Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

RANDO tome 1 - un manga français badass

Nous vous présentons ici un des derniers nés du manga français; Un shonen avec de l'action, de la baston et des pouvoirs mortels.
couverture de RANDO tome 1 - un manga français badass


Titre: RANDO tome 1
Auteurs: Nelti (scénario) et Ijenli (dessin)
Éditeur: Silénium Créations
Année: 2021
Nombre de pages: 208

Rando, la naissance d’un héros

Rando est un jeune homme travaillant dans un restaurant. Il est connu et redouté des bandes de voyous de la ville. En effet, lorsqu’il le peut, il vient en aide aux personnes qui se font agresser dans les sombres ruelles de Catalys, et il n’hésite pas à faire parler ses poings.

Malheureusement sa mère est gravement malade. Puis un jour il apprend qu’il existe une plante qui pourrait la sauver. Mais celle-ci se trouve dans une ville sous l’emprise d’un tyran violent et sanguinaire. Il est impossible d’y rentrer, et surtout il est impossible d’en sortir vivant. 

Pourtant Rando n’hésite pas. S’il doit se battre, il le fera, même s’il court à la mort.

Rando, la naissance d’un héros


Rando, une aventure qui n’est pas une promenade de santé

Le manga Rando est un manga français né de l’imagination de Nelti alors qu’il était encore très jeune. Au fil des ans, le personnage et le scénario ont mûri et se sont affinés pour arriver à la version qui sort aujourd’hui aux toutes nouvelles éditions Silénium créations.

Le manga est un shonen, c’est l’histoire d’un garçon qui est bon envers les autres. C’est aussi un bagarreur. La vie ne lui a pas fait de cadeau et il fait tout pour aider sa mère malade.
Dans ce premier tome, la quête qu’il devra remplir sera le point de départ d’une nouvelle vie. En effet, suite à certains évènements Rando se verra attribuer des pouvoirs immenses.

La fin de ce premier tome laisse présager que des ennemis très puissants vont essayer de l’éliminer. Rando devra apprendre à maîtriser sa force et son pouvoir.
Heureusement il peut compter sur une sorte de familier, un ange de la mort, qui lui explique les règles.

Un dessin nerveux pour les aventures de Rando.

La couverture du manga nous offre une belle promesse concernant le dessin. Le héros de dos donne un côté un peu mystérieux. Sa position, sa stature, sa musculature et la mise en scène de cette illustration feraient même penser à du Boichi.

Ijenli est un jeune illustrateur. Il signe là son premier manga et cela se ressent dans le graphisme que l’on sent encore "jeune" dans cette œuvre. A moins que ce ne soit un choix graphique assumé.
Le trait est nerveux, et semble parfois encore à l’état d’ébauche ou de recherche.
Globalement les dessins gagneraient à être finalisés avec un line cleané et plus pur.

Le dessinateur nous propose tout de même déjà plusieurs personnages ainsi qu'un "lapin ange de la mort" pour accompagner Rando.
Les scènes de combat sont rythmées et l'ensemble du manga est dynamique.

Affiche du manga français RANDO tome 1 aux éditions Silénium Création

Mon avis sur ce premier tome du manga RANDO

J’ai été attiré par la couverture du manga. Elle est puissante et donne envie de découvrir l’intérieur.
Côté histoire, le héros est un peu “cliché” au début, mais on sent que le scénario met en place des choses dans ce tome qui seront exploitées ensuite et qui peuvent amener la série à durer sur plusieurs tomes.
D’ailleurs on termine la lecture par la découverte de deux personnages énigmatiques et qui semblent plutôt badass.

Par contre j’ai été "déçu" par le dessin. J'ai eu l'impression que le manga n’était pas abouti, qu’il a été fait ou terminé "à la va-vite". Comme dit plus haut c’est peut-être un choix graphique pour apporter de la nervosité à l’ensemble mais je ne l’ai pas ressenti comme tel. 
Je mets des guillemets à mes propos car le dessin est tout de même bon et juste. 
La couverture m’a vendu du rêve et le dessin à l’intérieur n’était pas au niveau pour moi. Le dessin n’est pourtant pas mauvais, bien au contraire, mais il gagne encore à progresser et à être plus propre, plus net.
C'est vraiment un ressentit personnel. D'autant que lorsqu'on regarde le travail d'Ijenli sur ses réseaux sociaux, on voit bien qu'il est vraiment bon et sait faire des choses propres et abouties.

Pour conclure, j'avoue donc une petite déception avec ce titre. Le scénario se met en place et prendra probablement son essor par la suite. Le dessin n’est pas à la hauteur de la promesse de la couverture, mais on sent qu’il ne manque pas grand-chose pour passer au niveau supérieur.
Rappelons que RANDO est un manga français, donc rien que pour ça, ça vaut le coup d’encourager les auteurs et créateurs à se dépasser et faire encore mieux par la suite.

Juju

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog