pub

Rechercher dans ce blog

jeudi 4 janvier 2018

Les mille et une vies des urgences de Baptiste Beaulieu et Dominique Mermoux

Les mille et une vies des urgences aux éditions Rue de Sèvres
Titre : Les mille et une vies des urgences
Dessins : Dominique Mermoux
Scénario : Baptiste Beaulieu
Editions : Rue de Sèvres
Année : 2017
Nombre de pages : 232

Résumé :

Baptiste est interne dans un service d'urgence.
Touché par l'histoire de la femme oiseau de feu, atteinte d'un cancer, et dont le fils est bloqué en Islande à cause de l'irruption d'un Volcan au nom imprononçable, il décide de lui tenir compagnie autant que faire se peut en lui racontant nombres d'anecdotes vécues dans son service.
Pendant sept jours, Baptiste et ses amis se relayeront au chevet de cette femme pour lui conter le quotidien des urgences dans l'espoir que le fils tant attendu arrive avant le départ de sa mère.
Mais finira-t-il par arriver ?

Mon avis :

Baptiste Beaulieu est un médecin écrivain bloggeur particulièrement réputé. Il est déjà suivi par près de 7 à 8 millions de lecteurs sur son blog "Alors Voilà"  (blog ouvert en 2012).
Fort de ce succès il édite en 2013 un recueil d'anecdotes choisies intitulé "Alors voilà : les 1001 vies des urgences" aux éditions Fayard ! Résultat : un énorme carton, le livre se vend comme des petits pains, et s'exporte rapidement.
Depuis il enchaine les ouvrages, et c'est en 2017 qu'il en arrive à la BD. Il fait donc appel à l'excellent Dominique Mermoux pour illustrer une adaptation de son premier ouvrage.
Dominique Mermoux ne démérite pas non plus. On lui doit notamment "un jour il viendra frapper à ta porte", "Indochine. La BD", ou son dernier magistral succès avec Laurent Galandon "L'Appel".
Les mille et une vies des urgences aux éditions Rue de Sèvres page 11
Page 11 de la BD
Le dessin :

Le trait de Dominique Mermoux pour cette BD est fin, simple, sensible, délicat mais avec parfois des cotés anguleux et vif pour bien rappeler la dureté du quotidien des urgences.
Dominique Mermoux va à l'essentiel dans son dessin. Pas de fioritures, quelques détails pour poser une ambiance mais rien de superflu.
Et il le faut, car aux urgences, les médecins en font de même, ils doivent aller au plus "urgent" et ne s'embarrassent pas de superflu tant qu'ils le peuvent.
Ainsi le style de Dominique Mermoux est donc incroyablement adapté, voire fusionnel, au sujet traité.
Pour les couleurs, c'est le même combat. Chaque page à sa teinte, et la technique du lavis du dessinateur est juste exceptionnellement maîtrisée.
Elles donnent une petite touche de rêves et de poésie dans un "enfer" hospitalier.
Les mises en scène sont crues, pas de chichis il faut traiter le sujet ! Ce qui amène donc par moment des vignettes difficiles à supporter pour les âmes sensibles, d'autant que si vous avez bien compris, tout est réellement arrivé...
Ce dessin est donc idéal pour illustrer les aventures de nos médecins.
Les mille et une vies des urgences aux éditions Rue de Sèvres page 9
Page 9 de la BD
Le scénario :

Rien de bien compliqué pour l'histoire sauf que... Ba si finalement, tout est compliqué dans ce récit, mais l'auteur nous l’ingère avec tact, simplicité et efficacité.
Les anecdotes peuvent être tour à tour cruelles, cyniques, hilarantes, mignonnes, tristes, etc... Bref on passe par toutes les émotions et la fin du fil rouge de la femme-oiseau de feu ne manquera pas de vous surprendre.
Baptiste Beaulieu est une personne vraiment éprise d'une profonde humanité, qui vit, et a vécu, des histoires extraordinaires pleines de sensations, d'ébranlements, de désarrois, d'exaltations, d'inquiétudes, de larmes, de révoltes, d'amours etc...
Le besoin d'extérioriser tout ce trop-plein d'émotions en devient donc essentiel et évident !
Le travail de narration dans cette BD doit être subjugué. Et il l'est.
Sa plume et son verbe sont à la hauteur de l'homme : intelligent, délicat, souple, marrant, attentionné, soigné... Là encore nous sommes captivés en quelques mots.
Le découpage est original, simple avec 5-6 vignettes par page tout au plus et sans caniveau réellement marqué. Tout est encore dans la délicatesse, privilégiant l'union à la ségrégation.
Les mille et une vies des urgences aux éditions Rue de Sèvres page 7
Page 7 de la BD
En somme, cet ouvrage est pour moi un indispensable à toute bibliothèque.
C'est un récit profondément humain véhiculant ainsi des valeurs exemplaires (solidarité, compassion, cosmopolitisme etc...) que l'on souhaitera voir appliquées bien plus souvent.
Ce livre nous permet de grandement relativiser sur notre vie, et nous met en évidence l'extraordinaire travail des salariés des hôpitaux dans leur globalité. Celui-ci mérite le plus grand des respects.

Ciao, 
Yann

Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!