Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Un putain de salopard Tome 1 - Isabel de Régis Loisel et Olivier Pont

Un putain de salopard Tome 1 - Isabel aux éditions Rue de Sèvres
Série : Un putain de salopard
Titre : Tome 1 - Isabel
Scénario : Régis Loisel
Dessins : Olivier Pont
Couleurs : François Lapierre
Editions : Rue de Sèvres
Année : 2019
Nombre de pages : 84


Résumé :


Max vient d'atterrir au milieu de la jungle brésilienne. Il y rencontre un couple de deux jeunes infirmières françaises venues pour un boulot.
Il leur explique alors qu'il est sur la trace de deux hommes dont l'un d'eux pourrait être son père mais avec pour seule information...deux vieilles photos.
En effet, Max vient d'enterrer sa mère qui ne lui a jamais parlé de son géniteur, et lui a laissé quasi pour seul héritage ces deux photos.
Max, au cours de son enquête, découvrira à ses dépens en voulant secourir deux ingénues, que les règles "brésiliennes" sont bien loin de celles de l’Europe.
Ici, violence, trafic de prostitution, corruption et autres méfaits sont monnaies courantes.
Il entrainera avec lui Baïa, une jeune femme sourde de la région...


Mon avis :


Régis Loisel aux manettes, petit bijou assuré !
Et si en plus Olivier Pont, du haut de tout son talent, nous offre un graphisme hors pair... je dis banco !!!
Au grand désespoir de la maman de l’illustrateur et dans l’indifférence complète du papa, le titre de cette série Bd est bien racoleur.
Mais bizarrement, après lecture de l’ouvrage, celui-ci semble bien moins vulgaire qu’il n’y parait mais est tout à fait adapté.

Un putain de salopard Tome 1 - Isabel aux éditions Rue de Sèvres Page 10
Page 10 de a BD

Le scénario :


Les premières pages de ce tome nous mettent dans une ambiance plutôt cool, agréable et chaude (en tous sens pour notre héros...).  On se laisse vivre au rythme de la jungle et des curiosités locales, mais on sent malgré tout un petit vent tourner avec son enquête sur ses deux géniteurs possible.
On attend impatiemment le déclic pour l’action.
Et il finit par venir, mais ce qui est génial, c’est que ce n’est pas du tout comme on l’attend !
Bim ! D’un coup d’un seul tout bascule pour notre héros naïf.
Accompagné d’un personnage insolite prénommée Baïa, jolie femme complètement sourde, son aventure commence.
Imaginez alors deux jeunes adultes que tout sépare (langue et communication, culture, savoir vivre etc...) fuyant un danger et en en bravant d’autres en pleine jungle amazonienne...
Parallèlement à cela, la mise en bouche initiale nous a conduits à nourrir de l’affection pour le couple d’infirmières sympathiques, et le terrible scénario de Régis Loisel nous fait trembler pour elles.
Le suspens monte en flèche et là, pareil, bim d’un coup d’un seul tout bascule...
Les dialogues sont aussi savoureux, recherchés et plein d’humour permettant ainsi de dédramatiser quelques situations.
Il n’y a pas à dire, cet auteur est un véritable maître dans l’art de la BD.
Il nous soumet une histoire rocambolesque mais pleine de réalisme quant à la brutalité,  la méchanceté et nombreux autres défauts que l’homme a de plus cruel, mais il y oppose aussi la bonté et la générosité et myriades d’autres qualités du genre humain.
Il aborde aussi les différences de cultures et de mœurs d’un peuple à l’autre confrontant ainsi le melting-pot lascif brésilien cachant une misère sans nom où il faut trimer comme un fou pour espérer s’en sortir, et la désinvolture et l’inconscience avec des faux airs de pseudo rigueur de la jeunesse dorée européenne...
Ce tome 1 est vraiment une perle scénaristique avec un récit bien cadré et parfaitement maîtrisé.
Un putain de salopard Tome 1 - Isabel aux éditions Rue de Sèvres Page 5
Page 5 de la BD

Le dessin :


Le dessin d'Olivier Pont, accompagné des couleurs de François Lapierre, sont d'une vivacité incroyable.
Le trait est dynamique et fluide, les arrière plans ne sont pas touffus mais avec le juste nécessaire pour bien cerner l'environnement.
Les couleurs apportent énormément à l'ambiance chaude, moite et jungle de l'aventure. Elles provoquent un grand réalisme et assure une parfaite projection pour le lecteur...
Même sur les scènes nocturnes, les graphismes nous transmettent un ressenti d'étouffement et de chaleur tropical. Par les temps frisquets de ce mois de Mai, cela réchauffe vraiment tout notre être...
Les cadrages sont vraiment variés et originaux. Les mises en scènes sont structurées et efficaces.
Les personnages sont singuliers et sympathique, mais dans le contexte exotique du récit, ils en deviennent atypiques et du coup anticonformistes.
La place de la femme est énorme dans cette histoire, autant par la sensualité de certaines scènes admirablement bien saisi au dessin, que par les caractères déterminés et courageux des protagonistes, bien évoqués par le trait d'Olivier Pont, contrastant admirablement bien avec les aspects puérils et naïfs,  ou à l'inverse brutaux et humiliant de ces hommes machistes et dégénérés.
Le parti des auteurs est pris et l'admiration pour la gente féminine dans ce tome est total !

Un putain de salopard Tome 1 - Isabel aux éditions Rue de Sèvres Page 13
Page 13 de la BD
Les grandes pages sont composées entre cinq à huit vignettes en moyennes
Le découpage performant et efficient donne ainsi la cadence mouvementée de l'aventure.

Ce tome est une entrée en matière passionnante en tout point pour cette série (malgré un titre relativement scabreux).
Il nous promet une suite détonante, et donne hâte de la lire.
J'aurais vraiment beaucoup de plaisir à feuilleter régulièrement cet ouvrage avant la sortie du tome 2.


Ciao
Yann

Et pour finir je vous laisse avec la superbe interview Breaking BD de Stéphane Moret Production qui mérite d'être vue (abonnez vous donc à son compte Youtube !)


Inscrivez vous à notre newsletter :

Enregistrer un commentaire

1 Commentaires

Tobogo geek a dit…
Loisel....quel talent!

Rechercher dans ce blog