de notre société actuelle, et amplifié…
Mais cette impression du joug du crime organisé est probablement intensifiée du fait que l’histoire se focalise essentiellement sur l’unité des Optics Squads, et que le monde de 2098 n’y est que peu décrit.
A l’inverse, les institutions principales faisant l’objet du récit sont, elles, superbement bien décrites et le profil de la protagoniste principale est une merveille à suivre en parallèle de l’intrigue principale.
Les flash-backs, bien placés et coïncidant avec des évènements majeurs du récit, en disent long sur le passé de l’héroïne.
Malheureusement, le partenaire clé, l’agent Valdo, quant à lui n’est que peu analysé, voire complètement transparent, mais il nous réserve probablement des surprises pour les futurs opus.
Le découpage réalisé est particulièrement dynamique, sans once de répit, ce qui nous permet de dévorer le livre d’une traite.
En bref, l’action est omniprésente, l’épisode est bien construit et le scénariste nous structure une bien bonne histoire complète, bien que le cliffhanger final nous maintienne en haleine jusqu’au prochain volume.


Optic Squad Tome 1 - Mission Seattle de Sylvain Runberg et Stéphane Bervas aux éditions Rue de Sèvres Page 14
Page 14 de la BD
 

Le dessin de Stéphane Bervas pour "Optic Squad Tome 1 - Mission Seattle”

 
Le dessin de Stéphane Bervas, dans un style réaliste, sert parfaitement bien ce genre de récit fictionnel bien sombre.
Le trait est précis, minutieux et détaillé. Les backgrounds sont très souvent de toute beauté.
Dès les premières pages on en prend plein les yeux avec de superbes perspectives en plan de plongée, des couleurs illuminant notre rétine etc....
Les mises en scènes sont magnifiquement bien réalisées usant de tous les effets de perspective et de plans, mais aussi de nombreux effets visuels admirables (dégradés, estompes, aplats etc.…)
Les couleurs de Florence Fantini sont à la fois sombres mais aussi vives, elles nous mettent parfaitement dans l'ambiance et renforcent les jeux d'ombres et lumières (certaines cases sont justes merveilleuses avec les couchés de soleils ou les fonds marins...)
Le personnage de la protagoniste principale ne manque pas de caractère, contrairement à son acolyte, mais cela est probablement voulu.
Le méchant fait frémir de cruauté, et les tensions politiques sont aussi palpables à l'œil nu, preuve d'une grande réussite graphique.
Juste un petit bémol dans la course poursuite maritime, où la succession de plan n'est parfois pas très claire et l'on perd le fil de la course (mais pour mieux le rattraper dans les séquences suivantes).
 
Voici donc un premier opus fort plaisant.
Série à suivre sans aucun doute !

Ciao
Yann


Optic Squad Tome 1 - Mission Seattle de Sylvain Runberg et Stéphane Bervas aux éditions Rue de Sèvres Page 10
Page 10 de la BD
 

Inscrivez vous à notre newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog